Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Nov

Teach me love

Publié par Platinoch

Un grand merci à TF1 Vidéo ainsi qu’à l’agence Darkstar pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le dvd du film « Teach me love » de Tom Vaughan.

« Devenons de meilleurs inconnus ! »

 

Richard Haig est un professeur très respecté de Cambridge, où il enseigne la poésie romantique du 18ème siècle. Mais Richard est aussi un vrai séducteur qui multiplie les (jeunes) conquêtes. Alors, quand Kate, une de ses étudiantes, lui dit qu'elle est enceinte, ils partent s’installer en Californie pour élever leur enfant. Quelques années plus tard, la sœur de Kate, Olivia, débarque dans leur vie de manière inopinée…

 

« Les américaines sont marrantes au début. En lingerie fine. Puis une fois qu’elles t’ont mis le grappin dessus elles arrêtent de baiser et se mettent à bouffer. Et un jour tu te retrouves à côté d’un cul d’une tonne »

 

Essentiellement réalisateur pour la télévision (il a officié entre autre sur des séries comme « Big love », « Les enquêtes de Morse » ou encore « Hercule Poirot »), Tom Vaughan a également réalisé une poignée de films en quinze ans. Outre « Starter for ten », inédit chez nous, on lui doit notamment « Jackpot » (2008) avec Cameron Diaz et Ashton Kutscher, ou encore « Mesures exceptionnelles » (2010) avec Harrison Ford. Après un crochet par l’univers de Miley Cyrus (« Mademoiselle détective » en 2013), il revient donc avec « Teach me love », l’histoire d’un trio amoureux porté par un casting de prestige et de séduction : Pierce Brosnan, Salma Hayek et Jessica Alba. Le film sort néanmoins chez nous en e-cinema et en direct-to-dvd.

 

« Comment peut-on enseigner le romantisme quand on ne ressent rien soi-même ? »

 

Le Code Hayes a beau avoir été aboli il y a une cinquantaine d’années, le cinéma américain, et en particulier le genre de la comédie romantique, semble toujours prôner les mêmes valeurs traditionnelles que sont le mariage, les enfants, la famille. Peu de place en règle générale pour tout ce qui pourrait aller à l’encontre de l’establishment : l’adultère, le mensonge, le divorce. Avec « Teach me love », le réalisateur veut prendre le genre à contrepied. Il annonce d’ailleurs la couleur en prenant pour héros un professeur de lettres spécialiste des auteurs romantiques. Qui apprend à ses étudiants que le romantisme, c’est avant tout le refus du conformisme et de la norme. Le film sera donc à l’image de son héros, affichant son refus des conventions. Le prince charmant sera donc un vieux beau libidineux et légèrement porté sur la bouteille, la princesse une jeunette qui lui cloquera un marmot dans le dos avant de le tromper et de le quitter. Et au final, le prince retrouvera l’amour dans les bras de sa belle-soeur. Il faut vivre avec son temps ! Derrière son apparente légèreté et son second degré affiché, le film égratigne donc les valeurs traditionnelles. L’Amérique en prend aussi pour son grade en arrachant un père à son fils, qui n’aura d’autre choix pour le rejoindre que de passer clandestinement la frontière avec les mexicains. Car au final, pour Tom Vaughan, c’est la relation père/fils (très drôle Malcolm McDowell) qui prend le pas sur les relations amoureuses. Film surprenant, « Teach me love » se révèle donc beaucoup moins lisse et beaucoup plus corrosif qu’il n’y parait. Et s’avère être un petit feel good movie tout à fait appréciable.

 

**

Le dvd : Edité par TF1 Vidéo, « Teach me love » est disponible en VF et VOST. Le film est accompagné d’un making-off ainsi que d’interviews des trois acteurs principaux.

 

Edité en dvd et en bluray, « Teach me love » est disponible dans les bacs depuis le 4 novembre 2015.

Commenter cet article

Bob Morane 09/11/2015 10:32

Derrière le vaudeville premier degré, se démarque en effet des réflexions pertinentes qui innove à bien des égards qui méritent le détour, surtout avec un tel casting.

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!