Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Nov

Sisters

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Universal Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Sisters » de Jason Moore.

 

Sisters« Tu as l’air d’avoir bien bourlingué. Surtout dans les sous-terrain ! »

 

Deux sœurs sont de retour chez leurs parents pour débarrasser leur ancienne chambre d'enfant avant que la maison familiale ne soit vendue.

Dans l'espoir de revivre pour une nuit leurs années de gloire passées, elles organisent une soirée "de jeunes" avec leurs anciens camarades de lycée qui tourne rapidement en fiesta délirante et salutaire pour cette bande d'adolescents attardés.

 

« J’ai passé l’âge de ranger ma chambre, je suis une adulte ! »

 

Sisters_feyAprès quelques apparitions dans des séries télé au cours des années 90, Jason Moore passe derrière la caméra au début des années 2000. Travaillant d’abord sur de nombreuses séries, il apprend le métier en réalisant des épisodes pour « Dawson », « Les frères Scott », « Everwood » ou encore « Brothers and sisters ». Il faut cependant attendre 2012 et le succès du teen movie musical « The hit girls » pour voir le réalisateur signer son premier long-métrage pour le cinéma. Après un nouveau détour par la télévision, il revient quatre ans plus tard avec la comédie « Sisters », son deuxième long-métrage, spécifiquement écrit pour les comédiennes Tina Kay et Amy Poelher, superstars de l’humour US révélées par le mythique Saturday Night Live. Meilleures amies à la ville, elles se partagent ainsi l’affiche pour la troisième fois depuis « Lolita malgré moi » (2004) et « Baby mama » (2008).

 

« Dans le temps on faisait la fête comme des fous parce qu’on pensait qu’on ne mourrait jamais. Maintenant, on se doit de faire la fête car on sait qu’on ne sera peut-être plus là demain. »

 

PoelherKate et Moira ne sont pas à proprement parler deux sœurs jumelles nées sous le signe des gémeaux. Si Kate est plutôt impulsive et instable, Moira, elle, est plus volontiers sage et raisonnable. A quarante ans passés et malgré leurs différences, elles se retrouvent toutes deux engluées dans des existences personnelles chaotiques. La mise en vente par leurs parents de la maison familiale donnera lieu à une dernière fête, en forme d’ultime adieu à l’âge d’or adolescent. L’occasion de réunir les anciens camarades de lycée pour un ultime et cathartique acte de rébellion. Ce retour en adolescence servira de prétexte à une comédie totalement déjantée et régressive, où la fête, l’alcool et la drogue donneront lieu à une série de dérapages incontrôlés et incontrôlables. A l’évidence, ce « Sisters » est un film dans l’air du temps qui s’inscrit dans une certaine tradition de comédies américaines en vogue depuis une quinzaine d’années. On y retrouve ainsi pêle-mêle les mêmes personnages de gentils loosers immatures que chez Apatow (« Quarante ans toujours puceau ») ou McKay (« Frangins malgré eux »), l’ambiance des mêmes fêtes qui dérapent que chez Todd Philips (« Very bad trip ») ou encore le même esprit girly potache que celui de « Mes meilleures amies ». Un croisement d’autant plus efficace qu’il reprend des recettes déjà largement éprouvées. D’ailleurs, le film remplit pleinement sa mission : assurant un show sans temps mort, il s’avère surtout fun et assez drôle, en grande partie grâce à l’abattage comique incroyable d’Amy Poelher. Reste une étrange sensation de déjà-vu, qui ôte - un peu - le plaisir de la surprise.

 

Sisters_Poelher

 

**

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française, allemande, italienne et espagnole (toutes 5.1). Des sous-titres optionnels français, allemands, espagnols, italiens, danois, finlandais, suédois, norvégiens, islandais, néerlandais, portugais, arabes, hindi et turcs sont également proposés. Côté bonus, le film est accompagné de Scènes coupées, d’un bêtisier et d’un module « Impros et variations ».

 

Edité par Universal Pictures, « Sisters » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 4 octobre 2016.

 

Le site Internet d’Universal Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Bob Morane 10/11/2016 17:56

Je me suis beaucoup amusé avec ce film bien barré, qui il est vrai donne ce sentiment de déjà vu, mais d'un point de vue féminin qui donne ce petit célat malicieux qui rehausse le genre.

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!