Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jul

Alibi.com

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à TF1 Vidéo ainsi qu’à l’agence Déjà pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Alibi.com » de Philippe Lacheau.

 

Alibi

« Si elle apprend la vérité sur votre métier je ne sais pas si elle vous le pardonnera un jour, déjà qu’elle a quitté son précédent fiancé parce qu’il avait triché au Monopoly... »

 

Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, il élabore des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients…

 

« Je suis excitée comme une pute ! »

 

Alibi_com_Fontan

Repéré pour son humour décalé et ses sketchs dès le début des années 2000, Philippe Lacheau débute une première carrière à la télévision, jouant durant plusieurs années les trublions sur la chaine Fun TV. Mais c’est sur Canal +, avec la séquence « La bande à Fifi » dans le « Grand journal » de Michel Denisot que Lacheau et ses complices se feront véritablement connaitre du grand public. Après quelques aventures du côté des scènes parisiennes suivies d’un retour par le petit écran (chez Dechavanne puis Ruquier), Fifi et sa bande décident au tournant des années 2010 de se consacrer désormais exclusivement au cinéma. Après quelques apparitions en solo dans des comédies (« L’arnacoeur » notamment), Lacheau co-signe le scénario du premier film de sa complice Reem Kherici (« Paris à tout prix » en 2013) puis co-écrit et coréalise avec Nicolas Benamou les hilarants « Babysitting » (2014) et « Babysitting 2 » (2015) qui cartonnent au box-office. Deux ans plus tard, il revient avec « Alibi.com » qui marque ses débuts en solo derrière la caméra. Côté comédiens, il fait une nouvelle fois appel à ses complices de toujours : Julien Arruti et Tarek Boudali.

 

« Tu sais quel est ton problème ? Tu ne sais pas mentir ! »

 

Alibi_com_Lacheau

Tel est pris qui croyait prendre. Tel pourrait être l’accroche du nouveau film de Philippe Lacheau qui, pour l’occasion, délaisse la comédie d’aventures pour s’essayer à la comédie de mœurs. En reprenant à son compte le concept de l’arroseur arrosé, il nous propose une (énième) variation sur le thème du mensonge. Soit un jeune homme qui a fait du mensonge un métier et un business - il fournit des alibis pour couvrir les frasques de ses clients - qui tombe amoureux d’une adepte de l’honnêteté et dont le père est, qui plus est, un de ses clients. Le pitch, forcément savoureux, donne lieu à une folle embardée et surtout à une avalanche de gags et de quiproquos tous plus délirants les uns que les autres. Car toujours, en matière de mensonges, plus c’est gros, plus il est difficile de s’en sortir. Tiraillé entre ses sentiments et les impératifs inhérents à sa profession, le héros verra ainsi sa route semée d’embuches et peuplée de personnages hauts en couleurs (citons en vrac une apprentie chanteuse écervelée, un narcoleptique, des gitans un peu retors, un faux vendeur tanzanien ou encore un poney déguisé en zèbre !) qui ne lui faciliterons en rien la tâche. Sans être ultra novateur, le scénario - plutôt bien ficelé - permet à Lacheau et à ses potes d’enchainer les gags sans le moindre temps mort de la première à la dernière minute. Surtout, il réussit l’exploit de nous faire rire avec un humour décalé et potache qui ne sombre jamais dans le graveleux ou la vulgarité. Cerise sur le gâteau, la bande à Fifi y est entourée de seconds rôles aussi prestigieux que savoureux (mention spéciale à Didier Bourdon et à Nathalie Baye) et d’un nombre impressionnant de guest-stars qui apparaissent le temps d’un caméo (Michèle Laroque, Kad Mérad, Norman, Joey Starr...). Sans être la comédie du siècle, « Alibi.com » s’impose comme une comédie particulièrement efficace, qui séduit par sa fraicheur, sa bonne humeur et son absence totale de prétention.

 

Alibi_bourdon

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale française (5.1). Aucun sous-titrage n’est proposé.

 

Côté bonus, le film est accompagné de plusieurs featurettes: l’ambiance de tournage (7 min.), Fifi réalisateur (4 min.), Les rôles principaux (5 min.), Les guests (3 min.) et Les cascades (2 min.).

 

Edité par TF1 Vidéo, « Alibi.com » est disponible en DVD, blu-ray et ultra blu-ray 4k depuis le 20 juin 2017.

 

Le site Internet de TF1 Vidéo est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!