Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Oct

L'opéra

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Documentaires

Un grand merci à Blaq Out pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « L’opéra » de Jean-Stéphane  Bron.

 

L_opera

« Bienvenue dans cette belle Maison qu’est l’Opéra de Paris et dans laquelle nous allons passer un an tous ensemble »

 

Une saison dans les coulisses de L’Opéra de Paris. Passant de la danse à la musique, tour à tour ironique, léger et cruel, l’Opéra met en scène des passions humaines, et raconte des tranches de vie, au cœur d’une des plus prestigieuses institutions lyriques du monde.

 

« Je viens d’une petite ville perdue de Russie. J’ai étudié à Weimar, petite ville en Allemagne. Et là Paris Bastille, c’est le plus grand moment de ma vie ! »

 

Opéra_Bron

Réputé pour ses documentaires politiques aux sujets souvent polémiques - le génie génétique (« Le génie helvétique » en 2003), la crise des subprimes (« Cleveland contre Wall Street » en 2010, présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes) ou encore le populisme d’extrême-droite (« L’expérience Blocher », 2013) - le suisse Jean-Stéphane Bron s’offre avec « L’opéra » une balade malicieuse dans les coulisses de l’Opéra de Paris. En effet, après de longues discussions, le réalisateur est parvenu à convaincre la direction de le laisser filmer l’envers du décor de cette prestigieuse institution durant 18 mois, de janvier 2015 à juillet 2016. Une période marquée par de violentes secousses, tant en interne (la démission du médiatique Directeur de la danse, Benjamin Millepied) qu’en externe (les attentats du 13 novembre 2015 qui ont notamment frappé la salle de spectacle du Bataclan).

 

« Il n’y a pas d’endroit plus réconfortant qu’un théâtre plein qui applaudit »

 

L_opera_bron_danse

Sans jamais faire le moindre commentaire, Bron filme caméra à l’épaule le quotidien de l’Opéra de Paris à travers ceux qui le font vivre. En cela, il cherche en permanence à avoir une vue d’ensemble, filmant l’institution dans sa globalité. On y suit ainsi les artistes dans la phase de préparation et de création des spectacles, mais sans jamais oublié les petites mains des différents corps de métiers artisanaux qui s’activent en coulisses et sans qui rien ne serait possible. On y suit également l’administration, chargée de faire tourner au mieux cette prestigieuse maison dans un climat de tension permanente. A sa manière, le Directeur de l’Opéra, Stéphane Lissner, apparait comme une sorte de chef d’orchestre, dirigeant avec doigté une maison basée sur le collectif mais minée par les conflits de personnels et d’égos, tout en assurant un rôle protocolaire, entre le Président, la Ministre de la Culture, et les invités de marque de la République. Ce qui frappe le plus à la vision de ce documentaire, c’est la démesure et le faste des productions de cette institution : ces opéras avec pléthore de chanteurs, ces costumes magnifiques et ces mises en scène grandioses pour lesquelles rien ne semble impossible, comme d’avoir un taureau d’une tonne se mouvant au milieu de la scène. Une exigence qui contribue à la réputation de cette institution mondialement célèbre. Mais plus encore, au détour d’un accrochage verbal entre deux chanteurs, de la recherche d’un remplaçant au pied levé pour un soliste malade,  ou de la grimace d’épuisement d’une danseuse, Bron parvient à capter la vitalité et l’effervescence, qui demeurent l’essence même de cette institution. A l’image de cet apprenti chanteur russe venu y faire ses classes, le réalisateur porte un regard émerveillé et admiratif sur cette grande Maison des Arts à laquelle il rend un vibrant hommage.

 

opéra

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale française (5.1 et 2.0) ainsi qu’en audiodescription (2.0). Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un entretien avec Jean-Stéphane Bron ainsi que de scènes coupées.

 

Edité par Blaq Out, « L’opéra » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 12 septembre 2017.

 

Le site Internet de Blaq Out est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!