Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Sep

Père et fille

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames, #comedies dramatiques

Un grand merci à AB Vidéo pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Père et fille » de Gabriele Muccino.

 

Pere_et_fille

« Vous êtes brillante mais il vous faut accepter le droit à l’échec »

 

Jake Davis, célèbre romancier lauréat du Prix Pulitzer, vient de perdre sa femme dans un accident de voiture. Désormais veuf, il se bat pour conserver la garde de Katie, sa fille de cinq ans qu’il tente d’éduquer seul, à New York.

Mais rongé par la maladie, il tente également de finir l’écriture de ses derniers romans, pour la mettre à l’abri.

On retrouve celle-ci, vingt-cinq ans plus tard, à Manhattan, tentant de surmonter ses traumatismes d'enfance.

 

« Son dernier bouquin, c’était sa manière à lui de me dire qu’il m’aimait »

 

Pere_et_fille_Russell_Crowe

Longtemps inscrit en tête de la liste noire hollywoodienne des meilleurs scénarios en attente de réalisation, « Père et fille » finit par être confié aux soins de Gabriele Muccino, cinéaste italien parmi les plus en vue de sa génération (on lui doit notamment l’excellent diptyque « Juste un baiser » et « Encore un baiser »), devenu en une poignée de films (« A la poursuite du bonheur », « Sept vies ») l’un des nouveaux hérauts du mélodrame hollywoodien. Film sur la filiation et sur les traumatismes de l’enfance, « Père et fille » construit son récit sur deux niveaux de temporalité parallèles, avec d’un côté l’enfance de l’héroïne aux côtés de son écrivain de père puis de l’aitre sa vie de jeune femme orpheline et sans attache, au service des autres mais rongée par des pulsions autodestructrices.

 

« Tout ce que je vois c’est que tu veux séparer une petite fille qui a déjà beaucoup souffert de son père qu’il l’aime »

 

Pere_et_fille_Amanda_Seyfried

Une construction en flashbacks donc, censée donner au récit une dimension cathartique : c’est bien parce qu’elle a vécu une enfance déséquilibrée et traumatique sur le plan émotionnel que l’héroïne devenue une jeune femme souffre d’un psychisme tourmenté et d’une totale instabilité sentimentale. Un postulat en forme de fil rouge, qui permet à Muccino de dérouler un mélo aux ficelles parfois un peu faciles et qui a un peu (trop ?) tendance à tirer vers le pathos et à multiplier les effets lacrymaux. Le résultat, un peu mièvre sans être foncièrement honteux, n’est cependant pas tout à fait à la hauteur de son impressionnant casting au sein duquel se côtoient notamment Russell Crowe (définitivement pas très à l’aise avec les rôles sensibles), Amanda Seyfried, Jane Fonda, Octavia Spencer, Bruce Greenwood ou encore Diane Kruger. Pétri de bonnes intentions, « Père et fille » aurait certainement gagné à un peu plus de sobriété dans son traitement.

 

Pere_et_fille_Jane_Fonda

 

**

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en version française (5.1). Des sous-titres français sont également proposés.

 

Aucun bonus ne vient compléter cette édition.

 

Edité par AB Vidéo, « Père et fille » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 23 août 2017.

 

Le site Internet de AB Vidéo est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!