Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 Oct

Resident Evil: Vendetta

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'action, #Films d'animation-Dessins animés

Un grand merci à Sony Pictures ainsi qu’à l’Agence Cartel pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Resident Evil : Vendetta » de Takanori Tsujimoto.

 

Resident_Evil_Vendetta

« Si le virus était vraiment dangereux, on serait déjà tous mort »

 

Chris Redfield membre de la Bioterrorism Security Assessment Alliance, convainc l’agent du gouvernement Leon S. Kennedy et le professeur Rebecca Chambers de l’Institut de Biotechnologie Alexander d’arrêter un marchant de mort en quête de vengeance prêt à libérer un virus mortel au cœur de New York.

 

« La mort est son fond de commerce ! »

 

Resident_Evil_Vendetta_bluray

A l’origine, « Resident Evil » est une saga de jeu vidéo débutée en 1996 et centrée sur un monde futuriste apocalyptique dans lequel une poignée de survivants d’un incident bactériologique doivent affronter une humanité réduite à l’état de zombies. Le succès planétaire du jeu lui a valu d’avoir une douzaine de suites, adaptées sur différentes consoles, qui comptent en cumulé plus de quarante millions d’exemplaires vendus. Business oblige, ce succès devait naturellement inciter ses concepteurs à des nombreuses adaptations et autres déclinaisons. Si une série de romans signés S. D. Perry a ainsi vu le jour, on retiendra surtout la saga cinématographique de Paul W. S. Anderson avec Milla Jovovitch dans le rôle-titre, qui a donné lieu à six opus de 2002 à 2017. En parallèle à cela, une saga de films d’animation, reprenant les principaux personnages du jeu vidéo, a été développée au Japon pour des sorties direct-to-vidéo. Ainsi après « Biohazard 4D executer » (2000), « Resident Evil : Degeneration » (2008) et « Resident Evil : Damnation » (2012), place au quatrième épisode, « Resident Evil : Vendetta » (217), réalisé par Takamori Tsujimoto.

 

« Il suffit d’une seule balle pour éliminer son ennemi. Mais avec la connaissance, on peut venir à bout de n’importe quel monstre »

 

Resident_Evil_Venedtta_1

A tous les aficionados de la saga cinématographique :  attention. Vous risquez d'être déroutés. Car dans ce « Resident evil :vendetta »,  il n'y a point de Alice ni de Racoon city. Le film se base sur d'autres personnages centraux du jeu vidéo marginalisés dans l'adaptation ciné comme  Redfield  Et  Leon Kennedy. Il n'empêche la trame demeure a peu prés la même avec ce virus qui transforme les hommes en zombies et ce complot mondial qui se trame et que nos héros devront tenter d’arrêter. A ce titre, si le scenario se fait assez classique, le film est vraiment prenant, réservant son lot de scènes d'action bien musclées. Le ton est ainsi donné dès la scène d'ouverture, un assaut sanglant donné sur une maison hantée de zombies dans laquelle le héros espère encore trouver quelques humains portés disparus. En cela, l'animation ne recule devant rien et ose jouer la carte de la violence assez crue, s'aventurant même du côté du gore la même où les films de Anderson préféraient jouer d'une certaine forme de retenue visuelle. Reste qu'au-delà de la simple science fiction, cette version animée prend également une dimension fantastique avec ce personnage de méchant à la force surhumaine et sa galerie de monstres qui l'entourent, donnant lieu à un film nerveux et très référencé se situant quelque part entre « Die hard » et les films de John Carpenter et de George Romero. L'ensemble, qui bénéficie d'une animation et d'un graphisme surprenant mais de grande qualité, se laisse ainsi suivre avec un réel plaisir (un peu coupable tout de même). Plutôt une bonne surprise, donc, mais a ne pas mettre entre toutes les mains.

 

Resident_Evil

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en versions française, anglaise, allemande, espagnole, italienne et turque (tous en 5.1). Des sous-titres français, anglais, allemands, italiens, néerlandais, arabes et turcs sont disponibles.

 

Côté bonus, cette très riche édition contient un second disque consacré aux suppléments. Dans le détail, cela donne Disque 1 : Galerie photos, Commentaire audio des cinéastes, Du numérique à la réalité : La Créature, Du numérique à la réalité : Le design de Vendetta, Un aperçu de la capture de mouvements avec Dante Carver. Disque 2 : Briefing de la Mission BSAA : Arias de Combat, Le Design du Monde de Vendetta, Images du Tokyo Games Show 2016.

 

Edité par Sony Pictures, « Resident Evil : Vendetta » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 6 septembre 2017.

 

Le site Internet de Sony Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!