Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Sep

Get out

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Epouvante-Horreur

Un grand merci à Universal Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Get out » de Jordan Peele.

 

Get_out

« Tu leur as dit que je suis black ? C’est le genre de truc qu’il vaut mieux oublier de ne pas mentionner ! »

 

Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

 

« Les peaux blanches ont eu le vent en poupe pendant quelques centaines d’années mais désormais on a le retour de manivelle : le noir est à la mode ! »

 

Get_out_Keener

En 1967 avec « Devine qui vient diner », Stanley Kramer bousculait l’Amérique en imaginant les présentations entre une famille de WASP bourgeois et leur futur gendre noir. Une situation jusqu’alors considérée comme tabou et par laquelle il renvoyait la société américaine face à ses propres contradictions. Un demi-siècle plus tard, le novice Jordan Peele reprend à son compte le même postulat, dans une Amérique censée être socialement pacifiée. D’ailleurs, il est de prime abord accueilli à bras ouverts par un beau-père qui lui confie qu’il aurait voté Obama pour un troisième mandat s’il avait pu. Mais il y a quelque chose qui cloche dans l’idyllique portrait de cette banlieue WASP huppée et progressiste : les personnels de maison - comme par hasard tous noirs - ont un comportement bizarre et se retrouvent relégués au second plan, tandis que le héros s’étonne des remarques décomplexées de ses hôtes à son sujet. Et tandis qu’un invité lui demande si « c’est une chance d’être né noir », sa femme lui tâte les muscles comme on le ferait d’un animal à vendre. D’étrange, l’ambiance devient peu à peu anxiogène, jusqu’à plonger au cœur d’un thriller horrifique paranoïaque. Un moyen original de dénoncer l’hypocrisie ambiante et le racisme ordinaire de la société américaine actuelle. Tout juste regrettera-t-on que le réalisateur délaisse en chemin le registre de la chronique dérangeante pour flirter avec celui de l’effroi et du paranormal, qui vire un peu in fine à la surenchère inutile.

 

Get_out_Kaluuya

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française, allemande, espagnole et italienne (toutes 5.1). Des sous-titres français, anglais, néerlandais, allemands, italiens, espagnols, danois, suédois, norvégiens, finlandais, islandais, hindis et arabes sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une Fin alternative et de scènes coupées, du module « L’horreur de Get Out dévoilée », de Questions/réponses avec le cast et Jordan Peele et d’un Commentaire audio sur le film, la fin alternative et les scènes coupées par Jordan Peele.

 

Edité par Universal Pictures, « Get out » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 5 septembre 2017.

 

Le site Internet de Universal Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!