Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Dec

Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques, #Films musicaux, #Films Politiques-Historiques

Un grand merci à Memento Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc » de Bruno Dumont.

 

Jeannette

« On imagine que tu es heureuse parce que tu es bonne chrétienne »

 

Domrémy, 1425. Jeannette n’est pas encore Jeanne d’Arc, mais à 8 ans elle veut déjà bouter les anglais hors du royaume de France. Inspirée du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc (1910) et de Jeanne d’Arc (1897) de Charles Péguy, la Jeannette de Bruno Dumont revisite les jeunes années d’une future sainte sous forme d’un film musical à la BO électro-pop-rock signée Gautier Serre, alias Igorrr et aux chorégraphies signées Philippe Decouflé.

 

« Il faut que tu es en toi une grande souffrance pour oser demander des comptes au Bon Dieu »

 

Jeannette_Bruno_Dumont

La dernière fois qu’on avait croisé Bruno Dumont, c’était sur une plage de la Côté d’Opale, dans son Nord natal, qui servait de décor à son film « Ma loute », une farce sociale aussi cruelle que déjantée. On le retrouve ainsi quelques mois plus tard, toujours sur une plage du Nord, aux commandes de « Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc », une adaptation très libre et, qui plus est, musicale de l’œuvre mystique et lyrique de Charles Péguy, et notamment de « Jeanne d’Arc » (1897) et « Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc » (1910). Un moyen pour le cinéaste de renouer avec ses obsessions et ses interrogations mystiques, thématiques récurrentes de son œuvre (« Hadewijch », « Hors Satan »). L’occasion aussi pour lui de s’ouvrir à des collaborations inédites et prestigieuses avec le musicien Igorr et surtout avec le célèbre chorégraphe Philippe Decouflé. Si deux montages sensiblement différents du film existent (l’un pour la télévision, l’autre pour le cinéma), la version cinéma a été présentée en compétition officielle à la « Quinzaine des réalisateurs » du Festival de Cannes.

 

« Adieu Meuse endormeuse et douce de mon enfance »

 

Jeannette_Jeanne_Voisin

Sur le papier, le nouveau projet de Bruno Dumont semblait aussi ambitieux qu’extravagant. Et avouons-le, franchement improbable. Dans la pratique, le film tient ainsi ses promesses, se faisant d’abord déroutant, pas le choix de prendre les plages du Nord pour décor en lieu et place de la Lorraine natale de Jeanne d’Arc, puis détonnant de par sa radicalité : filmés de façon statique, dans des costumes très incertains, les personnages se retrouvent ainsi à déclamer, chanter et même danser (!) des dialogues sans doute trop complexes pour de jeunes acteurs (très) amateurs et au jeu très inégal (et souvent approximatif). A l’exception notable de la jeune Jeanne Voisin, qui campe la Pucelle d’Orléans adolescente. Cela donne lieu à des scènes le plus souvent surréalistes, comme celles de cet adolescent qui slame avec un accent ch’ti à couper au couteau tout en dansant une pseudo tecktonik. L’ensemble est d’autant plus déroutant que musicalement, la justesse des voix est rarement au rendez-vous. Une fois encore, Bruno Dumont parvient à surprendre tout son monde avec son cinéma déjanté et hors des clous, aussi délirant qu'un film de Jacques Demy en mode rock mystique. Son film, totalement fauché et expérimental, laisse ainsi perplexe et sans voix (et surtout sans ouïe !). Sans nul doute, l’enfer est définitivement peuplé de bonnes intentions!

 

Jeanne_Enfance_Jeanne_Arc

 

*

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale française (5.1 et 2.0). Des sous-titres français sont également proposés.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une interview du réalisateur Bruno Dumont ainsi que de bandes-annonces.

 

Edité par Memento Films, « Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 9 novembre 2017.

 

Le site Internet de Memento Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!