Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Nov

Lettres de la guerre

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films de guerre

Un grand merci à Memento Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Lettres de guerre » de Ivo M. Ferreira.

 

Lettres_de_la_guerre

« Mon instinct bourgeois et conservateur évolue de jour en jour et glisse peu à peu vers la gauche. Je ne veux plus vivre comme je l’ai fait jusqu’ici. »

 

Un jeune médecin portugais, soldat pendant la guerre coloniale en Angola entre 1971 et 1973, envoie à sa femme des lettres d’amour poétiques, sensuelles et passionnées. Ce jeune homme, en train de devenir écrivain, c’est António Lobo Antunes dont 280 lettres ont été publiées en 2005. Elles sont l’inspiration du film qui en propose une lecture intime et leur donne vie.

 

« Le droit de vivre dans ce pays se paye cher »

 

Lettres_de_la_guerre_Miguel_Nunes

Difficile vu d’ici de comprendre à quel point les guerres coloniales (1961-1974) furent un traumatisme pour le peuple portugais. Une génération entière sacrifiée dans un bourbier africain qui donna lieu à des conflits terribles, meurtriers et surtout inutiles. Largement partagé au sein de la population, le rejet de la guerre contribuera grandement à précipiter la chute du régime salazariste lors de la Révolution des œillets (1974). En adaptant le roman « Lettres de la guerre » du célèbre écrivain lusitanien Antonio Lobo Antunes, lui-même vétéran de ces guerres coloniales, le réalisateur Ivo M. Ferreira nous replonge ainsi dans la campagne angolaise en guerre du début des années 70, sur les pas d’un jeune médecin portugais fraichement mobilisé. Un exercice de style cependant compliqué, le roman étant une compilation des lettres que l’auteur a écrit à son épouse durant ses mois au front. Voulant coller au mieux à ce format épistolaire, Ferreira opte donc pour un récit sans dialogues autres que la lecture des lettres par deux voix off sur des images en noir et blanc du quotidien de ces soldats. Un procédé qui n’est pas sans rappeler le sublime « Tabou » (2012) de son compatriote Miguel Gomes, qui traitait globalement du même sujet. Malheureusement pour lui, en dépit de la beauté et de la délicate sensualité des mots de Antonio Lobo Antunes, ce « Lettres de la guerre » n’a pas l’exaltation, le charme, ni le romantisme échevelé de son prédécesseur et souffre ainsi un peu de la comparaison. Il rend néanmoins compte de la terrible condition et de la souffrance des soldats en poste dans la brousse, rongés par la peur, la mort, le climat et l’ennui. Surtout, le réalisateur ne cache rien de la terrible répression menée par l’armée portugaise contre une partie des autochtones. Au bout du compte et notamment de quelques longueurs, il en ressort un film étrange et esthétiquement très beau, une sorte de poème filmé qui, toutefois, se mérite.  

 

Lettres_de_la_guerre_Ivo_Ferreira

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale portugaise (5.1). Des sous-titres français sont disponibles.

 

Côté bonus, le DVD est accompagné d’un livret de 16 pages contenant des extraits du livre « Lettres de guerre » de Antonio Lobo Antunes.

 

Edité par Memento Films, « Lettres de la guerre » est disponible en DVD depuis le 29 septembre 2017.

 

Le site Internet de Memento Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!