Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Nov

Loue-moi!

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Metropolitan Filmexport pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Loue-moi ! » de Coline Assous et Virginie Schwartz.

 

Loue_moi

« J’ai un travail super : je me loue ! Et neuf fois sur dix on me prend pour une pute ! »

 

Léa, 27 ans, n’est pas la brillante avocate qu’imaginent ses parents. En réalité, avec Bertille sa meilleure amie et colocataire, elle a monté une agence proposant de « louer » leurs services pour tous types de missions. De ramasseuse de balles à fille aimante, de conseillère conjugale à belle-fille idéale, Léa jongle avec les identités jusqu’à s’y perdre elle-même. Alors quand son amour de jeunesse réapparait et se retrouve mêlé malgré elle à un de ses mensonges, les choses vont rapidement lui échapper…

 

« Ce sont qui s’accrochent qui finissent toujours pas convaincre »

 

Loue_moi_Deborah_Francois

Pour leur premier long-métrage, les réalisatrices Coline Assous et Virginie Schwartz imaginent une comédie basée sur le mensonge, reprenant à leur compte le vieil adage selon lequel « tel est pris qui croyait prendre ». Léa et Bertille vendent ainsi leur service (mais pas leurs charmes) à tout un chacun, se proposant d’être, pour quelques heures et contre rémunération, la fille, la sœur ou la petite amie parfaite. Un moyen de donner le change à son entourage. Un procédé très en vogue en Asie qu’elles comptent bien imposer de par chez nous. Surtout dans une société où seules comptent les apparences et où l’argent permet tout. Jusqu’à ce que les sentiments s’en mêlent et qu’elles se retrouvent prisonnières d’une spirale infernale de mensonges, jouant malgré elles les arroseuses arrosées. Mais alors que le premier tiers du film semble installer un climat de comédie, les réalisatrices délaissent bien vite celui-ci pour imposer une tonalité beaucoup plus douce-amère, parfois même mélancolique, jouant davantage sur les failles et la sensibilité de ses héroïnes maladroites mais profondément bienveillantes. Leurs états d’âme - finalement très girly - parlerons probablement davantage au public féminin. Pour le reste, en dépit de son joli casting (Déborah François, Alison Wheeler, Bernard Menez, Charlotte de Turckeim...), le film souffre un peu de son manque d’originalité, le thème ayant déjà pas mal été défriché ces dernières années par le cinéma français. Surtout, il souffre - forcément - de la comparaison avec ses prédécesseurs, tels que « L’arnacoeur », « Prête-moi ta main » ou « Alibi.com », véritables modèles de rythme et d’efficacité.

 

Loue_moi_Charlotte_Turckeim

 

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale française (5.1) ainsi qu’en audiodescription (2.0). Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un module consacré aux coulisses du film.

 

Edité par Metropolitan Filmexport, « Loue-moi ! » est disponible en DVD depuis le 13 novembre 2017.

 

Le site Internet de Metropolitan Filmexport est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!