Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Feb

Le sens de la fête

Publié par Platinoch

Un grand merci à Gaumont pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Le sens de la fête » de Eric Tolédano et Olivier Nakache.

 

Le_sens_de_la_fête

« Sobre, chic et élégant, c’est tout à fait l’esprit ! »

 

Max, traiteur depuis trente ans, a organisé des centaines de fêtes. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle. De la brigade de serveurs à l’orchestre, toute son équipe est réunie pour que la fête soit réussie, mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.

 

« Il y a toujours un moment charnière dans la soirée où je commence à me faire chier. Et là c’est maintenant ! »

 

Le_sens_de_la_fête_Jean_pierre_bacri

En une décennie et à peine six films, le tandem Eric Tolédano/Oivier Nakache aura réussi à imposer sa patte singulière dans le paysage cinématographique français. Chantres des films de copains et/ou de groupe, ils auront su développer un cinéma au style résolument humain, joyeux et optimiste, centrés sur les thèmes de l’amitié et de l’acceptation de l’autre. A l’image de la famille foutraque de « Tellement proches », des gamins en colonie de vacances de « Nos jours heureux » et surtout du tandem complémentaire de « Intouchables » (deuxième succès français de l’Histoire au box-office, avec près de vingt millions de spectateurs !). Après la comédie dramatique « Samba », ils reviennent à la comédie pure avec « Le sens de la fête ». Une plongée dans l’univers des mariages, thématique propice sur laquelle se sont développées un (très) grand nombre de comédies (« Quatre mariages et un enterrement », « Mariages ! », « Serial noceurs », « Le père de la mariée », « Mes meilleures amies », « Mariage à la grecque »...).

 

« C’est magique comme métier de côtoyer le bonheur d’aussi prêt »

 

Le_sens_de_la_fête_Gilles_Lellouche

Mais Tolédano et Nakache ont ici la bonne idée d’aborder le sujet du point de vue des organisateurs, en nous en dévoilant les coulisses et la préparation des festivités. Une large brigade, avec différents corps de métiers, dirigée de main de maitre (ou presque) par Max, vieux routier de l’organisation de mariages. Mais comme souvent dans ce genre de situation où tout doit être millimétré, rien ne se passe jamais comme prévu : serveurs branquignols, chef de rang forte en gueule, animateur égocentrique, photographe déliquescent, Max aura fort à faire pour rectifier les erreurs de son armée de bras cassés et sauver la soirée. Une façon détournée pour les cinéastes de se moquer également - un peu - de l’institution du mariage comme mise en scène de soi (l’incroyable personnage du marié, véritable tête-à-claques, et son hallucinant discours) et de cette recherche permanente de démesure et d’effets tape-à-l’œil (excellente scène d’ouverture). Mais finalement, quelques soient les névroses et les torts de leurs personnages, Tolédano et Nakache s’attachent en permanence à les filmer avec bienveillance, de même que le joyeux bordel qui se développe au fur et à mesure que les ratés et les imprévus s’accumulent. Et comme toujours, c’est souvent quand la situation semble hors de contrôle que les moments de grâce finissent par arriver. Il en ressort une comédie vraiment très drôle et profondément attachante, portée par un Jean-Pierre Bacri impérial et une galerie de seconds rôles au diapason (Eye Haidara, Vincent Macaigne, Gilles Lellouche, William Lebghil, Jean-Paul Rouve...). C'est sûr ces cinéastes-là ont vraiment le sens de la fête. Et de la convivialité. Formidable.

.

Le_sens_de_la_fête_Jean_paul_Rouve

 

***

 

Le blu-ray : le film est présenté en version originale française (5.1 et 2.0) ainsi qu’en audiodescription. Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de Autour du film (HD) : Le sens de la répartie (2min.), Le sens du jeu (6 min.), Les personnages (3 min.), La comédie (3 min.), La musique du film (3 min.). Sont également proposés trois teasers (HD) : Jean-Pierre Bacri (1 min.), Alban Ivanov (1 min.) et Jean-Paul Rouve (1min.) ainsi qu’une Bande-annonce (HD - 3 min.).

 

L’édition spéciale commercialisée par la FNAC comprend également un second disque consacré aux bonus, qui comprend « Barnum : le cinéma raconté par ceux qui le font » (26 min.) et « Scènes coupées avec commentaires audio optionnels des réalisateurs » (9 min.).

 

Edité par Gaumont, « Le sens de la fête » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 7 février 2018.

 

Le site Internet de Gaumont est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!