Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Mar

Mandy crash of silence

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames

Un grand merci à Tamasa Distribution pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Mandy crash of silence » de Alexander MacKendrick dans le cadre de la sortie du coffret qui lui est consacré.

 

MAndy_crash_of_silence

« Je trouve qu’il est plus intéressant d’enseigner aux enfants sourds qu’aux enfants normaux »

 

Mandy, sourde à sa naissance, est tiraillée entre ses parents qui ne sont pas d’accord sur l’éducation à lui donner.

Sa mère l’inscrit dans une institution spécialisée où un professeur la convainc que, grâce à ses méthodes, Mandy pourra peu à peu apprendre à parler. Jaloux du professeur, le père retire l’enfant de l’institution…

 

« Les enfants peuvent être très cruels entre eux »

 

Mandy_crash_silence_Alexander_Mackendrick

Peu de cinéastes se seront autant intéressés à l'enfance que l'anglais Alexander MacKendrick. Peut-être parce que la sienne fut difficile, marquée notamment par la disparition très précoce de ses parents, immigrés écossais en Amérique, et un retour solitaire bien qu'encore enfant chez son grand-père en Écosse. Toujours est-il que le cinéaste n'hésitera pas à faire des enfants les héros de ses films (« The Maggie », « Sammy going south », « Cyclone à la Jamaïque ») autant que les observateurs privilégiés du monde des adultes. Il fera ainsi fera montre d'un regard particulièrement lucide sur les enfants, captant tout à la fois leur innocence et leur cruauté. En 1952, après deux comédies populaires (« Whisky à gogo! » et « L'homme au complet blanc »), il s'essaye au drame avec « Mandy crash of silence », sorti en France sous le titre « La merveilleuse histoire de Mandy ».

 

« Leurs méthodes sont peut-être bonnes mais je ne peux pas me résoudre à l’abandonner dans un institut »

 

Mandy_crash_of _silence_Phyllis_Calvert

Adaptation d'un roman de Hilda Lewis, le film suit les tourments d'une famille qui découvre la surdité totale de sa petite fille dans l'Angleterre du début des années 50. Une époque pétrie par les préjugés où, bien plus encore qu'aujourd'hui, un tel handicap était synonyme de solitude et d'isolement. Si on s'étonne un peu qu'en des temps pas si lointains la surdité pouvait encore être associée à l'idée d'un retard mental, le film de MacKendrick se veut résolument moderne et progressiste. Notamment lorsqu'il filme le combat de cette mère de famille, bien décidée à se battre contre les préjugés de son époux pour donner à sa fille un enseignement adapté quoi qu'il lui en coûte, ou, de façon quasi documentaire, les méthodes innovantes des enseignants spécialisés, dévoués corps et âmes à leur mission d'aider ses enfants à s'ouvrir au monde. Les sous-intrigues sentimentales et les rumeurs pour ternir l'honneur du directeur de l'école et de son établissement semblent, elles, un peu hors-sujets. MacKendrick signe là un joli film sensible, jamais plombant ni caricatural malgré son sujet difficile, qui ouvrira la voie à d'autres grands films consacrés à ce thème, comme « Les enfants du silence » (1986).

 

Mandy

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale anglaise (1.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le coffret contient un DVD supplémentaire comportant notamment le documentaire « Le regard de Charlotte Garson », ainsi qu’un livret illustré de 12 pages.

 

Edité par Tamasa Distribution, « Mandy crash of silence » est disponible en DVD au sein du coffret consacré à Alexander MacKendrick qui comprend également les films « Sammy going south » et « The Maggie » depuis le 6 mars 2018.

 

coffret_mackendrick

 

Le site Internet de Tamasa Distribution est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!