Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 May

Pentagon Papers

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films Politiques-Historiques

Un grand merci à Universal Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Pentagon Papers » de Steven Spielberg.

 

The_Post

« On ne peut pas accepter qu’un gouvernement nous dicte notre ligne éditoriale parce qu’il n’apprécie pas ce qu’on dit à son propos »

 

Katharine Graham, première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles. Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler la vérité au grand jour.

 

« La seule façon de défendre le droit de publier, c’est de publier ! »

 

Pentagon_Papers_Tom_Hanks

Entre deux superproductions de pur entertainment, Steven Spielberg a toujours fait montre de son appétence pour les sujets historiques, et plus particulièrement pour les petites histoires au cœur même de la Grande Histoire. Un bon moyen d’évoquer ainsi des sujets brûlants de la façon la plus accessible à tous. On se souvient ainsi de l’enfant livré à lui-même dans les tumultes de la guerre de « Empire du soleil », de Schindler sauvant les travailleurs juifs de la Shoah dans « La liste de Schindler » ou encore de l’épopée du débarquement en Normandie dans « Il faut sauver le Soldat Ryan ». Après les récents « Cheval de guerre », « Lincoln » ou « Le pont des espions », il nous plonge cette fois avec « Pentagon papers » dans l’Amérique tourmentée des années Nixon. Cette Amérique du début des années 70 encore traumatisée par les assassinats des frères Kennedy et marquée par des profondes mutations qui apparaissent comme autant de divisions (Mouvement des droits civiques, Guerre du Vietnam) que les scandales à répétition de la Présidence Nixon viendra enfoncer un peu plus dans la schizophrénie.

 

« Il n’y a que moi qui en est marre de lire l’information plutôt que de la publier ? »

 

Pentagon_Papers_Meryl_Streep

Ainsi quelques mois avant que n’éclate le scandale du Watergate, qui contraindra le président à la démission, le mandat de Nixon fut entaché du scandale des « Pentagon papers », un rapport secret-défense sur l’intervention américaine très controversée au Vietnam, et qui sera rendu public par la presse américaine et notamment par le New York Times et le Washington Post qui se verront de fait menacer de censure. Un sujet étonnamment actuel, en ce qu’il fait la part belle aux lanceurs d’alerte. En s’interrogeant sur les limites entre liberté de la presse (et donc information indépendante du peuple) et sécurité de l’Etat, Spielberg signe là un grand film sur le journalisme et sur l’importance de la liberté de la presse comme garantie du bon fonctionnement de la démocratie, dans la grande tradition américaine (« Violence à Park Raw », « Les hommes du Président », « Le cinquième pouvoir », « Spotlight »). Si on suit avec beaucoup d’intérêt l’enquête journalistique elle-même, le film met intelligemment l’accent les dilemmes moraux et éthiques de la direction du journal, tiraillée entre devoir d’information et risques de poursuites judiciaires et de faillite économique. En creux, il esquisse également un joli portrait de femme (en l’occurrence Katharine Graham, propriétaire et Directrice du Washington Post) qui s’affirmera à cette occasion par ses courageuses décisions dans un milieu encore très largement phallocratique. Avec Meryl Streep et Tom Hanks en têtes d’affiche, « Pentagon Papers » est forcément un grand film.

 

Pentagon_Papers

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (7.1) ainsi qu’en versions française et allemande (toutes deux 7.1). Des sous-titres français, allemands et anglais pour malentendants sont disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné des modules suivants : « Ligne éditoriale » : recréer une époque « Arrêtez les presses » : le tournage du film, « Arts & divertissements » : la musique du film, « Présentation » : Katharine Graham, Ben Bradlee et le Washington Post, « Editorial » : les acteurs et les personnages du film.

 

Edité par Universal Pictures, « Pentagon Papers » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 29 mai 218.

 

Le site Internet de Universal Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!