Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Jul

Profession : Reporter

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames, #Films noirs-Policiers-Thrillers

Un grand merci à Carlotta pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Profession : Reporter » de Michelangelo Antonioni.

 

Profession_Reporter

« Je préfère les hommes aux paysages »

 

David Locke, reporter américain basé en Afrique, découvre le corps sans vie d’un homme lui ressemblant étrangement. Il décide de prendre son identité et de vivre une nouvelle vie qu’il espère plus passionnante, ce qui l’amène à rencontrer une mystérieuse femme qui semble aussi perdue que lui. Ce qu’il ne sait pas, c’est que le cadavre dont il a pris l’identité était un espion au service d’un groupe terroriste…

 

« Qui je suis ? Jusqu’ici j’étais un autre mais je l’ai changé pour du neuf »

 

Profession_reporter_Antonioni

Figure majeure du cinéma italien (il compte parmi les très rares réalisateurs internationaux à avoir gagné les récompenses majeurs des trois plus grands festivals que sont Cannes, Berlin et Venise), Michelangelo Antonioni s'illustre d'abord comme pionnier du journalisme cinéma en Italie avant de devenir l'un des animateur du néoréalisme italien (en tant que scénariste) aux cotes de ses amis Roberto Rossellini, Luchino Visconti et Vittorio De Sica. Passant à son tour derrière la caméra au début des années 50, il réalise quelques chroniques sociales aux accents dramatiques avant de connaitre le succès grâce à sa trilogie sur le couple et le désir (« L'avventura », « La nuit » et « L'éclipse »). Mais c'est surtout avec sa deuxième trilogie, consacrée à la disparition (« Blow up », « Zabriskie point » et « Profession : reporter ») qu'il accède à la reconnaissance internationale. 

 

« Tu ne peux pas passer ta vie à fuir »

 

Profession_reporter_Maria_Schneider

Tourné en 1975, « Profession : reporter » nous entraine dans les pas d’un journaliste anglais perdu au beau milieu de nulle part, dans le désert saharien, pour les besoins d’un reportage d’investigation sur le trafic d’armes. Mais derrière l'image du reporter, Antonioni dresse surtout le portrait d'un homme en bout de course, embourbé (au propre comme au figuré) dans sa vie et las de sa condition. Alors quand son voisin de chambrée, trafiquant d'armes allemand de son état, meurt subitement, il y voit là une chance unique d'effacer les compteurs, de reprendre sa vie en main et de repartir à zéro en changeant d'identité. Comme un nouveau départ, aux commandes d'une vie bien plus trépidante, qui le verrait devenir acteur du monde plutôt que simple observateur. Mais le miroir aux alouettes ne dure qu’un temps : si sa nouvelle vie le plonge dans un tourbillon d’aventures et de luxe, il sera vite poursuivi par la maffia ainsi que par la police. Une course poursuite qui se transformera vite en fuite en avant. Mais au bout du compte, comme toujours chez Antonioni, le récit, aussi alambiqué soit-il, est marqué par une profonde fatalité. Cette idée qu'au fond nul ne peut échapper à son (funeste) destin. Un film difficile et étonnant. Sans doute le dernier grand trip existentialiste du cinéaste italien.

 

Profession_reporter_Jack_Nicholson

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version restaurée en Haute-Définition, en version originale anglaise (1.0) ainsi qu’en version française (1.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de « Antonioni à propos de ‘Profession : reporter’ » : extrait du journal de 13h du 15 mai 1975 avec Michelangelo Antonioni (réal. Gérard Dupagny - INA - 5 min.), « Cinéma Cinémas : Antonioni, la dernière séquence » : Michelangelo Antonioni commente et analyse la dernière scène du film (réal. André-Sylvain Labarthe - INA - 1985 - 14 min.), « Antonioni vu par Antonioni » : autoportrait (réal. Lino Micciché (1978 - 21 min.), « Mensonge amoureux » : le monde du roman-photo observé par Antonioni (1949 - 12 min.), « Michelangelo Antonioni, le regard qui a changé le cinéma » : retour sur la carrière du réalisateur avec entretiens d’époque et images de tournage (2001 - 56 min.), Génériques du film en anglais ou italien (exclusivité Blu-ray) et Bande-annonce 2005.

 

Edité par Carlotta, « Profession : Reporter » est disponible en DVD, blu-ray et surtout en édition coffret ultra-collector blu-ray + DVD + le livre de 160 pages « L’aventure du désert : Profession : reporter » dirigé par Dominique Païni (avec textes inédits, analyses du film, entretiens d’époque et photos d’archives) depuis le 20 juin 2018.

 

Profession_reporter_Collector

 

Le site Internet de Carlotta est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!