Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Aug

Pacific Rim: Uprising

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Science-Fiction-Heroïc Fantasy, #Films d'action

Un grand merci à Universal Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Pacific Rim : Uprising » de Steven S. DeKnight.

 

Pacific_Rim_Uprising

« Arrête de penser que tu vas me botter le cul : ça ne se fera pas ! »

 

Le conflit planétaire qui oppose les Kaiju, créatures extraterrestres, aux Jaegers, robots géants pilotés par des humains, n’était que la première vague d’une attaque massive contre l’Humanité. Jake Pentecost, un jeune pilote de Jaeger prometteur dont le célèbre père a sacrifié sa vie pour sauver l’Humanité des Kaiju, s’est finalement retrouvé pris dans l’engrenage du milieu criminel. Lorsqu’une nouvelle menace met le monde à feu et à sang, Jake obtient une dernière chance de perpétuer la légende de son père aux côtés de sa sœur, Mako Mori - qui dirige une courageuse génération de pilotes ayant grandi dans l’ombre de la guerre. Jake est rejoint par son rival, le talentueux pilote Lambert et par Amara, une hackeuse de Jaeger âgée de 15 ans. Ensemble ils deviendront les héros du Corps de Défense du Pan Pacific, la plus grande force de défense que la Terre n’ait jamais connue, et mèneront un chemin vers une extraordinaire nouvelle épopée pour sauver l’Humanité.

 

« Ne laisse pas les autres te dicter qui tu es. T’aimeras pas cette personne »

 

Pacific_Rim_Uprising_Scott_Eastwood

En 2015, après deux épisodes de « Hellboy » et le tortueux « Labyrinthe de Pan », Guillermo Del Toro s’offrait une récréation bien méritée avec « Pacific Rim », superproduction de pur entertainment qui réussissait l’exploit de mélanger habilement le Kaiju japonais (film de monstres), le manga, et le film de science-fiction futuriste américain. Il en résultait un grand film catastrophe et d’action populaire et spectaculaire, quelque part entre « Godzilla » et « Transformers », mais doté de sa personnalité et de son univers propres. Fort de ce succès, il était fort à parier qu’une suite devait voir le jour. Cinq ans plus tard, c’est désormais chose faite. Mais retenu sur le tournage de « La forme de l’eau » (pour lequel il sera finalement oscarisé), Guillermo Del Toro a finalement passé la main, se contentant de n’intervenir ici qu’en tant que producteur. C’est finalement au néophyte Steven S. DeKnight, scénariste entre autre de la série « Spartacus » et réalisateur d’une poignée d’épisodes de la série « Smallville », qu’il incombe ici de remettre les Jaegers en marche et en ordre de bataille. Un sacré défi pour un réalisateur aussi peu expérimenté. Malheureusement, cette suite manque cruellement de souffle et d’ambition. En cause notamment, un scénario assez pauvre, basé sur une intrigue ultra-classique et assez laborieuse, qui se contente finalement de recopier quasi à l’identique l’intrigue du premier opus. Comme si au fond l’histoire importait peu, du moment qu’elle permette in fine de mettre en scène l’affrontement entre les Jaegers et les Kaiju. En cela, le spectacle est assuré, avec de belles scènes de batailles particulièrement destructrices dans Tokyo et dans Sydney qui devraient ravir les amateurs de grosses bastons et d’explosions en tout genre. Mais qui ne se démarquent pas vraiment de celles du premier film. Ainsi, sans élément véritablement novateur à se mettre sous la dent, force est de constater que ce « Pacific Rim : Uprising » laisse un arrière-goût de déjà vu, malgré son casting à la mode (John Boyega, Scott Eastwood).

 

Pacific_Rim_Uprising_Steven_s_DeKnight

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (7.1.4) ainsi qu’en versions française, espagnole et hindi (toutes 7.1). Des sous-titres français, espagnols, portugais, néerlandais, suédois, norvégiens, danois, finlandais, islandais, grecs, arabes, hindis et anglais pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un commentaire audio de Steven DeKnight, des modules « Hall des Héros », « Vers Uprising », « Les dessous d’Uprising », « Devenir élève officier », « Un méchant inattendu », « La génération suivante de Jaegers », « Je suis Scrapper », « Voir méga », « Les secrets de Shao », « Le retour de Mako », ainsi que Scènes coupées avec commentaire audio optionnel.

 

Edité par Universal Pictures, « Pacific Rim : Uprising » est disponible en DVD, blu-ray, blu-ray 3D et blu-ray 4k Ultra HD depuis le 24 juillet 2018.

 

Le site Internet de Universal Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!