Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Oct

Jurassic world : Fallen kingdom

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Science-Fiction-Heroïc Fantasy

Un grand merci à Universal Pictures ainsi qu’à Cinetrafic pour m’avoir permis de découvrir le DVD du film « Jurassic World : Fallen Kingdom » de Juan Antonio Bayona, dans le cadre de l’opération DVDtrafic.

 

Jurassic_world_Fallen_Kingdom

« Devons-nous accorder aux dinosaures les mêmes droits qu’aux autres espèces menacées ou devons-nous les laisser mourir ? »

 

Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l'île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction.  Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l'île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

 

« La vie nous enseigne parfois de bien vilaines leçons »

 

Jurassic_world_Fallen_Kingdom_Chris_Pratt

« Jurassic park », c'est un peu comme une madeleine de Proust. En adaptant le roman de Michael Crichton, Steven Spielberg réalisait « Le » grand film de science fiction novateur et grand public qui allait marquer de façon indélébile notre enfance. Avec des effets spéciaux totalement dingues et révolutionnaires pour l’époque. Alors forcément, l'idée d'en faire un reboot suscitait interrogations et méfiance. Mais au-delà de son immense succès au box-office, force était de constater que sans révolutionner véritablement le genre (son scénario était d’ailleurs peu ou prou le même que celui du premier film de Spielberg), « Jurassic world » offrait un divertissement spectaculaire et de très bonne facture. Contre toute attente, il s'agissait donc d'une vraie bonne surprise. De quoi envisager sereinement et logiquement la mise en chantier d'une nouvelle saga. Seulement voilà, l'homme du renouveau, le réalisateur Colin Trevorrow, fut entre temps associé à d'autres projets et dut finalement renoncer à tourner cette suite. Avant d'être officiellement remplacé par l'espagnol Juan Antonio Bayona, prodige du film fantastique (« L'orphelinat », « Quelques minutes après minuit ») qui avait ému Hollywood avec le spectaculaire  « The impossible ».

 

« Vous avez mis une créature en cage pour de l’argent. J’ai fais la même chose que vous. »

 

Jurassic_world_Fallen_Kingdom_Bryce_Dallas_Howard

« Jurassic world : Fallen kingdom » commence à peu près là où se terminait le premier opus :  sur l'ile de Isla Nublar, la nature a fini par reprendre ses droits sur les ruines du parc. Les dinosaures restant y ont fait leur vie et se sont mêmes reproduits. Avant de se retrouver à nouveau menacés d’extinction par une terrible irruption volcanique. C'est donc à une expédition de sauvetage hors normes que nous convie le cinéaste. Une opération inédite et dangereuse qui sera cependant mise à mal à cause de la cupidité des hommes, prêts à payer très cher pour s’offrir un monstre sanguinaire. Sur la forme, ce deuxième volet de « Jurassic world » assure très honnêtement le spectacle en remplissant pleinement son cahier des charges. Oscillant entre le film catastrophe, le film d’aventures et le film de science-fiction, « Jurassic world : Fallen kingdom » alterne ainsi les séquences d’émotion (la disparition du diplodocus dans le nuage de fumée du volcan) et les séquences plus volontiers second degré (la prise de sang sur le T-rex). Et s’il n’est jamais véritablement surprenant, le film se laisse cependant regarder agréablement. Mais pour une fois, l’intérêt du film se situe un peu ailleurs, dans le sous-texte écologique du film et les questions qu’il soulève. Comme le droit de ses animaux de pouvoir survivre en tant que créatures vivantes. Le risque d’introduire dans nos écosystèmes déjà très fragiles des espèces étrangères. Ou encore les dangers liés aux manipulations génétiques qui risquent tôt ou tard d’échapper à l’Homme. Des questions d’autant plus pertinentes qu’elles nous renvoie de fait à nos propres turpitudes et à la destruction que nous menons sciemment, de par nos activités, de la faune et de la flore. Un film très pertinent et profondément malin dont on a hâte de découvrir la suite.

 

Jurassic_world_Fallen_kingdom_Indoraptor

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française et hindi (toutes deux 5.1) et en audiodescription. Des sous-titres français, anglais, néerlandais, danois, suédois, norvégiens, finlandais, islandais et hindis sont également disponibles.

 

Côté bonus, Universal Pictures nous propose une édition très riche, agrémentée des modules « Sur le plateau avec Chris & Bryce : making of avec Chris Pratt et Bryce Dallas Howard », « Le royaume évolue » : les cinéastes expliquent comment le second chapitre de la trilogie Jurassic World fait évoluer la franchise dans une nouvelle direction, « Action sur l’île » : coulisses de la scène du bunker et de la séquence de la gyrosphère, « Naissance de l’Indoraptor : découvrez comment est né l’Indoraptor », « Commencez les enchères » : un coup d’oeil la scène de la vente aux enchères, « Tué par un dino » : making of de l’Indoraptor qui affronte un personnage clé, « Monstre dans le manoir » : J.A. Bayona explique comment Jurassic Park et Dracula (1979) ont influencé sa façon de tourner la scène du manoir, « Confrontation sur le toit » : le terrifiant affrontement sur le toit du manoir Lockwood, « Le retour de Malcom » : dans les coulisses avec Jeff Goldblum, « Effets visuels évolués » : l’équipe d’ILM explique la façon dont ils ont créé les dinosaures, « Les journaux de Jurassic de Chris Pratt », « Retour à Hawaï : l’équipe du film évoque le tournage à Hawaï », « À bord de l’Arcadia : l’équipe du film partage son expérience de travail avec des créatures animées », « Jurassic World : Fallen Kingdom, La Discussion » : conversation avec l’équipe autour du film et« Chanson pour le royaume » : quand Justice Smith chante pour l’équipe du film.

 

Edité par Universal Pictures, « Jurassic world : Fallen Kingdom » est disponible en DVD, blu-ray, blu-ray 3D et blu-ray 4k ultra HD depuis le 9 octobre 2018.

 

Le site Internet de Universal Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

 

A découvrir sur Cinétrafic le top de l'action en 2018 et ce qu'on a vu au cinéma cette année.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!