Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Feb

Alpha

Publié par Platinoch  - Catégories :  #film d'aventures

Un grand merci à Sony Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Alpha » de Albert Hughes.

 

Alpha

« La douleur fera partie de votre voyage »

 

En Europe, il y a 20 000 ans, durant l’ère Paléolithique supérieur, un jeune homme part à la chasse avec son père et les hommes de la tribu afin de nourrir son village. Il s’agit pour lui d’une épreuve initiatique qui doit le faire rentrer dans le monde des hommes. Mais après une série d’incidents, il devra braver une nature dangereuse et inhospitalière afin de retrouver le chemin de sa tribu.

 

« Nous partons chasser la bête pour nourrir la communauté. Il fera ses preuves devant la tribu »

 

Alpha_Kodi_Smith_McPhee

En biologie, l’individu alpha, c’est le mâle dominant. Le spécimen le plus fort à qui il incombe de commander et de guider la meute. Comme une sorte de leader naturel. Ce qui n’est pas encore le cas du jeune Keda qui doit accompagner son père pour une longue et dangereuse partie de chasse afin de nourri leur tribu. Pour sa première réalisation en solo sans son jumeau de frère Allen, avec lequel il avait jusqu’ici cosigné tous ses films (« From hell », « Le livre d’Eli »), Albert Hughes imagine avec « Alpha » un film d’aventures préhistoriques dans lequel un jeune chasseur blessé et livré à lui-même devra affronter les aléas climatiques et les dangers de la faune pour retrouver le chemin des siens.

 

« Sa meilleure arme, c’est son cœur. Pas sa langue. »

 

Alpha_Albert_Hughes

A mi-chemin entre le survival (on pense un peu à « The revenant ») et le conte initiatique, le film suit ainsi le cheminement (de croix) de ce jeune blessé qui devra apprendre à dompter la douleur et ses propres peurs pour pouvoir survivre. Mais « Alpha » est aussi - et surtout - un conte philosophico-écologique dans lequel le héros découvre et comprend qu’il ne pourra s’en sortir tout seul et que son salut ne passera que par l’aide de l’autre et par le respect de la nature environnante. En l’occurrence, il pourra compter sur la précieuse aide d’un loup qu’il aura pris soin de soigner après l’avoir blessé et qu’il apprendra ensuite à apprivoiser. A l’évidence, ce petit film sans prétention et assez spectaculaire se révèle plutôt agréable, même si on pourra regretter quelques anachronismes un peu trop voyants (les vêtements trop « sophistiqués », le langage très développé, l’usage de l’arc qui n’existait pas encore...). Mais si « Alpha » demeure très loin de la nullité de « 10 000 », il n’atteint pas non plus les sommets de « La guerre du feu » qui reste définitivement la valeur étalon du film sur la Préhistoire. Reste que ce petit film plutôt bien mené et esthétiquement très plaisant est assez agréable et saura à n’en point douter ravir à coup sûr le jeune public.

 

Alpha_film

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française et espagnole (toutes deux 5.1). Des sous-titres français, anglais, néerlandais, espagnols et arabes sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une Ouverture et d’une fin alternatives, de Scènes supprimées avec commentaire d’Albert Hughes et des modules « Rencontrez le loup derrière Alpha », « Garçon & loup », « L’Aventure d’un héros » et « La construction d’un monde ».

 

Edité par Sony Pictures, « Alpha » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 9 janvier 2019.

 

Le site Internet de Sony Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!