Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Mar

Les loups de haute mer

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'action, #Films noirs-Policiers-Thrillers

Un grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Les loups de haute mer » de Andrew V. McLaglen.

 

Les_loups_de_haute_mer

« Vous avez fini ? Parce que nous nous allons commencer ! »

 

Lou Kramer un terroriste et son commando armé menace de faire exploser des plateformes pétrolières. Pour contrer cet homme dangereux, le conseil d’urgences déploie une équipe de professionnels. À la tête de celle-ci figure Folks, homme bougon et solitaire qui préfère la compagnie des chats à celui des femmes. Mais lui et son équipe surnommés « les loups de haute mer » sont les seuls à pouvoir empêcher l’inévitable.

 

« Si jamais un de mes hommes s’avisait de faire son travail les yeux fermés, je vous jure que je m’arrangerais pour qu’il ne les ouvre plus jamais ! »

 

Les_loups_de_haute_mer_Anthony_Perkins

Fils du célèbre comédien Victor McLaglen, Andrew V. McLaglen intègre très jeune, par l'entremise de père, la bande de John Wayne. Tour à tour assistant de John Ford (sur « L'homme tranquille ») puis de William A. Wellman (sur « Aventure dans le grand nord », « Écrit dans le ciel » et « L'allée sanglante ») auprès desquels il apprend le métier, il débute à la réalisation au milieu des années 50. Mais c'est à partir des années 60 qu'il se fait véritablement un nom, signant alors une série de westerns tardifs (« Le Grand McLintock », « Les géants de l'ouest » et « Chisum » avec le Duke, « Rancho Bravo », « Les prairies de l'honneur » ou encore « Bandolero! » avec James Stewart) alors même que le genre est en plein déclin. Finalement, il se recyclera à la fin des années 70 dans le film de guerre - autre genre en déclin - en se spécialisant notamment dans le film de commando, fort du succès commercial obtenu en 1978 avec « Les oies sauvages ». Suivront ainsi « Les loups de haute mer » (1980), « Le commando de sa majesté » (1980) et « Retour de la rivière Kwaï » (1989). Adaptation du roman « Esther, Ruth and Jennifer » de Jack Davies, « Les loups de haute mer » est un film d'action maritime à l'intrigue assez classique dans lequel un groupe d'assaut commandé par un officier écossais fantasque est appelé à déloger des terroristes qui ont piégé plusieurs plateformes pétrolières en Mer du Nord. La principale originalité du film reposant sur son décor de plateformes offshores et sur la nature de l'action à mener qui sera confiée à des hommes-grenouilles. Sans être un mauvais film - loin de là - « Les loups de haute mer » souffre tout d'un même d'un rythme un peu pantouflard, les scènes d'action étant concentrées sur les seules vingt dernières minutes. Reste le charme d'un casting de stars un peu vieillissantes qui cabotinent avec un plaisir communicatif (James Mason, Anthony Perkins) et porté par un Roger Moore qui semble visiblement prendre un plaisir inouï à jouer ici, en officier écossais excentrique amateur de kilt, whisky et chats, la parfait antithèse de James Bond. Un film mineur donc, mais qui n'en demeure pas moins un divertissement tout à fait sympathique.

 

Les_loups_de_haute_mer_Roger_Moore

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale anglaise (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de « Le Temps des loups » : documentaire de Julien Comelli et Erwan Le Gac ainsi que de Bandes-annonces et d’une Galerie photos.

 

Edité par Elephant Films, « Les loups de haute mer » est disponible en combo blu-ray + DVD ainsi qu’en édition DVD depuis le 28 février 2019.

 

La page Facebook de Elephant Films est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!