Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 Jun

Monsieur

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames, #mélodrames

Un grand merci à Diaphana ainsi qu’à l’Agence Darkstar pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Monsieur » de Rohena Gera.

 

Monsieur

« Je pensais qu’en lui payant des études, ma soeur aurait la vie que je ne peux pas avoir »

 

Ratna est domestique chez Ashwin, le fils d’une riche famille de Bombay. En apparence la vie du jeune homme semble parfaite, pourtant il est perdu. Ratna sent qu’il a renoncé à ses rêves. Elle, elle n’a rien, mais ses espoirs et sa détermination la guident obstinément. Deux mondes que tout oppose vont cohabiter, se découvrir, s’effleurer…

 

« J'étais veuve à dix-neuf ans au village, cela signifiait que ma vie était finie. »

 

Monsieur_Vivek_Gomber

Aux antipodes de Bollywood et de ses comédies musicales chamarrées qui ont fait sa réputation, le cinéma indien a réamorcé depuis quelques années un cinéma d'auteur plus intimiste, resté trop longtemps orphelin de la figure de Satyajit Ray. Dans la lignée de « The lunchbox » qui avait ému le monde entier il y a de cela six ans, place donc à un nouveau mélodrame avec Monsieur, premier film de la scénariste Rohena Gera. Dans la continuité de son documentaire « What’s Love Got to Do with It ? » (2013), il est ici question de la jeunesse urbaine et dorée et des relations hommes/femmes dans le contexte de l'Inde du vingt-et-unième siècle. Cela aboutira in fine à une histoire d'amour contrariée entre un jeune et riche architecte, ouvert à un certain mode de vie occidental depuis ses études aux États-Unis, et sa bonne, jeune veuve issue d'une famille pauvre des campagnes, en quête d'émancipation et d'une vie meilleure.

 

« Aux yeux des autres, elle sera toujours ta bonne. Si tu l’aimes vraiment, laisse-la tranquille »

 

Monsieur_Rohena_Gera

Si on a par moments un peu de mal à croire à l'évolution des sentiments du héros envers sa bonne avec laquelle il ne partage au final que bien peu de choses, la relation entre les deux protagonistes, faite de regards et de non-dits, est filmée avec suffisamment de délicatesse pour réussir à nous toucher. Mais au final, l'essentiel du film est ailleurs, dans ce qu'il nous dit de l'Inde contemporaine et de ses paradoxes. Et notamment de cette société très inégalitaire, tiraillée entre une modernité de façade et le poids des traditions ancestrales, où la plus grande richesse côtoie le plus extrême dénuement. Ce qui ressort surtout de ce film plus complexe qu'il n'y parait, c'est la prédominance des traditions et notamment de la soumission au rapport de castes - pourtant officiellement aboli par la Constitution - et d'une manière plus générale des violences faites aux femmes (la jeune veuve qui ne peut plus se remarier ni même fréquenter un homme sous peine d'être mise sous tutelle de sa famille, les mariages arrangés... ). Un bien joli film, en dépit de ses quelques maladresses scénaristiques.

 

Monsieur_Tillotama_Shome

 

***

 

Le DVD : Le film est présentée en version originale hindi (5.1 et 2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de Scènes coupées (10 min.) et d’un Commentaire audio de Rohena Gera et de son chef opérateur David Colin.

 

Edité par Diaphana, « Monsieur » est disponible en DVD depuis le 4 juin 2019.

 

Le site Internet de Diaphana est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!