Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
07 Jul

Deux fils

Publié par Platinoch

Un grand merci à Le Pacte pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Deux fils » de Felix Moati. 

 

Deux_freres

« Il y a le monde des vivants, le monde des morts  et mois je suis entre les deux »

 

Joseph et ses deux fils, Joachim et Ivan, formaient une famille très soudée. Mais Ivan, le plus jeune, collégien hors norme en pleine crise mystique, est en colère contre ses deux modèles qu’il voit s’effondrer. Car son grand frère Joachim ressasse inlassablement sa dernière rupture amoureuse, au prix de mettre en péril ses études de psychiatrie. Et son père a décidé de troquer sa carrière réussie de médecin pour celle d’écrivain raté. Pourtant, ces trois hommes ne cessent de veiller les uns sur les autres et de rechercher, non sans une certaine maladresse, de l’amour…

 

« Quand on a le désir on a plus besoin de Dieu »

 

Deux_fils_Poelvoorde

Fils du célèbre journaliste et documentariste Serge Moati, Felix Moati se fait remarquer dès le début des années 2010 pour ses qualités d’acteur. Plutôt à l’aise dans le registre de la comédie, on le croise ainsi chez Lisa Azuelos (« Lol »), Michel Leclerc (« Télé gaucho »), Benjamin Guedj (« Libre et assoupi ») ou plus récemment chez Gilles Lellouche (« Le grand bain »). Ce qui ne l’empêche pas en parallèle de s’aventurer dans des registres plus dramatiques (« Simon et Théodore »), complexes (« Hippocrate », « Médecin de campagne ») ou auteurisant (« A trois on y va »). A seulement vingt-neuf ans, il se lance dans sa première expérience de réalisation avec « Deux fils » dont il cosigne le scénario avec la romancière Florence Seyvos, scénariste attitrée de Noémie Lvovsky (« Camille redouble », « Les sentiments »).

 

« On fait tout pour que notre père nous voit et il meurt avant de nous avoir vu »

 

Deux_fils_Anais_Lacoste

« Deux fils » est ainsi la chronique d’un effondrement. D’une famille fragilisée par le départ de sa figure féminine. Un film sur l’absence d’une épouse/mère qui laisse derrière elle trois hommes (un père et ses deux fils) sans repères et à la dérive. Au plus près de ses personnages, Moati filme ainsi leur désarroi en même temps que leur révolte intérieure, tout en questionnant leur rapport aux femmes (à la fois cause de leur malheur et en même temps condition de leur renouveau). Mais plus encore, avec beaucoup d’acuité et de délicatesse, il s’intéresse à la complexité des rapports masculins, faits d’incommunicabilité et de pudeur extrême. Chacun s’évertuant à protéger l’autre à son insu, sans jamais être capable de lui dire qu’il l’aime. S’il n’évite pas toujours certains écueils du cinéma d’auteur (parfois un peu bavard et très parisien dans l’attitude et la situation sociale de ses personnages), il n’en reste pas moins un joli film sur les relations père/fils, porté par des acteurs inspirés et touchants de sobriété (Poelvoorde et Lacoste en tête). Prometteur.

 

Deux_fils_Vincent_Lacoste

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale française (5.1 et 2.0) ainsi qu’en audiodescription. Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de trois entretiens : « inédit avec Félix Moati et Vincent Lacoste », « Félix Moati à propos de Benoit Poelvoorde » et « Félix Moati sur ses influences cinématographiques ».

 

Edité par Le Pacte, « Deux fils » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 19 juin 2019.

 

Le site Internet de Le Pacte est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le site sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!