Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 Jul

Sang froid

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'action

Un grand merci à StudioCanal pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Sang froid » de Hans Petter Moland.

 

Sang_froid

« J’ai eu de la chance, j’ai pris la bonne route dès le départ et je l’ai suivie »

 

Conducteur de chasse-neige à Kehoe, une paisible station de ski du Colorado, Nelson Coxman voit son existence chamboulée par le décès de son fils Kyle, mort d’une overdose d’héroïne. Il découvre notamment que Kyle a été assassiné sur ordre d’un puissant cartel dirigé par un certain Viking. Armé d’une rage implacable et d’une artillerie lourde, Coxman entreprend de le démanteler en assassinant un par un les associés de Viking qui le mèneront vers lui. Sa quête de justice se transforme rapidement en vengeance sans pitié…

 

« Parfois la fidélité a un prix »

 

Sang_froid_Liam_Neeson

Réalisateur venu de la publicité, le norvégien Hans Petter Moland mène depuis le milieu des années 90 une prolifique carrière en Scandinavie où plusieurs de ses films (« Zero Kelvin », « Aberdeen », « The beautiful country » ou encore « Un chic type ») ont été sélectionnés et remarqués dans les principaux festivals européens. Mais force est de constater que ce sont ses polars « Refroidis » (2014) et « Les enquêtes du département V : Délivrance » (2016) qui lui permis d’accéder à une certaine forme de reconnaissance à l’international. Pour preuve, il réalise à 63 ans son premier film américain avec « Sang froid », remake de son polar « Refroidis » pour lequel Liam Neeson et Tom Bateman reprennent les rôles initialement tenus par Stellan Skarsgard et Bruno Ganz.

 

« C’est ça la classe : il faut savoir soigner sa sortie ! »

 

Sang_froid_Tom_Jackson

Longtemps cantonné aux personnages droits et sages (« La liste de Schindler », « Nell », « Rob Roy », « Les misérables », « Star wars : La menace fantôme »), la carrière de Liam Neeson a pris une toute autre tournure à la fin des années 2000 : le succès de « Taken » a transformé l’acteur en parfait vengeur, héros ultime du vigilente movie (« Balade entre les tombes », « Night run », « The passenger ») et du survival (« Le territoire des loups », « Sans identité », « Non stop »). Alors forcément, l’intrigue de ce « Sang froid », centrée sur la sanglante croisade d’un père contre la mafia pour venger son fils, n’a rien de très surprenant. A ceci près que cette fois, le scénario - pourtant dramatique de prime abord - introduit une bonne dose d’humour noir décalé et de second degré. A l’image de la relation homo que vivent en secret deux des hommes de main du parrain local ou du coup du billet et de la femme de chambre, élucubration potache qui aurait pu sortir de chez les Frères Coen (la policière maligne et la bande de bras cassés rappellent d'ailleurs de loin leur film « Fargo »). Sans parler de ces tableaux funèbres qui viennent ponctuer chaque décès. Mais cette comédie noire assure également son lot d’action et de gunfights bien menés. Sans révolutionner le genre, on passe un moment très plaisant devant ce divertissement à l’autodérision assumée.

 

Sang froid

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en version française (5.1). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de « Bienvenue à Kehoe » : making of (25 min.), de scènes coupées (5 min.), d’une Interview de Liam Neeson (9 min.) et du réalisateur Hans Petter Moland (8 min.) et de bandes-annonces.

 

Edité par StudioCanal, le film est disponible en éditions DVD, blu-ray et blu-ray 4k UHD depuis le 27 juin 2019.

 

Le site Internet de StudioCanal est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!