Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Sep

Le chateau de la terreur

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Epouvante-Horreur

Un grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Le château de la terreur » Joseph Pevney.

 

Le_chateau_de_la_terreur

« Cela gâcherait le jeu s’il ne se débattait pas ! »

 

Dans une auberge, le sire Alain de Maletroit voit un homme se faire tuer par balle par le fougueux Denis de Beaulieu. Ce dernier s’enfuit en calèche, puis à pied dans la nuit. Il se retrouve devant une étrange porte de château. Y pénétrant pour se cacher, il est accueilli par le sire de Maletroit, lui disant qu’il l’attendait…

 

« Dans mon domaine retranché, seule l’infamie lie les hommes »

 

Le_chateau_de_la_terreur_Richard_Stapley

Ancien acteur de théâtre qui connut durant les années 30une belle et prolifique carrière sur les planches de Broadway, Joseph Pevney mène une brève carrière d’acteur au cinéma avant d’être mobilisé durant la Seconde Guerre Mondiale. De retour à la vie civile, il se consacrera alors de façon exclusive à la réalisation. Embauché par les studios Universal, il réalisera une trentaine de films pour le cinéma entre 1950 et 1966, date à partir de laquelle il délaissera le grand écran pour la télévision où il deviendra un prolifique réalisateur de séries. De sa filmographie, plutôt orientée vers des films de séries B,  il se dégage toutefois une certaine appétence pour les thrillers (« La police était au rendez-vous », « La maison sur la plage »). C’est ainsi qu’il réalise en 1951 « Le château de la terreur », adaptation de la nouvelle « La porte du Sire de Maletroit » écrite en 1877 par Robert Louis Stevenson.

 

« L’affection familiale n’a jamais été mon fort ! »

 

Le_chateau_de_la_terreur_Charles_Laughton

Un thriller à tendance horrifique dont il replace l’intrigue initialement médiévale dans le contexte de l’Angleterre du 18e siècle. Avec son allure massive et infranchissable qui se dessine dans la nuit, le château du Sire de Maletroit ne dégage de prime abord rien de particulièrement hospitalier. D'ailleurs le héros du film n'y entrera pas de gaité de cœur, sa présence n'étant due qu'à une invitation musclée. Mais au-delà même des choses étranges qui s'y passent et du comportement tout aussi curieux de ses hôtes, le vrai problème de ce château c'est qu'on ne peut pas en sortir. S’il s’agit à l’évidence d’une modeste production de série B, Joseph Pevney parvient à transcender son sujet pour transformer cette classique histoire de vengeance en un conte noir et vénéneux. Un huis-clos étouffant auquel il insuffle une ambiance de mystère et une dimension gothique renforcée par les décors du château (austérité inquiétante, passages secrets, armures, douves et cachots secrets). On se laisse d’autant plus prendre au jeu que le film est peuplé de personnages étranges et menaçants, à l’image du machiavélique maitre des lieux ou de son effrayant serviteur, merveilleusement interprétés par les remarquables Charles Laughton et Boris Karloff. Une très honnête série B d’aventures fantastiques.

 

Le_chateau_de_la_terreur_Boris_Karloff

 

**

 

Le blu-ray : le film est présenté en version restaurée dans un nouveau Master Haute-Définition, en version originale américaine (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une présentation par Eddy Moine, de bandes-annonces et d’une galerie photos.

 

Édité par Elephant Films, « Le château de la terreur » est disponible en édition combo blu-ray + DVD ainsi qu’en DVD depuis le 25 juin 2019.

 

Le site Internet de Elephant Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!