Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Sep

Ma vie avec John F. Donovan

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques, #Drames

Un grand merci à TF1 Studio pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Ma vie avec John F. Donovan » de Xavier Dolan.

 

Ma_vie_avec_John_F_Donovan

« Je me fiche de savoir que ce qu’il faisait était ridicule. Tout ce que je sais c’est qu’il s’agit de l’histoire d’un homme qui a sauvé la vie d’un petit garçon »

 

Le jeune Rupert Turner, dix ans, vit une enfance difficile, tiraillé entre son rêve de devenir acteur et un mal être lié à l’exil que lui impose sa mère. Dix ans après la mort d’une vedette de la télévision américaine, un jeune acteur se remémore la correspondance jadis entretenue avec cet homme, de même que l’impact que ces lettres ont eu sur leurs vies respectives.

 

« Si tu as peur de quelque chose, tu dois te tenir debout et y faire face »

 

Ma_vie_avec_John_f_donovan_Jacob_Tremblay

Fils de comédiens, Xavier Dolan mène sa barque dans le monde de la comédie depuis son plus jeune âge, alternant entre publicités, séries télévisées et doublages. Mais c'est en tant que réalisateur que ce jeune artiste précoce se fait remarquer avec son premier long métrage, « J'ai tué ma mère », réalisé et autoproduit alors qu'il est seulement âgé de 19 ans. Dix ans plus tard, force est de constater que le petit génie du cinéma québécois n'a pas chômé, réalisant pas moins de huit films. Avec au centre de sa filmographie la thématique de l'identité sexuelle et de la difficulté à la faire accepter. Et glanant au passage quelques prestigieuses récompenses (César du meilleur réalisateur et Grand Prix du Festival de Cannes pour « Juste la fin du monde »), histoire d'asseoir un peu plus sa réputation. Premier film du cinéaste tourné en anglais, « Ma vie avec John F. Donovan » marque ses grands débuts hollywoodiens.

 

« C’est comme ça que ça se passe dans ce foutu show business »

 

Ma_vie_avec_john_f_donovan_Kit_Harrington

Soit l'histoire d'une relation épistolaire entre un jeune garçon et la vedette d'un soap opera qu'il adule, racontée dix ans plus tard. Deux personnages qui partagent un même rêve d'être acteur et qui se retrouvent également unis par un même mal être lié à des différences qu'ils n'arrivent pas à assumer du fait du regard des autres. Un sujet plutôt grave portant sur le drame intime, au départ mal servi par la première partie du film qui se révèle plutôt maladroite et déroutante avec ce jeune homme prétentieux dont l’esprit de revanche sur sa jeunesse et sur son destin laissant craindre une resucée de « En finir avec Eddy Bellegueule » (adapté au cinéma par Anne Fontaine sous le titre « Marvin ou la belle éducation »). Il faut finalement attendre la deuxième moitié du film pour que les deux histoires s’imbriquent et que le scénario prenne toute son ampleur, donnant alors une réelle pertinence au parallèle fait entre ces deux personnages. On est alors pleinement touché par cette histoire de destin brisé doublé d'une portrait au vitriol du show business–fabrique à rêves et univers de paillettes basé sur le paraitre et le mensonge (on pense ainsi à la façon dont les studios ont soigneusement caché l'homosexualité de certaines stars comme Rock Hudson)- et les médias toujours prompts à vouloir détruire les icônes dès lors qu'elles sont au sommet de la gloire. Inégal mais profondément touchant.

 

Ma_vie_avec_john_f_donovan_Natalie_Portman

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (5.1)ainsi qu’en version française (5.1) et en audiodescription. Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de scènes coupées et d’un making of.

 

Edité par TF1 Studio, « Ma vie avec John F. Donovan » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 4 septembre 2019.

 

Le site Internet de TF1 Studio est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!