Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Sep

Royal corgi

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'animation-Dessins animés

Un grand merci à TF1 Studio pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Royal corgi » de Ben Stassen et Vincent Kasteloot.

 

Royal_corgi

« Courageux sans rien attendre en retour : c’est la façon dont il faudra se comporter »

 

Les aventures de Rex, le chien préféré de Sa Majesté la Reine d'Angleterre qui, trahi par son meilleur ami, perd son statut de favori et se retrouve perdu dans un chenil au milieu de chiens abandonnés. Sa quête pour retourner au Palais de Buckingham et retrouver les faveurs de la Reine l'amènera à affronter de nombreux dangers mais aussi à rencontrer l’amour.

 

« Je suis facile à vivre, j’ai juste la vessie de la taille d’un petit pois »

 

Royal_corgi_Elisabeth

Si le monde de l’animation reste globalement trusté par les productions américaines et japonaises, les productions européennes ne sont pas en reste. Parmi elles, la Belgique a su se faire une place à part entière, grâce notamment au dynamisme du studio nWavePictures qui enchaine depuis une dizaine d’années les succès, à l’image de « Fly me to the moon » (2008), du « Voyage extraordinaire de Samy » (2010) et sa suite « Samy 2 » (2012), du « Manoir magique » (2013) ou encore de « Robinson Crusoe » (2016).  Septième long-métrage du studio, « Royal corgi » est réalisé par le réalisateur maison, Ben Stassen, sur la base d’un scénario écrit au début des années 2000 et racheté récemment à un studio américain.

 

« Je t’avais prévenu, il ne faut pas fréquenter les chiens des rues ! »

 

Royal_corgi_Trump

Qu’on se le dise, l’histoire de ce petit chien fougueux, bien-né et évoluant dans un environnement protégé avant de devoir accidentellement se confronter à la brutalité du vrai monde n’a rien de véritablement originale. Il suffit de repenser aux classiques de Disney, tels « Les aristochats », « La belle et le clochard » ou encore « Oliver et compagnie », pour retrouver trace de la confrontation entre l’univers protégé et bourgeois des appartements et le monde sauvage de la rue. Ce qui fait ici l’originalité et le sel de ce « Royal corgi », c’est la bonne idée d’avoir intégré ce récit dans un cadre réel et contemporain où l’on croise la Reine Elisabeth d’Angleterre, son mari le Prince Philip ou, plus saugrenu encore, Donald et Melania Trump. Sous le trait d’une caricature à peine exagérée, ces derniers se transforment d’ailleurs en formidables personnages de cartoon, assurant pour l’essentiel la partie comique du film. Le reste de l’aventure, ponctuée ci et là de références cinématographiques évidentes (« Fight club », « Die hard ») qui échapperont sans doute aux plus petits, demeure plus convenu. C’est sans doute là le point faible du film que de réserver ses références à un public trop adulte pour se satisfaire d’une intrigue convenue et d’une morale finalement très classique sur l’amitié et la solidarité. Et ce d’autant plus que le graphisme est assez peu accrocheur. Un film d’animation sympathique, mais qui peine un peu à se démarquer du reste de la production actuelle.

 

Royal_corgi_Ben_Stassen

 

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale anglaise (5.1) ainsi qu’en version française (5.1) et en audiodescription. Des sous-titres français et français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné des modules « Rex : création du chien », « Royal Corgi : création de la séquence d’incendie » et « Un doublage qui ne manque pas de chien ».

 

Edité par TF1 Studio, « Royal corgi » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 28 août 2019.

 

Le site Internet de TF1 Studio est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!