Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 Sep

Un thé avec Mussolini

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques, #Films Politiques-Historiques

Un grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Un thé avec Mussolini » de Franco Zeffirelli.

 

Un_thé_avec_Mussolini

« C’est l’amour qui donne son sens à la vie »

 

A Florence en 1934, Luca Innocenti, fils naturel d'un riche marchand, rencontre une seconde mère en la personne de son professeur d'anglais, Mary Wallace. Attentionnée et enthousiaste, Mary lui inspire des son plus jeune âge une passion pour Shakespeare et les arts en général. C'est ainsi que Lucas, de plus en plus en contact avec la colonie anglaise, dont la personnalité dominante est la veuve de l'ancien ambassadeur de Grande-Bretagne, devient un parfait gentleman. Toutes les dames de cette petite communauté sont de ferventes admiratrices de Mussolini.

 

« La guerre nous oblige tous à grandir. Même si c’est difficile. »

 

Un_thé_avec_Mussolini_Maggie_Smith

Décédé quasi centenaire au tout début de l'été, Franco Zeffirelli restera sans doute comme l'un des grands noms du cinéma italien de ces cinquante dernière années. En dépit de ses origines modestes (il fut abandonné très jeune par sa mère), il laissera l'image d'un aristocrate du cinéma, extrêmement érudit et fin lettré, passionné de Shakespeare et de musique classique. D'ailleurs, après avoir été l'assistant de Visconti, il débute sa carrière comme metteur en scène pour le théâtre et pour l'opéra, où il a notamment le privilège de diriger l'immense Maria Callas. Ce n'est qu'à la fin des années 60 qu'il se délaisse les planches pour le cinéma. Parfaitement bilingue, il se fait remarquer d'entrée en adaptant deux classiques de Shakespeare: « La mégère apprivoisée » (1967, porté par le couple star Elizabeth Taylor/Richard Burton) et « Roméo et Juliette » (1968) dont le succès lui apporte une reconnaissance internationale immédiate. La suite sera de sa carrière plus complexe et moins grand public, tiraillée entre le mysticisme de ses films bibliques des années 70 (« François et le chemin du soleil » en 1972 puis la série télévisée « Jésus de Nazareth » en 1977) et ses opéras filmés des années 80. Il faut attendre les années 90 pour le revoir revenir à ses premières amours pour la littérature anglaise avec « Hamlet » (1990) et « Jane Eyre » (1996).

 

« Nous avons en commun cette naïveté féminine qui nous pousse à croire des hommes qui sont en fait des pourritures »

 

Un_thé_avec_Mussolini_Cher

Avec « Un thé avec Mussolini », Franco Zeffirelli délaisse quelque peu ses sujets habituels (littérature classique et musique lyrique) et sort de sa zone de confort pour se confronter à l'Histoire de son pays. Et plus particulièrement l'avènement des chemises noires et de la dictature fasciste. Des événements dramatiques qu'il aborde par le prisme anecdotique d'un groupe de vieilles anglaises installées de longue date dans la ville de Florence, capitale des arts et de la beauté. Des vieilles dames hautes en couleur mais inoffensives qui se retrouveront bien malgré elles piégées par des événements qu'elles ont obstinément refuser de voir venir. Au-delà même de cette petite chronique tragicomique au charme suranné, Zeffirelli puise ici dans ses souvenirs de jeunesse pour signer ce qui sera sans doute son film le plus personnel. S'il n'évite pas les sujets sensibles (l'antisémitisme, les rafles, la brutalité de la dictature), on pourra cependant lui reprocher une vision idéalisée et un peu trop édulcorée de ce que fut le fascisme avec notamment une représentation assez dulcifiée des spadassins et autres nervis du régime, toujours prompts à faire traverser les vieilles dames ou se plier à leur fort caractère. Si le final, à l’héroïsme un peu vain, semble quelque peu hors sujet, on retiendra surtout de ce film la charmante pétulance du casting mêlant vieilles gloires anglaises (Maggie Smith, Judy Dench) et américaines (Cher, Lily Tomlin). Sympathique et inoffensif.

 

Un_thé_avec_Mussolini_Joan_Plowright

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version restaurée dans un nouveau Master Haute-Définition, en version originale anglaise (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une bande-annonce et d’une galerie de photos.

 

Édité par Elephant Films, « Un thé avec Mussolini » en combo blu-ray + DVD ainsi qu’en édition DVD seul depuis le 28 mai 2019.

 

Le site Internet de Elephant Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!