Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 Oct

up & down

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques

Un grand merci à L’Atelier d’Images pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Up & down » de Pascal Chaumeil.

 

Up_and_down

« Bonne chance pour votre prochaine tentative. On se voit dans l’au-delà ! »

 

Londres, le soir du nouvel an. Déterminé à en fi nir, Martin, ancien présentateur vedette grimpe sur le toit d’un immeuble. Mais la malchance le poursuit. Maureen, Jay-Jay et Jessie, trois autres cabossés de la vie sont venus euxaussi se jeter dans le vide au même endroit ! Cette improbable bande réunie par le destin se lance alors un défi : retrouver le sens de leurs vies d’ici à la Saint-Valentin. Mais pour l’ex-star de la TV, le livreur de pizza frustré, la mère célibataire et la fi lle de politicien, obligés de cohabiter, c’est le début d’aventures qui ne seront pas de tout repos !

 

« J’aurais bien aimé que la vie soit un endroit plus sympa que la mort mais au fond on a pas toujours le choix »

 

up_and_down_Tonie_Collette

Collaborateur au long court de Luc Besson, auprès duquel il fut assistant réalisateur puis réalisateur deuxième équipe, Pascal Chaumeil prend son envol au début des années 2000 où il connait un certain succès comme réalisateur dans l’univers de la publicité. Revenant toutefois à la fiction par le biais de la télévision (il réalise de nombreux épisodes de séries comme « Avocats et associés » ou « Fais pas ci fais par ça »), il finit par retrouver le cinéma au début des années 2010. Il signe ainsi des débuts remarqués avec « L’arnacoeur », qui emballe à la fois la critique et le public, terminant sa course à près de quatre millions des spectateurs. La suite de sa carrière, interrompue suite à son décès prématuré en 2015, sera en dents de scie, le cinéaste ne parvenant jamais à renouer totalement avec le succès, que ce soit avec le décevant « Un plan simple » (2016) ou « Un petit boulot » (2016).

 

« Je ne savais pas qu’il s’agissait d’une compétition... »

 

Up_and_down_Imogen_Poots

Sa courte filmographie compte néanmoins un film supplémentaire : « Up & down » (2014), tourné en Angleterre et en anglais, qui était depuis resté inédit de par chez nous avant cette sortie tardive en direct-to-DVD. Pour cette première - et de fait unique - expérience outre-manche, le cinéaste choisit d’adapter à l’écran le roman « Vous descendez ? » (publié en 2005) du romancier à succès anglais Nick Hornby, dont les écrits ont déjà été maintes fois adaptés à l’écran (« High fidelity », « Pour un garçon », « Terrain d’entente »...). Cette fois on y suit les déboires et l’amitié naissante d’un groupe de personnages suicidaires qui se retrouvent le même soir sur le même toit pour en finir. Tout l’art du récit de Hornby résidant dans la faculté à se jouer des situations les plus dramatiques grâce à un humour flegmatique très anglais. Le problème, c’est qu’à force de donner dans le bon sentiment, la fable finit par rapidement tourner en rond, rappelant par moment le « Ensemble c’est tout » de Claude Berry d’après Anna Gavalda. Comme si finalement la complicité entre les personnages semblait un peu feinte, au-delà du simple fait qu’ils se soutiennent malgré eux pour affronter leur peur et rester dans le monde des vivants. Il en ressort un feel-good movie doux-amer, attachant bien qu’inégal, qui doit beaucoup à la qualité de son casting porté par les très bons Pierce Brosnan, Toni Collette et Imogen Poots.

 

Up_and_down_Pierce_Brosnan

 

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale anglaise (5.1) ainsi qu’en version française (5.1). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un making of et de scènes coupées.

 

Edité par L’Atelier d’Images, « Up & down » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 1er octobre 2019.

 

Le site Internet de L’Atelier d’Images est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!