Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
03 Jan

La nuit des morts-vivants

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Epouvante-Horreur

Un grand merci à Sidonis Calysta pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « La nuit des morts-vivants » de Tom Savini.

 

La_nuit_des_morts_vivants

« Allez tous brûler en enfer ! »

 

Un phénomène inexpliqué s’abat sur une région des Etats-Unis : les morts ressuscitent puis se jettent sur les vivants qui, infectés par leurs morsures, se transforment eux-mêmes en morts-vivants. Une jeune femme, Barbara, et un homme, Ben, se réfugient dans une maison isolée qu’encerclent bientôt les créatures enragées. Ils ignorent que d’autres survivants s’y cachent. Commence alors une longue et sanglante nuit…

 

« C’est devenu l’enfer sur Terre »

 

La_nuit_des_morts_vivants_Tony_Todd

Compagnon de route du légendaire George A. Romero, Tom Savini a contribué aux côtés de son mentor à écrire quelques-unes des plus belles pages du cinéma de genre horrifique. Repéré d’abord pour ses talents de maquilleur (il exercera chez Romero sur « Martin », « Zombie » ou « Le jour des morts-vivants », puis pour d’autres sur « Vendredi 13 », « Maniac » ou « Massacre à la tronçonneuse 2 »), il mènera également une honnête carrière d’acteurs, multipliant les seconds rôles chez son ami Romero (on l’aperçoit dans « Creepshow », « Zombie » ou « Knightriders ») puis chez Robert Rodriguez (« Machete », « Planète terreur »). En de plus rares occasions, Tom Savini s’essaya aussi à la réalisation. Il réalise notamment en 1990, avec l’accord de George A. Romero, un remake de son premier film, « La nuit des morts-vivants » sorti en 1968. Pour la petite histoire, Tom Savini avait été embauché sur le film original en tant que maquilleur. Mais rattrapé par la conscription, il dut partir se battre au Vietnam sans pouvoir alors honorer son contrat.

 

« Nous sommes eux et ils sont nous »

 

La_nuit_des_morts_vivants_Patricia_Tallman

Premier film de la saga des « Morts-vivants », « La nuit des morts-vivants » reprend à son compte le thème de l’assiègement, cher au cinéma américain (« Beau Geste », « Alamo », « Rio Bravo », « Assaut »). Cette fois, dans un monde post-apocalyptique, quelques naufragés de la route trouveront refuge dans une maison abandonnée et assiégée par des hordes de zombies. Tom Savini y reprend dans les grandes lignes le scénario de Romero, à quelques détails près sur la fin. Si à l’évidence, le sous-texte métaphorique lié au racisme (le film original sort dans le contexte de l’abrogation de la ségrégation raciale dans le sud) et  à la Guerre du Vietnam a ici disparu, il laisse toutefois la place à une charge toute aussi violente contre l’Amérique des rednecks, des milices et des armes qui se régale de la violence et de son spectacle. A l’image de ces milices de péquenots, débarquant tels des libérateurs venus chasser du zombie comme à une partie de campagne. Savini joue aussi du huis-clos dans la maison pour y étudier la psychologie des personnages et dénoncer la lâcheté de la bourgeoisie WASP (symbolisé par le père de famille qui préfère se mettre des œillères et vivre protégé du monde dans sa cave en pensant à sa seule survie). Un remake de bonne facture qui, s’il n’est probablement pas aussi novateur et provocateur que l’original de Romero, n’en est pas moins efficace et plaisant.

 

La_nuit_des_morts_vivants_Tom_Savini

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné des modules « The Dead Walk » : featurette (25 min.), « Savini’s Night » : interview de Tom Savini (28 min.), « Return to the Living Dead » : interview avec les créateurs des effets spéciaux (21 min.), « Being Barbara » : interview avec l’actrice Patricia Tallman (17 min.), d’un Making of (8 min.) et d’une Bande-annonce.

 

Edité par Sidonis Calysta, « La nuit des morts-vivants » est disponible en DVD ainsi qu’en édition collector limitée Digibook blu-ray + livret de 24 pages par Marc Toullec depuis le 12 octobre 2019.

 

Le site Internet de Sidonis Calysta est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!