Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 Feb

Le moment de la vérité

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames

Un grand merci à StudioCanal pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Le moment de la vérité » de Francesco Rosi.

 

Le_moment_de_la_vérité

« Il est toujours mieux d’avoir un moreau de pain et verre de vin chez soi »

 

Miguel, jeune et miséreux paysan espagnol, refuse de vivre la même vie que son père, qui se tue à la tâche dans les champs pour vivre dans la plus grande pauvreté.  Il décide alors de quitter son Andalousie natale pour tenter sa chance dans le nord du pays, plus prospère et où le travail abonde. Mais ses espoirs se révèlent vite anéantis et sa condition reste toute aussi précaire. Mais déterminé à s’en sortir coûte que coûte, il décide de se lancer dans la populaire et lucrative tauromachie...

 

« Voilà des mois que je suis ici. J’ai quitté la campagne et les champs parce que le travail y était dur. Mais c’est encore pire en ville »

 

Le_moment_de_la_vérité_Miguele

Si, comme pour l'auteur de ces quelques lignes, la corrida est avant tout un spectacle cruel et barbare, elle est considérée en Espagne comme une forme d’art. Avec en guise d'apothéose « le moment de vérité », celui où, après un long duel, le matador se dresse face au taureau pour l'achever de son épée. Ancien assistant de Luchino Visconti, Francesco Rosi fut durant trois décennies une figure majeure du cinéma italien et plus particulièrement le maitre absolu du film dénonçant la mafia et sa collusion avec le monde politique (« Salvatore Guiliano », « Main basse sur la ville », « Cadavres exquis », « Oublier Palerme »... ). Mais en 1965, tout  juste auréolé du Lion d’or à Venise pour « Main basse sur la ville », il s'offre une parenthèse espagnole avec « Le moment de la vérité ». Un film semi-documentaire (en ce qu'il regorge de séquences authentiques filmées pendant des ferias et autres corridas) centré sur l’univers de la corrida dont l’idée lui vint lors d’un voyage à Pampelune au cours duquel il assiste à la feria.

 

« Le torero gagne de l’argent mais il joue sa vie à chaque corrida. Quand le taureau charge, il faut avoir de la chance »

 

Le_moment_de_la_vérité_Francesco_Rosi

On y suit le destin d'un paysan andalou miséreux qui décide de partir pour la grande ville du nord dans l'espoir d’y trouver une vie meilleure. Mais loin d’y trouver une vie meilleure ni plus facile, il se lancera à corps perdu dans une course effrénée pour tenter d’embrasser le lucratif métier de toréador. Au delà de l'exotisme des traditions culturelles espagnoles, « Le moment de la vérité » est, à bien y regarder, une transposition des obsessions italiennes du célèbre cinéaste napolitain :  l'antagonisme nord-sud, l’émigration des habitants du sud vers le nord dans l'espoir d'une vie meilleure. Mais c’est aussi, en creux, un saisissant portrait de l’Espagne franquiste : inégale, injuste, violente où flotte une écrasante sensation de fatalité en même temps que l’odeur du sang omniprésente. D’ailleurs, quoi qu’il fasse, le héros n’est jamais maitre de son destin, devant toujours obéir et rétribuer un intermédiaire (pour trouver du travail sur les chantiers comme pour trouver des contrats en tant que matador). Un système de racket et de contrainte qui n’est pas sans rappeler d’une certaine manière celui de la mafia italienne. D’ailleurs, Rosi donne par moment à son récit des allures de film noir. Les toreros ressemblent ainsi aux gladiateurs des temps anciens, descendants dans l’arène pour tenter de s’affranchir de leur condition et de gagner un statut social au péril de leur vie. Mais comme souvent chez Rosi, l’individu, quelque soit sa volonté ou sa pureté, ne pourra jamais renverser un système établi bien plus puissant que lui. Un film bourré de qualité doublé d’un témoignage édifiant sur l’Espagne d’il y a cinquante ans. Dommage qu’il soit ponctué ad nauseam d’authentiques scènes de corridas et de mises à mort pour le moins éprouvantes, pour ne pas dire insoutenables.

 

Il_momento_della_verita

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté dans un Master restauré en Haute-Définition, en version originale italienne (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une préface de Jean-Baptiste Thoret (8 min.), d’un entretien d’archive avec le réalisateur Francesco Rosi (14 min.) et d’une analyse signée du critique Jean Gili (62 min.).

 

Edité par StudioCanal dans la collection « Make my day ! » (dont il constitue le n°19) dirigée par Jean-Baptiste Thoret, « Le moment de la vérité » est disponible en édition blu-ray + DVD depuis le 4 décembre 2019.

 

Le site Internet de StudioCanal est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!