Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Mar

Abominable

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'animation-Dessins animés

Un grand merci à Dreamworks Animation pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Abominable » de Jill Culton et Todd Wilderman.

 

Abominable

« Je ne sais pas d’où tu viens mais une chose est sûre, c’est que tu n’as rien à faire par ici »

 

Tout commence sur le toit d’un immeuble à Shanghai, avec l’improbable rencontre d’une jeune adolescente, l’intrépide Yi, avec un jeune Yeti. La jeune fille et ses amis Jin et Peng vont tenter de ramener chez lui celui qu’ils appellent désormais Everest, leur nouvel et étrange ami, afin qu’il puisse retrouver sa famille sur le toit du monde.

 

« On dirait bien je suis du voyage ! »

 

Abominable_Dreamworks

Qu'on le surnomme selon les régions« Migou »,« Miteh » ou, plus vulgairement, « abominable homme des neiges », le Yéti, créature mythique des contes et légendes populaires des peuples himalayens, n'aura eu de cesses d'inspirer l'imaginaire collectif. Et ce, plus encore que les principaux autres cryptides, comme son lointain cousin nord-américain le Bigfoot, ou encore les créatures européennes que sont le Monstre du Loch Ness ou le Krakken scandinave. Ainsi, au cinéma, pas moins d'une quarantaine de films lui ont été consacrés depuis les années 40. Mais force est de reconnaître que le regard posé sur la créature a énormément évolué au fil des années. Présentée initialement comme une bête cruelle et sauvage, le Yéti sert ainsi d'argument à tout un tas de séries B horrifiques (« The snow creature » de W. Lee Wilder en 1954, « Man beast » de Jerry Warren en 1956 ou encore « Le redoutable homme des neiges » de Val Guest en 1957). Avant de perdre peu à peu de son aspect horrifique au profit d’une dimension plus onirique. A l’image des récents films d’animation qui lui ont été consacrés, tels « Yéti et compagnie » (Kirkpatrick et Reisig, 2018) ou « Monsieur Link » (Butler, 2019).

 

« Comment puis-je prouver que le Yéti existe si je n’ai pas l’ombre d’un Yéti ? »

 

Abominable_Jill_Culton

Et si le monstre abominable n’était pas celui que l’on croit ? On a en effet coutume de dire que l’Homme est un loup pour l’Homme. Et pour cause : l’Homme se sera employé sans vergogne au fil des décennies à piller et à détruire toutes les ressources naturelles au profit de son seul usage. Symbole de cet irrémédiable gâchis, la disparition progressive de nombreuses espèces animales et végétales, y compris celles vivant dans les endroits les plus reculées du globe. Surfant sur ce regain d’intérêt pour la mystérieuse créature vivant sur le toit du monde, Jill Culton et Todd Wilderman nous invitent dans une formidable aventure où une bande de jeunes adolescents décideront de s’unir contre le cours établi de l’histoire pour aider un brave yéti traqué par une armée de scientifiques malintentionnés à regagner son habitat dans ses lointaines montagnes. Au-delà de son intrigue qui peut paraitre de prime abord assez balisée, « Abominable » n’en est pas moins une bien jolie balade, spectaculaire à souhait, en forme de conte d’apprentissage. Mais plus encore, de part la dénonciation qu’il fait du cynisme de certaines entreprises qui cachent derrière des motifs pseudo scientifiques ou philanthropiques des desseins purement cupides, « Abominable » est aussi une jolie fable écolo parfaitement ancrée dans l’air du temps. Surtout, il convient de saluer le formidable soin apporté par les réalisateurs à la beauté formelle du film (décors, couleurs, mouvements) qui leur permet de transcender en permanence le scénario en y apportant magie et poésie. Envoûtant.

 

Abominable_Yéti

 

****

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (7.1) ainsi qu’en versions française, néerlandaise, espagnole et portugaise (toutes 7.1). Des sous-titres français, néerlandais, flamands, espagnols et portugais sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film comprend un commentaire audio des réalisateurs, les courts-métrages « Coincés » et « Montre et raconte », des scènes coupées ainsi que les modules « Création d’un mythe », « Animation d’Abominable », « Les acteurs », « Guide de soins du Yéti », « Courage de rêver », « Visite Abominable avec Chloe Bennet », « Boîte à dialogue d’Everest », « Cuisine avec Nai Nai », « Comment… Abominable », « Tu peux parler Yéti », « Nai Nai dit ».

 

Edité par Dreamworks Animation, « Abominable » est disponible en DVD, blu-ray, blu-ray 3D et ultra blu-ray 4k depuis le 4 mars 2020.

 

Le site Internet de Dreamworks Animation est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!