Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Mar

Gemini man

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'action

Un grand merci à Paramount Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Gemini man » de Ang Lee.

 

Gemini_man

« Garde toujours un œil dans le dos ! »

 

Dans le cercle très fermé des  tueurs à gages professionnels, l’américain Henry Brogan est considéré comme étant de loin le tireur le plus précis et le plus efficace. Une vraie pointure. Pourtant, il est soudainement pris pour cible et poursuivi par un mystérieux et jeune agent qui peut prédire chacun de ses mouvements…

 

« Je crois savoir pourquoi il est aussi fort que toi : C’est parce qu’il est toi ! »

 

Gemini_man_Will_Smith

A l’instar de ses premiers films réalisés dans sa Taiwan natale, le cinéma d’Ang Lee a pour qualité première la grande sensibilité et l’élégance avec laquelle il observe et traite de sujets de société graves et complexes, sans pour autant jamais sombrer dans le pathos ou la caricature. Ainsi, qu’ils parlent des rapports père/filles (« Salé sucré »), des rapports de classes (« Orgueil et préjugés ») ou d’homosexualité difficile à faire accepter (« Garçon d’honneur », « Le secret de Brokeback Mountain »), ces films mettent souvent en avant des personnages prisonniers des traditions/mœurs qui doivent affronter l’ordre établi pour pouvoir espérer connaitre une forme d’épanouissement personnel. Mais en marge de ces chroniques sociales douces-amères, Ang Lee est aussi un passionné de technologie qui se sera confronté à plusieurs reprises aux superproductions d’action. Avec plus ou moins de réussite : la grâce visuelle de son « Tigre et dragon » n’ayant d’égale que la lourdeur et la laideur du paresseux « Hulk ». Trois ans après avoir traité du traumatisme de guerre dans le très beau « Un jour dans la vie de Billy Lynn », il nous revient avec « Gemini man ». Un projet au long court – la rumeur associa Tony Scott et Curtis Hanson au projet dès la fin des années 90 – qui mettra plus de vingt ans à se concrétiser.

 

« Si j’avais voulu que le monde ait un autre moi, j’aurais fait un fils ! »

 

Gemini_man_BEnedict_Wong

Soit l’histoire d’un redoutable tueur à gages fraichement rangé des voitures qu’un mystérieux confrère viendra sortir de sa torpeur, le faisant passer en un claquement de doigt du statut de chasseur à celui de proie. Et pour complexifier le tout, cet « autre » sera le double du héros lui-même mais en plus jeune, donnant lieu à une rivalité et à un affrontement homérique. Le Bien contre le Mal. Comme si les deux faces d’une même pièce se livraient une guerre sans merci. Sur le papier, il y avait là un blockbuster à fort potentiel, à mi-chemin entre le polar et le film de science-fiction basé sur un concept pour le coup assez neuf et innovant. Mais en dépit de quelques scènes très spectaculaires – notamment une course poursuite en moto dans les rues de Carthagène – force est de constater que le film tourne un peu en rond et se perd dans une morale écolo un poil convenue sur les dangers des manipulations génétiques et du clonage, qui plus est au profit d’organisations malveillantes. Surtout, on regrette que le film passe totalement à côté de la dimension freudienne de son postulat, pourtant évidente, alors qu’il y avait possiblement beaucoup de choses intéressantes à exploiter en matière d'alter ego, de dédoublement de la personnalité ou de schizophrénie. Dès lors, dépourvu de toute profondeur, ce « Gemini man » se borne à être un gros film d’action de plus, aux effets spéciaux certes novateurs et bluffants, mais sans saveur particulière. Divertissant et spectaculaire, mais pas foncièrement mémorable.

 

Gemini_man_Ang_Lee

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française, espagnole, italienne, portugaise, japonaise et thailandaise (toutes 5.1). Des sous-titres français, anglais, néerlandais, italiens, espagnols, portugais, japonais, thaïlandais, coréens, cantonnais et mandarins sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné des modules « La genèse de Gemini Man », « Se retrouver face à son double plus jeune », « Le futur, c’est maintenant », « Le souci du détail », Ouverture alternative, Scènes inédites, « Planter le décor », « La vision d’Ang Lee ».

 

Édité par Paramount Pictures, « Gemini man » est disponible en DVD, blu-ray et blu-ray 4k UHD depuis le 5 février 2020.

 

Le site Internet de Paramount Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!