Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Mar

Le monocle rit jaune

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Coin de mire pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Le monocle rit jaune » de Georges Lautner.

 

Le_monocle_rit_jaune

« C’est toujours bon d’être en guerre contre les anglais ! »

 

Après que le monde entier ait été secoué par une vague d'attentats visant des centrales atomiques, le commandant Dromard, des services secrets français, est envoyé à Hong Kong sur les traces d'un suspect, Bergourian. Il se lance à la poursuite d'un gang de terroristes asiatiques qui projettent de faire exploser un porte avion nucléaire américain…

 

« Mon nom de baptême est Théobald, mais je vous autorise à m’appeler « Mon Commandant ! » »

 

Le_monocle_rit_jaune_Paul_Meurisse

S’il fut sans conteste l’une des grandes figures du cinéma populaire français des années 60 et 70, Georges Lautner fut surtout le maitre avéré de la comédie policière, sous-genre auquel il insufflera sa truculence et apporta ses lettres de noblesse. Mais bien avant de triompher avec « Les tontons flingueurs » (1963), « Les barbouzes » (1964) ou encore « Ne nous fâchons pas » (1966), il se fera la main et peaufinera son style avec la « saga » consacrée au « Monocle » (alias le Commandant Dromard), parodie assumée des films d’espionnage alors en vague et inspirée par un héros né de la plume du Colonel Rémy. Tourné en 1966, « Le monocle rit jaune » est ainsi le troisième et dernier opus de la saga, après « Le monocle noir » (1961) et « L’œil du monocle » (1962).

 

« Ce n’est pas de l’amour, c’est de la propagande ! »

 

Le_monocle_rit_jaune_Marcel_Dalio

Après la Bretagne et la Corse, on retrouve donc ici le Commandant Dromard pour une ultime aventure cinématographique qui, comme son titre très second degré l’indique, sera résolument placée sous le signe de l’exotisme. Direction Hong-Kong donc, où nos héros traqueront un groupe de terroristes internationaux. Soyons honnêtes : les tenants et les aboutissants de l’intrigue resteront jusqu’au bout assez abscons, pour ne pas dire illisibles. Mais qu’importe. Georges Lautner s’offre ici une joyeuse récréation, décalée à souhait, dans laquelle s’enchainent les moments de bravoure : Robert Dalban et Marcel Dalio qui tentent de faire de la cuisine française avec des ingrédients chinois, le concours du nombre de chinois tués, le tout se finissant en apothéose par le tour de chant impromptu et paillard de nos trois héros français dans le grand théâtre de Macao. Reste que derrière l’esprit bon enfant et truculent de l’ensemble (l’improbable tirade shakespearienne dans les bains !), le film souffre un peu de son scénario mal ficelé, de son absence de rythme et d’un second degré poussé parfois un peu trop jusqu’à l’extrême. Au final, si « Le monocle rit jaune » reste une comédie goguenarde assez plaisante, force est de constater qu’il est aussi le moins abouti des films de la trilogie. Mais du fait de son jusqu’au-boutisme et de sa vision volontairement caricatural du français moyen, il apparait aussi inconsciemment comme un cousin éloigné de la saga « OSS 117 » de Michel Hazanavicius.

 

Le_monocle_rit_jaune_Georges_Lautner

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté dans une version restaurée en 4k à partir du négatif original par TF1 Studio avec la participation du CNC, en version originale française (2.0) ainsi qu’en audiodescription. Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, la collection « La séance » propose un formidable concept : celui de reproduire les conditions d’une véritable séance d’époque. En mode « Séance complète », le film sera ainsi précédé des authentiques actualités Pathé de la semaine de sortie du film ainsi que de publicités et bandes-annonces d’époque, le tout en HD. En mode film seul, « Le monocle rit jaune » se lancera directement. Une présentation du film par Julien Comelli vient compléter avantageusement cette édition.

 

Edité par Coin de Mire, « Le monocle rit jaune » est disponible depuis le 6 mars 2020 dans une très belle édition Digibook, limité à 3000 exemplaires numérotés, comprenant le blu-ray + le DVD du film ainsi qu’un livret reproduisant  des documents d’époque (24 pages), 10 reproductions de photos d’exploitation (15,5 x 11,5 cm) et la reproduction de l’affiche d’époque (29 x 23 cm). Un très bel objet qui ravira tous les cinéphiles.

 

Le_monocle_rit_jaune_pack

 

Le site Internet de Coin de Mire est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!