Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 Mar

Red Joan - Au service secret de Staline

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films Politiques-Historiques

Un grand merci à L’Atelier d’Images et Program Store pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Red Joan - Au service secret de Staline » de Trevor Nunn. 

 

Red_joan

« Mettre un vison pour voir un film ? On peut être socialiste et glamour ! »

 

À 80 ans, Joan Stanley mène une vie tranquille lorsqu’elle est brutalement arrêtée par la police à son domicile et accusée de trahison et espionnage. Forcée à révéler son passé, Joan se souvient de ses jeunes années pendant lesquelles elle étudie la physique à Cambridge. C’est là qu’elle tombe amoureuse de Leo, un jeune homme d’origine russe, étroitement lié au parti communiste.

 

« Tu peux me dire, nous sommes dans le même camp, c’est Churchill qui l’a dit »

 

Red_Joan_Tom_Hughes

Red Joan, ou la sinistre et véridique histoire de la mamie gâteau qui n’en était pas une. Petit retour en arrière : un beau petit matin de 1999, l’Angleterre se réveille dans l’émoi et la stupéfaction en découvrant que Melita Norwood, une respectable grand-mère bien sous tout rapport, avait été en fait pendant plusieurs décennies et alors même qu’elle travaillait sur le programme nucléaire britannique, une espionne à la solde de Moscou. Les sujets de sa Majesté étaient alors doublement piqués au vif en découvrant que l’ennemi pouvait prendre les traits innocents d’une banale grand-mère et en se retrouvant soudainement rattrapés par un passé qu’ils pensaient à jamais révolu. Une histoire totalement improbable et pourtant véridique, qui allait donner lieu à un roman de Jennie Rooney, lui-même adapté en film par le vétéran Trevor Nunn, grand homme de théâtre anglais qui fit les beaux jours de la Royal Shakespeare Company avant de connaitre une fructueuse carrière à Broadway.

 

« Tu es vitale pour nous »

 

Red_Joan_Sophie_Cookson

Étalant son récit sur deux époques - la décennie 35-45 et l’époque contemporaine - « Red Joan » nous retrace ainsi le parcours de Joan Stanley, chercheuse en physique nucléaire qui deviendra espionne à la solde de l’Union Soviétique. Une histoire qui prend ses racines sur le prestigieux campus de Cambridge au milieu des années 30, période ô combien troublée par la montée des périls. C’est là qu’elle sera repérée et recrutée par un groupuscule d’étudiants d’origine russes. Mais malheureusement, passé le malicieux stratagème de recrutement de l’héroïne, le réalisateur délaisse en grande partie tout le contexte historico-politique de son intrigue pour ne traiter que du volet romanesque des aventures amoureuses de son héroïnes, tiraillée entre le jeune et dangereux espion soviétique et son propre patron, directeur d’un programme de recherche nucléaire pour l’armée britannique. Ce qui est dommage car derrière, la reconstitution des années 30 était plutôt soignée et l’interprétation assez convaincante. Un téléfilm de luxe qui passe un peu à côté de son sujet historique pour ne demeurer qu’un récit à l’eau de rose. Pas désagréable, mais un peu décevant.

 

Red_Joan_Judi_Dench

 

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale anglaise (5.1) ainsi qu’en version française (5.1). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une rencontre avec l’équipe du film (20 min.).

 

Edité par L’Atelier d’Images et Program Store, « Red Joan - Au service secret de Staline » est disponible en DVD depuis le 17 février 2020.

 

Le site Internet de L’Atelier d’Images est ici. Sa page Facebook est ici.

 

Le site Internet de Program Store est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Valcogne 28/03/2020 15:52

Une analyse bourrée d'informations et sans concession. Pas vu cette oeuvre. Les Anglais ont été surpris plusieurs fois, l'affaire Burgess et MacLean en est une. Celle-ci ne m'étonne pas. Bonne continuation et bravo pour votre blog. Cordialement

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!