Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Feb

Tobrouk commando pour l'enfer

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films de guerre

Un grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Tobrouk commando pour l’enfer » de Arthur Hiller.

 

Tobrouk_commando_pour_l_enfer

« Un conseil : faites attention à vos rapports avec juifs. Un peu de confiance ne nuit pas. Mais il ne faut pas aller au-delà. Six ans de Palestine nous l’ont appris »

 

Alors que l'Afrikakorps, sous le commandement du maréchal Rommel, fait route vers Le Caire, les forces britanniques, incapables de contrer son avance, choisissent de recourir à la ruse. Elles imaginent de déguiser des juifs allemands vivant en Palestine en ennemis et de les envoyer dans la citadelle de Tobrouk où Rommel a fait entreposer les réserves de carburant de son armée. Pour atteindre Tobrouk, le commando doit parcourir huit cent kilomètres dans le désert. C'est le début d'un périple peu commun, où les pseudo-nazis, dans des voitures volées aux allemands, franchissent les lignes adverses en escortant des Anglais désarmés censés être leurs prisonniers...

 

« Il parait qu’il y a quelques gouttes de sang juif dans tout individu. Et de sang nazi aussi. »

 

Tobrouk_commando_pour_l_enfer_Arthur_Hiller

Réalisateur dont la carrière fut principalement dédiée aux comédies (« Escapade à New York », « Ne tirez pas sur le dentiste »), et notamment à celles portées par le duo Gene Wilder et Richard Pryor (« Transamerica Express », « Pas nous pas nous »), le canadien Arthur Hiller aura paradoxalement signés ses plus grands succès commerciaux dans les registres du mélodrame (« Love story ») et du film de guerre, grâce à « Tobrouk, commando pour l’enfer ». Réalisé en 1966, ce dernier fut pourtant initialement proposé à John Huston qui, bien qu’intéressé, ne fut finalement pas retenu en raison d’exigences financières jugées exorbitantes par la production. Contre toute attente, le film sera l’un des grands succès surprises au box-office de l’année 1967. Au point qu’Universal voudra tenter de surfer sur ce succès en réutilisant une partie du matériel du film (les stocks-shots, les véhicules et même quelques séquences comme l'attaque de la raffinerie) pour en produire une nouvelle mouture. Mise en chantier quatre ans plus tard et réalisée par le vétéran Henry Hathaway, celle-ci était initialement destinée pour la télévision mais sortira finalement au cinéma sous le titre « Le cinquième commando », sans rencontrer le succès escompté.

 

« Il n’y a pas de convention de Genève pour nous. Commence à songer à la mort et tu n’es plus sûr de vivre »

 

Tobrouk_commando_pour_l_enfer_Rock_Hudson

Théâtre majeur des opérations militaires des années 1941 et 1942, l’Afrique du nord vit s’opposer les britanniques et les forces de l’Axe avec pour objectif le contrôle de la Méditerranée et du Canal de Suez. Principal centre de ravitaillement des opérations allemandes, le port de Tobrouk cristallisera une partie de ces combats. Basé sur un scénario de Leo Gordon, « Tobrouk commando pour l’enfer » raconte de façon très romancée l’opération « Agreement » (septembre 1942), tentative des britanniques de détruire les raffineries allemandes qui se conclut par un échec. Pour se faire, le film imagine un plan audacieux d’infiltration de la ville par un commando anglais déguisés en prisonniers aux mains de juifs allemands jouant leurs geôliers. Un postulat déroutant au premier abord mais qui donne finalement lieu à un film de guerre spectaculaire et réjouissant (batailles de chars, attaque de bunker, opération de déminage...), dans la lignée de ceux, plus brutaux, produits à la fin des années 60 (« Les douze salopards », « Le pont de Remagen »). Surtout, le film trouve - malgré lui - un écho particulier avec les évènements majeurs (la Guerre des six jours) qui se jouent à peu près au même moment au Proche-Orient et qui contribueront à son succès public. Avec son casting séduisant (Rock Hudson, George Peppard, Guy Stockwell), « Tobrouk commando pour l'enfer » reste un divertissement très efficace et tout à fait recommandable aux amateurs du genre.

 

Tobrouk_commando_pour_l_enfer_George_Peppard

 

***

Le blu-ray : Le film est présenté dans un nouveau Master restauré en Haute-Définition et proposé en version originale américaine (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une bande-annonce d’époque.

 

Édité par Elephant Films, « Tobrouk, commando pour l’enfer » est disponible en combo blu-ray + DVD ainsi qu’en édition DVD depuis le 26 janvier 2021.

 

Le site Internet d’Elephant Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!