Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 Jun

La loi de Murphy

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films noirs-Policiers-Thrillers, #Films d'action

Un grand merci à Sidonis Calysta pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « La loi de Murphy » de J. Lee Thompson.

 

La_loi_de_Murphy

« Vous connaissez la loi des séries ? c’est quand tout un tas de mauvaises choses vous tombent dessus en même temps »

 

Vétéran de la police de Los Angeles, devenu alcoolique depuis son divorce, le coriace inspecteur Jack Murphy plonge dans un véritable cauchemar le jour où il reçoit un appel anonyme signant son arrêt de mort. Lorsque son ex-femme, Jan, est assassinée, Murphy devient le suspect numéro 1. Arrêté par ses propres collègues, il n’a pas d’autre choix que de s’évader et de pourchasser lui-même le tueur qui l’a piégé.

 

« Pour moi tu as toujours été un mec un peu con. Mais cette fois tu t’es surpassé. T’as été con comme la lune ! »

 

La_loi_de_Murphy_Kathleen_Wilhoite

Formé au théâtre moderne, Charles Bronson collectionne pendant près de vingt ans les seconds rôles, jouant le plus souvent les utilités dans les westerns (« Vera Cruz », « L’homme de nulle part », « Les sept mercenaires ») et les films de guerre (« La grande évasion », « La bataille des Ardennes », « Les douze salopards ») auxquels son physique massif et musculeux semblait le prédestiner. Mais las de son statut hollywoodien d’éternel second couteau, il choisit finalement de partir pour l’Europe où les cinémas français et italiens sont friands de vedettes américaines. Enchainant les succès sur le vieux continent (à commencer par « Il était une fois dans l’ouest », mais aussi « Adieu l’ami », « De la part des copains », « Le passager de la pluie », « Cosa nostra »), il gagnera ainsi ses galons de star. De quoi lui permettre de revenir en force en Amérique au milieu des années 70. Mais si le succès est au rendez-vous, l’acteur a tendance à se laisser enfermer dans les mêmes collaborations (six films avec Michael Winner, neuf avec J. Lee Thompson) et les mêmes rôles de vengeur expéditif et en marge de la loi qui lui colle à la peau depuis « Un justicier dans la ville ».

 

« Tu te fais des amis quelquefois ? »

 

La_loi_de_Murphy_Charles_Bronson

Avec « La loi de Murphy », tourné en 1986 pour le compte de la Compagnie Cannon, J. Lee Thompson tente de renouveler – a minima – le sempiternel personnage de flic brutal usé jusqu’à la corde par Charles Bronson. Pour se faire, le scénario mise sur trois originalités. La première consiste à placer le héros dans la situation incongrue de fugitif malgré lui. Ce qui lui permet naturellement de faire sauter la barrière de la loi et de justifier son recours à la violence pour laver son honneur. La deuxième originalité est de donner le rôle du tueur maléfique à une femme, qui plus est particulièrement machiavélique. Enfin, la troisième originalité étant de lui adjoindre les services d’un improbable sidekick, en l’occurrence une jeune délinquante au tempérament particulièrement indocile. En pleine vogue eighties des buddy movies (« L’arme fatale », « 48 heures », « Double détente »), ce duo improbable et mal assorti (qui n’est pas sans rappeler ouvertement celui de « La chaine » de Stanley Kramer) donne un vrai coup de jeune à l’univers « bronsonien » et apporte beaucoup de fraicheur et de second degré au film, qui répond par ailleurs au cahier des charges habituel en assurant son lot d’action et d’explosions spectaculaires (chouette séquence finale de fusillade dans les travées intérieures d'un building). Pour une fois, on a presque l’impression que Bronson verse (un peu) dans l’autodérision, ce qui contrebalance en partie le côté bourrin de l’entreprise. Pour le coup, un film assez sympa.

 

La_loi_de_Murphy_J_Lee_Thompson

 

***

Le blu-ray : Le film est présenté dans un Master Haute-Définition, en version originale américaine (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une présentation par Gérard Delorme (11 min.) ainsi que des Bandes-annonces.

 

Édité par Sidonis Calysta, « La loi de Murphy » est disponible en blu-ray ainsi qu’en DVD depuis le 20 mai 2021.

 

Le site Internet de Sidonis Calysta est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Bob Morane 15/06/2021 17:45

Me suis bien marré par son second degré et en effet toutes ses originalités qui allège des productions violentes lourdes par ce duo improbable et sesxrepzrtues délirantes

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!