Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 Oct

C'est magnifique

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques

Un grand merci à Orange Studio pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « C’est magnifique » de Clovis Cornillac.

 

C_est_magnifique

« Le plus important pour savoir qui vous êtes, c’est de vous poser les bonnes questions »

 

Pierre, la quarantaine, a toujours vécu loin des désordres du monde, entre ses abeilles et ses hibiscus. Lorsque ses parents disparaissent, c’est tout son univers qui bascule : il découvre qu’il a été adopté et doit apprendre à survivre dans une société moderne qu’il n’a jamais connue. Déterminé à élucider le mystère de ses origines, il croise la route d’Anna qui, touchée par la bienveillance de cet homme pas comme les autres, accepte de l’aider. Mais à mesure qu’il progresse dans son enquête, Pierre se décolore comme par enchantement.

 

« Pour l’état civil, vous n’existez pas. Le plus urgent, c’est que vous soyez en règle. »

 

C_est_magnifique_Clovis_Cornillac

Fils du metteur en scène Roger Cornillac et de la comédienne Miriam Boyer, Clovis Cornillac semble voué dès son plus jeune âge à embrasser le métier de comédien. Un métier qu’il commence d’ailleurs dès l’adolescence en alternant cinéma, théâtre et télévision. Jusqu’à devenir l’une des principales têtes d’affiches du cinéma français à compter du début des années 2000 jusqu’au milieu des années 2010. Une période faste pour le comédien qui enchaine les rôles avec une impressionnante boulimie, se montrant aussi à l’aise dans le registre de la comédie (« Mensonges et trahisons (et plus si affinités) », « Brice de Nice », « Poltergay », « L’amour c’est mieux à deux ») que dans le drame (« Un long dimanche de fiançailles », « Le serpent ») ou le film d’aventures (« Les chevaliers du ciel », « Les brigades du Tigre », « 600 kilos d’or pur »). Mais en 2015, il ralentit un peu le rythme et ajoute une nouvelle corde à son arc en réalisant son premier film, la sympathique comédie romantique « Un peu, beaucoup, aveuglément ». Expérience à laquelle il prend goût et qu’il renouvellera deux ans plus tard avec le film d’aventures familial « Belle et Sébastien 3 : le dernier chapitre ». Après quelques détours par la télévision (la série « Chefs » notamment), il nous revient aux commandes de son troisième long-métrage, « C’est magnifique », avant d’enchainer avec l’adaptation très attendue du roman de Pierre Lemaitre « Couleurs de l’incendie » (2022), suite du roman « Au revoir là-haut » (Prix Goncourt 2013), précédemment adapté au cinéma par Albert Dupontel.

 

« T’es le mec le plus chelou que j’ai jamais rencontré ! »

 

C_est_magnifique_Lilou_Fogli

Pour son troisième film, Clovis Cornillac s’essaye cette fois au registre du conte en imaginant un personnage d’adulte ayant grandi perché là-haut sur sa montagne, coupé du tumulte du monde extérieur, lui permettant de fait d’avoir conservé son innocence et sa « pureté » morale originelle. Pourtant, ce dernier sera finalement obligé de se confronter à la civilisation – et donc au monde cruel des hommes – pour tenter de renouer les fils de son histoire personnelle et familiale. Avec en son centre cette question de savoir s’il y a encore de la place en ce monde pour les êtres naïfs, la douceur et la gentillesse ? Ou si, au contraire, le cynisme de notre société ne peut conduire qu’à une déshumanisation généralisée ? Pour le héros, généreux candide dépourvu des dépourvu des codes et connaissances les plus élémentaires quant au fonctionnement de notre société, l’aventure sera semée d’embuches et ponctuées de rencontres pas toujours bienveillantes, qui mettront en péril ses convictions et son équilibre. Si l’ensemble ne manque pas de fantaisie et, surtout, de poésie – notamment par le biais de la disparition progressive du héros dont l’image et les couleurs s’estompent à mesure que sa nature profonde est remise en cause – le scénario pèche néanmoins parfois par quelques facilités (l’opposition un peu simpliste entre la pureté du monde rural et la violence du monde des villes) et un excès de pathos. Néanmoins, il peut compter sur un casting (féminin) plutôt punchy (Alice Pol et Lilou Fogli notamment) pour lui donner un peu de peps. Un film très imparfait mais pour le coup plutôt attachant.   

 

C_est_magnifique_Alice_Pol

 

**

Le DVD : Le film est présenté en version originale française (5.1). Aucun sous-titrage n’est proposé.

 

Côté bonus, le film est accompagné de deux making of.

 

Édité par Orange Studio, « C’est magnifique » est disponible en DVD depuis le 5 octobre 2022.

 

Le site Internet d’Orange Studio est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le site sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!