Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Apr

Rio

Publié par platinoch  - Catégories :  #Films d'animation-Dessins animés

« Tu préfères la compagnie des humains à celle de ton espèce ? C’est incroyable… »

Blu, un perroquet bleu d’une espèce très rare, quitte sa petite ville sous la neige et le confort de sa cage pour s’aventurer au cœur des merveilles exotiques de Rio de Janeiro.

Sachant qu’il n’a jamais appris à voler, l’aventure grandiose qui l’attend au Brésil va lui faire perdre quelques plumes !

Heureusement, ses nouveaux amis hauts en couleurs sont prêts à tout pour réveiller le héros qui est en lui, et lui faire découvrir tout le sens de l’expression « prendre son envol ».

« Qu’est-ce que je voudrais être dans ma petite cage à moi avec ma petite balançoire, mon petit miroir. Et ma petite cloche ! »

Depuis près de quinze ans que l’animation numérique a pris le pas sur les dessins animés classiques, la situation pourrait se résumer en une opposition entre les deux géants du secteur que sont Pixar et DreamWorks. Une lutte accrue entre le parcimonieux et orfèvre Pixar et le prolifique DreamWorks qui ne laisse (presque) pas de place à la concurrence. Difficile donc pour les studios plus petits de parvenir à exister entre ces deux géants. Un exploit que réussissait toutefois Blue Sky, studio d’animation de la Fox, grâce à sa saga phare « L’âge de glace », ainsi que grâce à quelques productions ayant trouvé leur public (« Horton », « Robots »). Sixième long métrage des studios Blue Sky en dix ans, « Rio » a été réalisé par le poids lourd de la maison, Carlos Saldanha, réalisateur des trois épisodes de « L’âge de glace ».

« Voler, c’est être libre et ne dépendre  de personne. Tu n’as pas envie de ça ? »

Pendant longtemps, la qualité et le savoir-faire de Pixar les plaçaient un bon cran au-dessus des autres. Mais compte tenu de la qualité des récentes productions concurrentes (tels « Dragons » pour DreamWorks ou encore « Tempête de boulettes géantes » pour Sony), force est de constater que les écarts se resserrent. Une tendance que confirme ce « Rio », dernier né des studios Blue Sky, dont la qualité visuelle et scénaristique n’a pas grand-chose à envier à la concurrence. Fable aux accents gentiment écolos (sans pour autant en faire des tonnes), sur la liberté et l’apprentissage de la vie, le film s’avère être une comédie familiale assez réjouissante. En effet, avec ses personnages hyper attachants, son dynamisme, ses couleurs pétantes et son histoire trépidante et pleine d’humour, « Rio » assure le show en se jouant des clichés sur le Brésil et sans le moindre temps morts. Mieux, avec sa galerie d’animaux parlants hauts en couleur, le film rappelle par instants certains vieux films de Disney (« Oliver et compagnie », « Les Aristochats ») dont il a par instant la grâce. Côté doublage, le truculent Lorent Deutsch et la belle Laetitia Casta font merveilles. On regrettera la partie musicale, dans l’ensemble assez ratée, ainsi que l’exploitation en 3D qui dans l’ensemble (et comme pour la plupart des films utilisant cette technique) n’apporte pas grand-chose. Mais cela n’altère en rien le spectacle frais et fun que nous offre « Rio », qui a l’image de ses magnifiques plans aériens de la ville, est assez planant.

 



Commenter cet article

ffred 02/05/2011 20:57

Oui excellent ! Pour moi le meilleur film animé de ce début d'année avec Arriety.

Bob Morane 21/04/2011 11:35

Je confirme ! pour avoir vu les deux version, la 3D n'apporte rien, bien au contraire ! alors que les couleurs et l'annimation est superbe. J'ai adoré !

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!