Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Jan

Bilan ciné 2007

Publié par platinoch

Grand classique des fins dannée, je vous propose un bilan très personnel et subjectif de cette année 2007. Voici donc mon classement des 15 meilleurs films de lannée 2007.

  

18749680.jpg1   . LE VIEUX JARDIN de Im Sang-Soo

.

.

.

.

.

.

.

.

18824866.jpg2   . LA NUIT NOUS APPARTIENT de James Gray

.

.

.

.

.

.

.

.

18721540.jpg3   . LETTRES DIWO JIMA de Clint Eastwood

.

.

.

..

.

.

.

.

18709675.jpg4   . RATATOUILLE de Bard Bird

.

.

.

.

.

.

.

.

18708679.jpg5   . EXILE de Johnnie To

.

.

.

.

.

.

.

.

18831709.jpg6   . AMERICAN GANGSTER de Ridley Scott

.

.

.

.

.

.

.

.

18781676.jpg7   . LENNEMI INTIME de Florent Emilio Siri

.

.

.

.

.

.

.

.

18758146.jpg8   . RAISONS DETAT de Robert De Niro

.

.

.

.

.

.

.

.

18697663.jpg9   . LE SERPENT de Eric Barbier

.

.

.

.

.

.

.

.

18774044.jpg10 . DELICE PALOMA de Nadir Mocknèche

.

.

.

.

.

.

.

.

18790035.jpg11 . GONE BABY GONE de Ben Affleck

.

.

.

.

.

.

.

.

18775415.jpg12 . WAITRESS de Adrienne Shelly

.

.

.

.

.

.

.

.

18759564.jpg13 . CLERKS II de Kevin Smith

.

.

.

.

.

.

.

.

18750987.jpg14 . SUNSHINE de Danny Boyle

.

.

.

.

.

.

.

.18783531.jpg

15 . HAIRSPRAY de Adam Shankman

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Ce classement reste tout à fait subjectif et certains trouveront certainement des choses à redire. Il est vrai que dautres films auraient pu légitimement prétendre en faire partie : La môme de Dahan28 semaines plus tard de FresnadilloMolière de Tirard, Le candidat de Arestrup, Caramel de Labaki, Les Simpsons de Silverman, Dans la vallée dElah de Haggis, Persepolis de Satrapi, ou encore Zodiac de Fincher. Même sils ne sont pas tous parfaits dans la forme, les films de mon top 15 ont été essentiellement choisit pour les émotions quils ont su me faire passer.

18795536.jpg  18780032.jpg  18779841.jpg  18761582.jpg 18761683.jpg

Le vieux jardin est à ce titre le film qui ma de loin le plus ému cette année, par son message de combat pour la liberté et par son mélange des genres entre film historique, politique et sentimental. Derrière, jai adoré La nuit nous appartient , pour sa maîtrise, sa noirceur, et sa tension palpable à tous les plans. James Gray signe un nouveau chef duvre, renouant talentueusement avec le genre du Film noir classique. Je retiendrais également de cette année 2007 la poésie et la grande beauté visuelle de Ratatouille, le crépusculaire Lettres dIwo Jima  de Eastwood et son ode anti-guerre, message que lon retrouve également dans lexcellent et impressionnant Ennemi intime de Siri, qui aborde sous un jour nouveau une guerre dAlgérie encore tabou. Aux rayons des grandes réussites, American Gangster permet à Ridley Scott de signer de loin de son meilleur film depuis Gladiator. Portrait saisissant dun grand parrain, il signe également le plus grand film de mafia depuis Les affranchis de Scorsese. Belle réussite également pour la grande fresque sur la CIA de De Niro, Raisons détat, et pour le western moderne de Johnnie To Exilé. Côté films noirs, notons les excellents Le serpent, porté par un duo Attal/Cornillac impressionnant, et lexcellente première réalisation de Ben Affleck, Gone baby gone. Côté belles surprises, notons le joli portrait contemporain de lAlgérie de Délice Paloma, la légèreté subtile de Waitress de la regrettée Adrienne Shelly, létonnante reprise du classique de Waters Hairspray, ou encore le très poétique film de SF de Boyle Sunshine. Côté comédies, cest le très décalé Clerks II, marquant le retour tant attendu des employés modèles qui, pour moi, aura le plus marqué lannée.

 

A linternational

 

De manière assez générale, lannée cinématographique 2007 restera assez décevante et fade. La faute à un nombre incalculable de films trop moyens pour ne pas dire mauvais qui sont sortis sur nos écrans (Lillusionniste, The fountain, The good german, Next, Lécole des dragueurs, A la recherche du bonheur, Big Movie, Little children, Bande de sauvages, Faussaire, Delirious, Les 4 fantastiques et le surfeur dargent, Permis de mariage, Prémonitions, La dernière légion, En cloque mode demploi, Stardust, Le royaume, Il était une fois, A la croisée des mondes : la boussole dor, Frère Noel ou encore Je suis une légende). Ajoutons à cela que la plupart des nouveaux films signés par des grands réalisateurs étaient particulièrement décevants (Soderbergh échoue deux fois avec les décevants Good german et Oceans 13, Cronenberg signe avec Les promesses de lombre un film très moyen, Ridley Scott sauve lhonneur avec American gangster après avoir signé un fade Une grande année, Curtis Hanson propose un peu brillant Lucky you, Milos Foreman réalise le pire film de sa carrière avec la plantade Les fantômes de Goya, Moore déçoit une nouvelle fois avec Sicko, Lumet signe un inégal 7h58 ce samedi-là, Allen réalise un film mineur avec Le rêve de Cassandre), et on obtient une année assez peu enthousiasmante.

18675043.jpg  18674421.jpg  18754456.jpg 18708438.jpg 18761824.jpg

Pour autant, quelques belles surprises sont quand même à signaler, telles que Lassassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, Hollywoodland, Bobby, Lincroyable destin dHarold Crick, Blood diamands, Le voile des illusions, La vie des autres, Le come back, La faille, Loin delle, 300, A casa nostra, Le bonheur dEmma, The bubble, You kill me, Fido, Half Nelson, Planète terreur, Caramel, Waitress, Le goût de la vie, King of California, Joyeuses funérailles, Shootem up, Les femmes de ses rêves ou My blueberry nights.

 

Côté blockbusters et autres grosses productions, là encore, le bilan reste mitigé. Rocky Balboa, Oceans 13, La nuit au musée, Les 4 fantastiques et le surfeur dargent, Harry Potter et lordre du PhnixA la croisée des mondes: la boussole d'or, ou encore Je suis une légende, sont autant de films assez moyens ou ratés dont on pouvait espérer mieux. Quelques belles réussites cependant viennent relever un peu le niveau: citons entre autres Pirates des Caraïbes : jusquau bout du monde, Shrek 3, Die hard 4, Spiderman 3, ou encore Transformers.

18771133.jpg  18754730.jpg  18754166.jpg  18784916.jpg 18701947.jpg

 

En France

 

Peu dambitions, trop de films pas assez aboutis, 2007 ne sera vraiment pas un grand cru pour le cinéma français. Trois productions sortent vraiment du lot, du moins en terme dambition et de moyens, qui sont les très réussis La môme, biopic émouvant et vivant de la vie dEdith Piaf signé Olivier Dahan, 99F, ladaptation de Beigbeder par Jan Kounen et Lennemi intime, qui propose une vision sans tabous de la guerre dAlgérie, film de guerre « à laméricaine » signé Florent Emilio Siri. Pourtant, si le premier a bien marché au box-office, le plus gros succès français de lannée sappelle Taxi 4. Désolant.

         ...                18700880.jpg                                  18798941.jpg

Quelques bons films, essentiellement de genre, sont cependant à retenir, pour leur maîtrise, leur originalité, ou pour les jolies émotions quils ont su nous faire passer. Citons en vrac Congorama, Pars vite et reviens tard, Molière, Ensemble cest tout, Hellphone, Le candidat, Une vieille maitresse, létonnant Roman de gare de Lelouch, Persepolis, Le fils de lépicier, le troublant Ceux qui restent dAnne Le Ny, Tout est pardonné, Lâge des ténèbres, Chrysalis, le charmant Faut que ça danse !, Cow boy, ou encore la révélation surprise de Ce que mes yeux ont vu.

18699197.jpg  18702769.jpg  18744346.jpg  18748984.jpg 18768969.jpg

Mais derrière, trop de films moyens, pas aboutis ni innovants, rendaient compte de la frilosité des producteurs, misant sur des films moyens, qui ne contiennent rien de dérangeant, pour assurer une carrière satisfaisante en salle. Que retenir donc de ces films kleenex que sont le désastreux Lîle aux trésors, le prétentieux Les ambitieux, Le quatrième morceau de la femme coupée en trois, Je crois que je laime, La tête de maman, Le prix à payer, Demandez la permission aux enfants, Jveux pas que tu ten ailles, Pur week-end, laffreux Nos amis les terriens, le très surestimé et pédant Les chansons damour, UV, La disparue de Deauville, loriginal mais décevant Steak, les abscons Et toi tes sur qui ? et Naissance des pieuvres, Fragile(s), Cherche fiancé tous frais payés, le ringard Dialogue avec mon jardinier, le cliché pour américain 2 days in Paris signée par une Delpy en mal de reconnaissance aux USA, Tel père, telle fille, La fille coupée en deux du vieillissant Chabrol, 3 amis, la déception de Assayas Boarding gate, La maison, La vie dartiste, lovni de Rohmer Les amours dAstrée et de Céladon, le risible Antonio Vivaldi, un prince à Venise, le nanar Linvité, Lâge dhomme maintenant ou jamais, Lhistoire de Richard O., Un secret, Détrompez-vous, Deux vies plus une, Lheure zéro, Ce soir je dors chez toi, Les deux mondes, Comme ton père, Ma vie nest pas une comédie romantique, ou encore Vous êtes de la police ?.

18805599.jpg  18787846.jpg  18764758.jpg  18741804.jpg 18703591.jpg

Le remake de vieux classiques na pas été couronné de réussites non plus avec le dispensable Lauberge rouge et le raté Deuxième souffle de Corneau. Mais la palme du navet le plus indigeste revient incontestablement à Jean-Jacques Annaud dont Sa majesté Minor atteint des sommets inégalables dans le genre.

18831292.jpg  18815356.jpg 18766096.jpg 18807640.jpg 18780571.jpg

 

A limage dAnnaud ou Corneau, 2007 naura pas été très propice à nos cinéastes les plus reconnus que sont les Rohmer, Chabrol, Miller, Assayas, Poirier, ou encore Pascal Thomas. Reste que de nombreux premiers films sont sortis sur nos écrans, avec plus ou moins de réussite. Bonne continuation donc entre autres à Niels Arestrup, Anne Le Ny, Mia Hansen-Love, Eric Guirado, ou encore Céline Sciamma.

 

Les interprètes 

 

Côté masculin, la performance la plus intense de lannée est selon moi celle livrée par Joaquin Phoenix dans La nuit nous appartient. Mélange de force et de faiblesse, lacteur confirme film après film quil est de loin lun des tout meilleurs comédiens de sa génération. Derrière, Denzel Washington et Russel Crowe (American gansgter), Di Caprio (Blood diamands), ou encore létonnant Ryan Gosling (Half Nelson) sont aussi des acteurs dont les performances ont marqué lannée. En France, cest incontestablement Jean Dujardin qui profite de 99F pour montrer une fois de plus quil est un grand comédien très complet. Benoît Magimel et Albert Dupontel (Lennemi intime), Benoît Poelvoorde (Cow Boy), Yvan Attal (Le serpent et Le candidat), Jean-Pierre Marielle (Faut que ça danse !), et Nicolas Cazalé (Le fils de lépicier), qui se montrent le plus à leur avantage.

 Joaquin Phoenix. Wild Bunch Distribution  Ryan Gosling. Colifilms Diffusion  Jean Dujardin. Pathé Distribution

 

Côté féminin, la grosse performance de lannée est à mettre au crédit de Marion Cotillard, qui incarne (au sens propre du terme) une Piaf plus vraie que nature. Etonnante et flippante de ressemblance, sa prestation en fait de très loin lactrice de lannée. Derrière elle, on se souviendra des belles performances de Julie Christie (Loin delle), Asia Argento (Une vieille maîtresse), Rose McGowan (Planète terreur, Boulevard de la mort), Nadine Labaki (Caramel), Jördis Triebel (Le bonheur dEmma), Biyouna et Aylin Prandi (Délice Paloma), Norah Jones (My blueberry nights), ou dans un autre registre, Malin Atkin (Les femmes de ses rêves).

 Sylvie Testud et Marion Cotillard. TFM Distribution  Bac Films  Biyouna. Les Films du Losange



Commenter cet article

Fritzlangueur 08/01/2008 18:02

Chapeau pour ce bilan complet qui reflète bien la qualité de ton blog. Bon je devrai te trucider pour ce que tu as dis sur Les chansons d'amour lol... Mais non car je respecte ton jugement que je sais toujours sincère. Donc bonne continuation

pL 05/01/2008 00:42

Délice Paloma, La nuit nous appartient, Gone Baby Gone, Raisons d'état, Hairspray, Ratatouille, American Gangster et le serpent font aussi partie de mes films préférés cette année.
En revanche, je n'ai pas vu ton film n°1, Le vieux jardin...

Bob Morane 03/01/2008 11:15

Je partage assez bien ton analyse pour l'année 2007 et tes choix, même si je ne suis pas sûr de les mettre dans le même ordre. Que 2008 nous offre une meilleure saison et que ton blog continu de nous interpeller et faire aimer le cinéma.

Melissa 03/01/2008 00:44

Je regrette de ne pas avoir vu la moitié des films de ton classement. Cela donne des idées de dvds ! Pour ce qui est de ton analyse de l'année, je suis assez d'accord, cela aura été une année mitigée qui aura été sauvée dans les derniers mois avec des films assez ambitieux. C'est l'année 2008 qui s'annonce bonne ! J'espere ne pas être déçu. Bilan dans un an. En tout cas, bonne continuation pour cet année, j'espère te retrouver sur mon nouveau blog. Et bonne année à toi.

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!