Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 Aug

Colombiana

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'action

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/83/57/40/19733268.jpg« Je voulais être comme Xénia, une princesse guerrière. Maintenant je veux devenir une tueuse. »


1992. Colombie. Cataleya, 9 ans, assiste au meurtre de ses parents par des tueurs de la maffia locale. Échappant de justesse au massacre, elle se réfugie aux États-Unis, chez son oncle Emilio, un gangster.

Quinze ans plus tard, elle travaille pour lui comme tueuse à gages. Extrêmement efficace, elle signe ses meurtres d'une orchidée dessinée sur le torse de ses victimes : un message à l'intention des assassins de ses parents. Car Cataleya est bien décidée à aller jusqu'au bout de sa vengeance… quitte à perdre tous ceux qu'elle aime.

« Pour survivre, tu dois être maligne. Et savoir faire autre chose que tirer. »

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/83/57/40/19784592.jpgFut un temps pas si lointain où Luc Besson enchainait les succès et trustait sur son seul nom tout le box-office français. Malheureusement pour lui, sa réussite semble s’être un peu essoufflée au gré des années 2000 et de ses pérégrinations tantôt décevantes (la saga des « Arthur et les Minimoys »), tantôt incompréhensibles (« Angel-A »). Aussi, si le réalisateur ne fait plus autant recette que par le passé, le producteur, lui, n’a pas perdu le sens des affaires et a trouvé un juteux filon. A la tête de sa société EuropaCorp, il produit ainsi des films d’action à la chaine, souvent bourrins mais divertissants, agrémentés de la présence d’une vedette américaine qui lui garantit une belle carrière à l’international. Après Jason Statham (« Le transporteur »), Liam Neeson (« Taken ») ou encore John Travolta (« From Paris with love »), au tour de Zoe Saldana, la princesse Na’vi de « Avatar », de venir cachetonner dans ce « Colombiana », dernier né des productions Besson dont la réalisation est assurée par Olivier Mégaton, un habitué d’EuropaCorp pour qui il a notamment réalisé « Le transporteur 3 ».

« J’arrêterai quand vous comprendrez ce que j’éprouve depuis tant d’années »

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/84/25/12/19735454.jpgLa recette est donc connue. Et elle a le mérite de fonctionner. Du coup, pas question pour Olivier Mégaton de tenter la moindre innovation, ce dernier préférant rester scolairement dans les clous. La seule originalité du film sera donc d’avoir confié le rôle principal de tueur infaillible à une femme. Mais là encore, l’ombre du « Nikita » réalisé par le boss quelques vingt ans plus tôt plane lourdement sur le film. D’autant que celui-ci peine à tenir la comparaison, scénaristiquement comme artistiquement. Au fond, que cette histoire de vengeance soit extrêmement clichée n’a pas tellement d’importance, le réalisateur assumant totalement le côté bourrin de son film. Mais là où il se plante gravement, c’est lorsqu’il tente d’y insérer des bribes de psychologie (la souffrance de l’oncle qui a perdu un fils et qui tente de canaliser la haine de sa nièce, la relation amoureuse que celle-ci entretien avec un peintre, histoire de lui donner une sensibilité et une vulnérabilité qui contraste avec sa profession), qui virent souvent au ridicule. Restent les scènes d’action pure qui, bien qu’improbables, demeurent très efficaces. Au milieu de tout cela, la maigrichonne Zoe Saldana surnage tout en paraissant bien frêle pour ce rôle de tueuse, tandis que Cliff Curtis et Michael Vartan (dans un rôle un peu sans intérêt) cachetonnent grossièrement. Pas foncièrement désagréable, « Colombiana » assure sa partition de divertissement décérébré. Mais souffre quand même d’une large impression de déjà-vu (en mieux).

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/84/25/12/19735455.jpg http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/84/25/12/19735451.jpg

Commenter cet article

Bob Morane 27/08/2011 16:59



En effet, on ne s'ennuie pas mais c'est du déjà vu. Sans grande surprise, mais toujours aussi efficace et divertissant malgré tout...



Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!