Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Apr

Come Back

Publié par platinoch  - Catégories :  #Comédies romantiques

« Je suis un has-been heureux »

 

Hugh Grant, le grand spécialiste mondial de la comédie romantique, nous revient avec sa production annuelle. Et cette fois-ci, il enfile avec un grand sens de l’autodérision et du décalage, le costume d’un ancien chanteur à minettes, ex-leader de boys band  des années 80.

Suite à la commande d’une chanson par la Brittney Spears du moment, il est obligé de remettre un pied à l’étrier, entre deux galas sur des foires, et rencontre une parolière malgré elle. C’est à partir de cette histoire finalement assez farfelue, que le metteur en scène Mark Lawrence lance sa comédie romantique.

Warner Bros. France

 

« Pop Goes my heart »

En partant d’une histoire aussi décalée porté par un héros jouant autant sur l’autodérision, Mark Lawrence peut se permettre de jouer à fond la carte du kitch et du décalage. Le film, qui commence par le clip très marqué « années 80 » de la chanson la plus emblématique de l’ex-groupe de Hugh Grant, est d’ailleurs une perle du genre, kitsch à souhait et pourtant ô combien réaliste. En outre, le look très marqué de Hugh Grant (lui et son complice sont d'ailleurs assez ressemblant au groupe Wham!), et chaque pas de danse qu’il exécute de manière très décalé compte tenu de son image toujours bien lisse de séducteur moelleux, renforcés par des effets de mise en scène de clip bien ringards, font démarrer le film à cent à l’heure et permettent aux fous rires de s’enchaîner sans fausses notes.

Ainsi, si dans la première demie-heure, le film se déroule tout seul, les répliques et les bons mots fusent de part et d’autre, c’est d’une part grâce à un scénario très bien écrit, mais surtout grâce à un Hugh Grant en état de grâce, qui semble n’avoir peur de rien, qui n’hésite jamais à casser son image trop sage de séducteur, en chantant, dansant, endossant tour à tour un costume de ringard et un costume de minet, et le tout en sachant conserver tout son charme et son sex-appeal.

 

«    - Ces paroles sont charmantes, surtout venant d’un homme qui porte des pentalons si moulants 

-         Ca fait remonter le sang à mon cœur »

 La suite du film ne tient hélas pas toujours ses promesses, et passé le premier tiers, le film perd de son rythme électrique et hilarant, en retombant finalement dans le piège du scénario de comédie romantique beaucoup plus conventionnel. Ainsi, si certaines scènes continuent de faire rire, si certaines répliques font quand même mouche, c’est essentiellement grâce à des comédiens au diapason, à l’abattage de Hugh Grant et au charme et à la justesse de Drew Barrimore.

On regrettera cependant le manque d’originalité des scénaristes, qui ne nous évitent pas la –conventionnelle - déclaration très « mélo » en publique, alors qu’ils auraient pu jouer la carte de décalé et du kitsch jusqu’au bout. Mais c’est un reproche que nous pouvons faire assez généralement aux productions hollywoodiennes.

Hugh Grant et Drew Barrymore. Warner Bros. France

On peut noter également la très bonne musique du film, qui a été très soignée, et qui donne malgré tout une certaine crédibilité à cette histoire qui se passe avant tout dans le monde du business musical.

Avec un peu de recul également, on peut aussi dire que ce film réussit là où le pourtant très attendu et surréstimé « Quand j’étais chanteur » nous a déçu, à savoir apporter un peu de légèreté, un peu de dérision sans jamais tomber dans le sordide.

Pour finir on peut dire que c’est une agréable comédie à voir, un bon moment de cinéma « pop-corn » !

 



Commenter cet article

Bob Morane 14/04/2007 18:11

Sans doute pas le meilleur film de l'année, ni de Hugh Grant, il n'en reste pas moins une bonne comédie romantico-comique, où les fous rires fusent régulièrement. Drew est tellement adorable, Hugh tellement irresitible, qu'ils forment un duo très crédible. La petite "Cora" crève l'écran également, hum !
En tout cas, les années 80 furent en effet... ridicules ???

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!