Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Jan

I feel good

Publié par platinoch  - Catégories :  #Documentaires

« Je crois que chanter fait du bien au corps. J’adore ça ! »

Les Young@heart forment une chorale à part. Résidents d'une petite ville du Massachussetts, ses membres, âgés de 75 à 93 ans, parcourent le monde pour des concerts où ils interprètent, à leur manière, des classiques du rock ou de la pop, des Clash à Sonic Youth en passant par Radiohead ou les Talking Heads. Le documentariste Stephen Walker a suivi les Young@heart pendant la préparation d'un nouveau spectacle. Au fur et à mesure des répétitions, la chorale de seniors et son directeur, Bob Cilman, vont devoir faire un autre apprentissage : celui des réalités de la vieillesse...

.

« Le spectacle a bien marché, de continent en continent. Jusqu’à devenir incontinent. On est pas aller plus loin ! »

Documentariste de formation, le britannique Stephen Walker s’est bâti au fil des ans une solide réputation de documentariste pour la télévision, son travail ayant notamment été récompensé par trois citations aux Emmy Awards. Avec « I feel good », il réalise son premier long métrage de cinéma. Un projet né en sortant d’un concert d’une chorale similaire. Cependant le film était prévu initialement pour la télévision, mais suite au succès rencontré lors de sa présentation au Festival de Los Angeles, les distributeur américains ont proposé au réalisateur une adaptation cinématographique. Présenté dans plusieurs festivals, « I feel good » a notamment reçu les Prix du Jury et du Public lors du dernier Festival Paris Cinéma.

« Cette chanson est pleine de vie. Comme nous. »

Depuis « Les choristes », fable passéiste très franchouillarde avec des gamins trop bien peignés qui chantaient des niaiseries telles que l’insupportable « Vois sur ton chemin », on était quelque peu dégouter des chorales à vie. Incroyable donc qu’un film sur une chorale puisse par sa simple bande-annonce vous donner envie de le voir. Car la chorale de Young@heart n’est pas une chorale toute à fait comme les autres. Pour tout dire, avec ses octogénaires (pour les plus jeunes) débonnaires qui reprennent en chœur les standards et les récents succès du rock, du funk et du punk, Young@heart est exactement le contraire de nos benêts en culottes courtes. Si le documentaire joue avant tout sur le décalage générationnel et visuel entre ces personnes âgées (pour ne pas dire parfois grabataires) , l’essentiel n’est évidemment pas dans les chansons qu’ils interprètent ni dans les séances de répétitions. Car ce qui importe vraiment le réalisateur avant tout, ce sont ces personnes du troisième et quatrième âge, et la vitalité dont ils font preuve. Loin des clichés sur les personnages âgées aigries, renfermées ou conservatrices, elles apparaissent ici dynamiques, ouvertes, et pleines d’entrain. Et ce en dépit des problèmes du quotidien que sont la vieillesse, la maladie, les corps qui se dégradent. Les décès de plusieurs chanteurs durant le film, qui viennent contrebalancer des moments beaucoup plus drôles (comme la doyenne nonagénaire qui drague ouvertement le réalisateur), rappellent d’ailleurs cette triste et inéluctable réalité. L’effort que représente la chorale et ses répétitions prennent alors un tout autre sens, comme un cri à la vie. Certaines chansons, tant par leurs paroles que par le contexte dans lequel elles sont chantées (« Fix you » de Coldplay  - littéralement « Te guérir » - interprété par un homme souffrant d’une maladie respiratoire et qui interprète sa chanson seul suite au décès de son partenaire de duo) prennent alors un tout autre sens, beaucoup plus dramatique et bouleversant. C’est là la force de ce film documentaire sans prétention que de traiter de la (fin de) vie, avec réalisme mais sans pathos, et de mêler drame et légèreté. Car aussi émouvant soit-il, ce « I feel good », comme son nom l’indique, est avant tout un film éminemment positif et réjouissant. La dernière bonne surprise de 2008 !

  



Commenter cet article

Clara 12/01/2009 15:09

Les bonnes critiques se multiplient sur ce film et je regrette vraiment de ne pas l'avoir encore vu... :'(

Bob Morane 12/01/2009 07:25

J'avoue que j'en suis sorti pas aussi enthousiaste que toi, mais pas déçu non plus. Il y a juste ce côté, comment dire ? que c'est laid des vieux ! LOL ! non c'est pas mal, mais un poil trop long, un poil voyeur, un poil forçant la larmichouille, cabochard sur les bords, et la voix of très chiante. Finalement, je crois que j'ai pas trop aimé, en fait !

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!