Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Oct

Gasland

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Documentaires

Film 2011

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/81/92/86/19693913.jpgUn grand merci à Cinetrafic qui m’a permis, dans le cadre de son programme « Dvdtrafic » de chroniquer le dvd de « Gasland ».


« Les gens de la protection civile sont venus nous dire qu’il n’y avait pas de problème avec notre eau. Quand on leur a proposé d’en boire, ils n’ont pas voulu ! »


Les plus importantes recherches de gisements de gaz naturel sont en ce moment entreprises à travers tous les États-Unis. La société Halliburton a développé une technologie de forage, la fracturation hydraulique, qui va permettre aux États-Unis de devenir « l’Arabie Saoudite du gaz naturel ». Mais cette technique est-elle sans danger ? Lorsque le cinéaste Josh Fox reçoit une lettre l’invitant à louer ses terres pour y faire un forage, il va sillonner le pays et découvrir en chemin des secrets bien gardés, des mensonges et des toxines…


« Ils nous mentent pour faire de l’argent, c’est tout »


2010_gasland_002.jpgMetteur en scène de théâtre, Josh Fox s’était essayé une première fois à l’exercice du documentaire. C’était en 2008 et son film, « Memorial day », traitait notamment de la torture pratiquée avec le consentement américain dans les pays alliés de la guerre contre le terrorisme. Une expérience qui n’en n’appelait pas nécessairement une autre. Jusqu’au jour où Fox reçut un courrier d’une grande compagnie gazière lui proposant de l’argent contre l’autorisation d’exploiter le gaz de schiste sur son terrain. Fils de hippie à tendance plutôt écolo, il n’était pas question pour lui d’accepter. Mais inquiet de cette nouvelle, il voulut enquêter. Il ne savait pas encore que cela lui vaudrait d’être fiché (ainsi que son équipe) auprès du ministère de l’intérieur américain comme représentant un danger potentiel pour la sécurité de l’état. Ni que son documentaire serait récompensé lors de son passage au prestigieux festival de Sundance.


« Ils transforment le pays en une énorme décharge »


2010_gasland_005.jpgAux Etats-Unis, c’est une chance (ou pas), on a du pétrole et des (mauvaises) idées. Cherchant délibérément à diminuer leur dépendance énergétique envers les pays du Golfe, les Etats-Unis se sont lancés depuis une dizaine d’années dans l’exploitation du gaz de schiste enfoui dans leur sous-sol. Vous ne connaissez pas le gaz de schiste ? Il s’agit d’un gaz profondément enfoui dans le sous-sol en poches éparses qui nécessite pour être libérer qu’on fracture la roche en lui injectant d’énormes quantités d’eau et de produits chimiques. Le problème, c’est que faute de règlementation adéquate, cela se fait au mépris de l’environnement, les produits chimiques et les gaz libérés polluant aussi bien la faune et la flore que la nappe phréatique. Prenant modèle sur Mickael Moore et ses condisciples (Morgan Spurlock et Charles Ferguson notamment), Josh Fox part donc caméscope au poing à travers le pays pour recueillir les témoignages des riverains sinistrés par les pollutions de ces puits. Si la démonstration bien huilée du cinéaste nous scotche (notamment lorsque les riverains parviennent à enflammer l’eau du robinet pour montrer qu’elle est contaminée par du gaz), on regrette cependant qu’il ne la confronte jamais aux explications de véritables experts médicaux ou scientifiques ou aux représentants des géants gaziers (qui ont semble-t-il décliné l’invitation). S’il ne parvient pas toujours à être aussi percutant qu’il le voudrait dans son approche scientifique (la caméra qui tangue dans tous les sens et l’énonciation apathique du réalisateur en voix off n’aidant pas), « Gasland » se fait beaucoup plus convaincant quand il s’aventure sur le terrain politico-économique. Notamment lorsqu’il montre comment l’administration Bush a abrogé toute une série de lois de protection de l’environnement et de la santé au profit des industries pétrolières et gazières, dont l’un des grands bénéficiaires n’est autre qu’Haliburton, dont l’ancien PDG n’est autre que Dick Cheney, vice-président des USA sous Bush. Et quand il nous prouve (si besoin en était) que le dollar est plus important que la santé des citoyens eux-mêmes, et que tout est fait avec le consentement des autorités, le constat fait froid dans le dos.


Le DVD : le film est édité par Arte Films et disponible en dvd depuis le 21 septembre 2011. Il est présenté en VO sous-titrée en français. Aucun bonus ne complète cette édition DVD. Toutefois, celle-ci est accompagnée d’un petit fascicule d’une quarantaine de pages, qui nous explique comment on extrait le gaz de schiste et qui fait un focus intéressant sur la situation en Europe.

Retrouvez sur Cinetrafic les films de cette années sur la catégorie Film 2011 ou découvrez la catégorie Documentaire


Commenter cet article

Bob Morane 31/10/2011 23:25



Sujet brûlant :) mais néamoins sérieux et d'actualité que je verrai avec intérêt.



Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!