Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Jul

Harry Potter et l’ordre du Phenix

Publié par platinoch  - Catégories :  #Science-Fiction-Heroïc Fantasy

« Où est ta maman, Potter ? Elle est morte !!! »

 

Tout le monde connaît le succès international de la franchise Harry Potter. La série de sept romans de l’auteur anglaise J.K. Rowling a déjà vu les quatre premiers tomes être adaptés sur grand écran depuis 2001. Le cinquième volume « Harry Potter et l’ordre du Phenix », était annoncé depuis un an pour ce mois de juillet. La plupart des films de cette franchise ayant passé allégrement la barre des 5 millions d’entrées en France, cette sortie apparaissait forcément comme le succès probable de l’été. Mais le problème de ce genre de franchise c’est que la magie risque toujours de s’essouffler d’un épisode à l’autre. Du coup, Mike Newell, réalisateur de l’épisode précédent « Harry Potter et la coupe de feu », a passé la main à David Yates, réalisateur britannique venu de la télé, qui réalisera également le prochain épisode. Pour tous les fans de la franchise, « L’ordre du Phenix » était l’épisode le plus compliqué à adapté en film, tant celui-ci est riche de détails et sombre. Le défi était donc très intéressant et prometteur. Retour sur le film événement de l’été.

Warner Bros.

 

« Ça veut dire que le Ministre contrôle Poudlard »

 

L’histoire :

 

Harry va rentrer en cinquième année d’études à Poudlard. Il passe d’abord l’été seul dans ce qui lui reste de famille, mais ne se remet pas de son traumatisant combat contre Voldemort. Il est attaqué par deux spectres et est obligé d’utiliser la magie pour se défendre, ce qui lui vaut d’être renvoyé de l’école. Si Dumbledore sauve sa tête lors de la Commission de jugement, Harry est plus que jamais menacé, le Ministère de la Magie ne croyant pas au retour de Voldemort, et voyant dans cette nouvelle une tentative de déstabilisation de la part de Dumbledore pour prendre le contrôle du Ministère. Du coup, le Ministre impose l’une de ses proches comme enseignante de la magie de défense à Poudlard et lui laisse les pleins pouvoirs pour rétablir l’ordre et remettre Poudlard sous contrôle exclusif du Ministère. De ses cours fantoches où ils n’apprennent rien, Harry et ses amis décident de fonder en secret une armée d’étudiants de l’école et de les former pour qu’ils soient prêts à se défendre contre Voldemort et ses sbires lors d’un combat qui semble inéluctablement se rapprocher. D’autant que l’Ordre du Phenix, où siègent Dumbledore et Sirius Black, société secrète de magie, protège à distance Harry et le mettent en garde contre ce combat qu’il semble impossible d’éviter…

Daniel Radcliffe. Warner Bros.

 

« Si tu es seul, tu es bien moins dangereux »

 

Comme vous l’aurez compris, on n’échappe pas ici à la règle qui veut que les épisodes soient de plus en plus sombres au fil du vieillissement d’Harry. Néanmoins, si l’intrigue semblait présager de beaux rebondissements, avec ce qu’il faut de complots, le spectacle qui nous est offert est au final assez décevant. Certes, n’étant pas franchement un grand admirateur d’Harry Potter, et n’ayant jamais réellement accroché à aucun des épisodes sortis précédemment, mon jugement ne sera peut-être pas le plus juste. Mais il faut reconnaître que ce film additionne un bon nombre défauts qui ne lui permettent jamais de décoller.

Sur la forme, pas grand chose à dire. Comme les épisodes précédents, les effets spéciaux sont de bonne qualité (encore que la première scène de vol groupé en balais ne paie pas de mine), et les décors potables. Ils n’arrivent certes pas au niveau de films comme « Le Seigneur des anneaux », malgré des moyens tout à fait conséquents. Il n’y a d’ailleurs qu’à voir la tronche du demi-frère géant de Hagrid ! Bref, sur la forme pas grand chose à signaler, ça tient globalement la route, sans pour autant trouver le moindre renouvellement.

Gary Oldman. Warner Bros.

 

« Si les grands sorciers peuvent le faire, pourquoi pas nous ? »

 

Sur le fond, c’est autre chose. C’est même essentiellement de là que vient le problème. La théorie du complot est très mal exploitée. Yates se perd dans d’interminables scènes où Harry forme ses camarades, et où Mme Ombrage gagne tous les pouvoirs à Poudlard, ponctuant chacun de ses méfaits d’un ridicule petit rire sardonique. En contrepartie pas grand chose, une absence totale de rythme, d’enjeux dramatiques, et des personnages sacrifiés au même titre que de nombreuses scènes qui avaient un potentiel émotionnel fort. Ainsi (désolé si je raconte un peu l’histoire), la trahison de Cho et sa séparation forcée d’avec Harry passe à la trappe, comme la romance entre les deux personnages. Dommage. De même, le combat final ne dure qu’une dizaine de minutes atteignant au passage un niveau de tension et de spectaculaire frisant le zéro absolu, grosse déception quand on attend cette scène depuis plus de deux heures. Enfin, la mort de Sirius qui devait être le point émotionnellement culminant de ce film se fait d’une manière très brève et pas émouvante pour un sou. Re-dommage. Je ne parlerais même pas du combat intérieur que livre Harry pour sortir de la possession de Voldemort, qui est digne d’un mauvais sketch. Bref, si l’histoire avait du potentiel, Yates a réussi un sans faute pour rater son film.

Evanna Lynch. Warner Bros.

 

Du côté des acteurs, le bilan n’est pas fabuleux non plus. Daniel Radcliff a toujours aussi peu de charisme, et c’est une nouvelle fois Emma Watson qui tire son épingle du jeu. De tous les jeunes comédiens récurrents dans la série, c’est bien la seule à démontrer un vrai potentiel de comédienne. Matthew Lewis et Evanna Lynch s’en tient également honnêtement. Chez les acteurs confirmés, on retiendra les performances décevantes de Helena Bonham-Carter et de Imelda Stauton, qui cabotinent à mort. Un vrai jeu de massacre.

Imelda Staunton, Emma Thompson, Maggie Smith et David Bradley. Warner Bros.

 

« Harry, tu n’es pas une mauvaise personne, tu es une bonne personne à qui il est arrivé de mauvaises choses »

 

Pour conclure, ce cinquième opus d’Harry Potter reste le plus décevant de la saga jusqu’ici. Très brouillon dans le scénario, manquant de rythme d’un bout à l’autre, avec des partis pris scénaristiques incompréhensibles, conduisant à sacrifier des personnages importants et des scènes qui devaient apporter un peu d’émotions et de chair à l’ensemble, Yates réalise donc le sans faute en ce qui est de plomber son film. Et dire qu’il sera aux commandes du sixième opus…

Un cinquième épisode terne, pour une saga déjà bien peu passionnante. Plus que deux épisodes et on en parlera plus…



Commenter cet article

sana 23/03/2008 13:09

salut harryslt yu est mon acteur favorie ton super

Ashtray-girl7 13/02/2008 20:14

C'est hilarant de voir à quel point un avis contraire au sien peut mettre le feu aux poudres et exciter les p'tits teigneux, à en juger par certains commentaires laissés sur cette critique... :D
Pour ma part, je ne suis pas d'accord non plus avec ta vision d'ensemble, mais je la respecte, et j'avoue avoir été, tout comme toi, déçue et déconcertée sur de nombreux points du scénario. Mon plus gros regret restera à jamais le final totalement bâclé, avec une bataille finale risible et la mort de Sirius faisant figure d'anecdote. il est vrai que c'est difficilement pardonnable. La sous-exploitation de nombreux pans de l'histoire est certainement préjudiciable au film, mais la philosophie économique prime sur l'adaptation de sagas telles que celles-ci, visiblement.
En revanche, en ce qui concerne l'interprétation, je l'ai trouvé excellente. Là encore, mon seul regret est de ne pas avoir assez profité de certains personnages, relégué au rang de figurants... Dommage. :-(

Vincent 30/12/2007 01:36

Personnellement j'ai trouvé ce volet au même niveau que les autres, c'est à dire pas assez creusé dans certains détails. C'est pas pour autant qu'il faut le critiqué a ce point, ni relacher ta dose d'insultes parce que le film t'a plû Quentin. Je trouve pas Daniel Radcliff spécialement mauvais dans son rôle.

estelle 29/12/2007 17:44

c klair moi g lut tout les livres et je lai trouver super cool le film!

Quentin 31/10/2007 17:11

T'es kan même vachement ****** de dire tt sa de ce film. moi perso je le trouve génial. t pti commentaire a la ***, tu peu te les ****** la où je pense, surtout si c pour tracher le film !!

inconnuE 24/07/2007 13:16

harry potterJe vois pas pourquoi tu dis que ce film est alor beaucoup de personnes l'ayant vu en sont très content même disent que c'est le meilleur de toutes la saga. Sois c'est toi qui va pas soit c'est les autres mais a mon avis c'est plutot toi parce que moi personnellement je le trouve génial!!!

Raphaele 24/07/2007 09:11

moi j'ai bien aimé ce volet, enfin je laisse un commentaire pour te dire que tu t'est trompé la réplique exacte est : "CEla veut dire que le ministère s'imisce dans les affaires de Poudlard " :D

A Pluche

Fritzlangueur 23/07/2007 13:58

Bon je pensais que j'étais un taré, vu ce que je peux lire un peu partout de positif sur ce film... Et non ! Je suis comme toi ce volet là est pour moi le pire, totalement hors sujet et franchement tape à l'oeil dans le mauvais sens du terme. Autant le précédent volet j'avais énormément apprécié, noir, finement mis en image et plutôt bien interprêté (bon excepté la savatte de Radcliffe, mais bon personne ne peut rien pour lui hélas), autant celui-là c'est franchement le vide absolu.

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!