Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Dec

Les boloss

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/14/51/19825232.jpg« Non seulement ma vie est foutue mais en plus j’ai mal aux couilles ! »


Après des années de supplices, l’heure de la fin du lycée a enfin sonné. Will, Simon, Jay et Neil sont désormais majeurs.


Pour fêter la fin de cette époque désormais révolue, ils décident de partir en vacances tous les quatre.


Direction la Grèce et plus précisément la Crète où le séjour de nos quatre héros sera placé sous un objectif : du sexe, de l’alcool, du fun et encore du sexe !

« En vacances, on n’est jamais trop bourré »

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/14/51/19827501.jpgEn France, on connaissait déjà « Les beaux gosses », ados attardés fortement travaillés par leurs hormones. Voici que débarquent sur nos écrans « Les boloss », leurs cousins pas si éloignés d’Outre-Manche. Fort du succès de leur série, « Inbetweenners », les quatre garçons pas du tout dans le vent se voient offrir l’occasion de prolonger leurs aventures sur le grand écran. Le tout sous la direction de Ben Palmer, réalisateur jusqu’ici de nombreux épisodes de la série, qui réalise ici son premier long pour le cinéma.

« Vous êtes les seuls mecs d’ici à ne pas nous traiter de garages à bites, c’est déjà ça ! »

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/14/51/19827502.jpgL’adaptation d’une série télé à succès sur grand écran est un exercice des plus périlleux. Les changements de longueur, de rythme, de format sont autant de difficultés qui font que neuf tentatives sur dix se soldent par un échec total (voir au hasard les adaptations ciné de « Sex and the city », « Ma sorcière bien aimée », « Shérif fait moi peur ! » et autres « X-Files »). Visiblement, ces « Boloss » n’échappent pas à la règle. Et ce d’autant plus que la série étant inédite chez nous, le spectateur évolue en terrain inconnu, sans repères aucun quant aux personnages et à l’ambiance générale. Toutefois, il n’est pas difficile de voir que le réalisateur surfe ici sur la vague des teen comedy trash, s’inspirant fortement de « American pie », transposé à la sauce british. Si le film s’avère de fait plus politiquement incorrect (gags sur les handicapés ou les étrangers), les personnages se font vraiment trop crétins pour être crédibles et le film, évoluant en roue libre, peine à trouver son rythme, enchainant les gags scatos à la vitesse grand V (soit du vomi à la pelle et du caca dans le bidet et dans le nez) sans pour autant renouveler un temps soit peu le genre. Si l’absurdité ou le jusqu’au-boutisme de certains gags finissent par nous arracher un sourire (le numéro de danse des quatre loustics vaut son pesant de cacahuètes), le film ne parvient à nous intéresser que durant son dernier tiers, lorsque nos héros se rapprochent d’un groupe de filles plus évoluées et normales qu’ils ne le sont. Autant dire qu’on attandait mieux de ces « Boloss » que ce ramassis d’humour lourdingue et déjà vu.

  http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/14/51/19827494.jpg  http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/14/51/19827497.jpg

Commenter cet article

Bob Morane 28/12/2011 00:14


oui très lourdingue, déjà vuet pas drôle. Un ratage complet

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!