Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 Aug

Ratatouille

Publié par platinoch  - Catégories :  #Films d'animation-Dessins animés

« La cuisine est à la portée du premier venu : tout le monde peut cuisiner »

Buena Vista International

 Rémi, rat de goût, vit à la campagne avec sa famille et sa colonie. Il a pour lui un don formidable : un odorat particulièrement développé. Mais un tel don n’a pas que des avantages et Rémi ne peut ainsi pas se résoudre à manger n’importe quoi comme ses congénères et ne rêve que de grande cuisine. Alors que sa colonie doit fuir précipitamment la campagne, Rémi finit par se retrouver perdu et seul dans Paris. Arrivé par hasard dans la cuisine du restaurent « Chez Gusteau », le plus grand établissement parisien, il y fait la connaissance d’un humain, Linguini, maladroit et timide. Même s’ils ont quelques problèmes de communications, ils réalisent vite que pour accéder à leurs rêves, ils ne pourront rien faire l’un sans l’autre. Ainsi Rémi va se servir de Linguini pour réaliser son rêve de devenir un grand chef, et Linguini va mettre à profit le talent de son nouvel ami pour devenir autre chose que le balayeur timide qu’il a toujours été. Si Linguini connaît ainsi une ascension fulgurante dans les cuisines de « chez Gusteau », nos deux amis vont se retrouver très vite confronté à un monde exigent, et où le succès crée des rivalités et monte à la tête…

.

« Rien ne doit t’empêcher de croire en tes rêves. Si tu ne regardes que vers le passé, tu ne sauras jamais ce que l’avenir te réserve. »

.

Buena Vista International

On avait découvert le premier teaser il y a près d’un an. Le dernier né des studios Pixar était donc annoncé depuis plusieurs mois à grands coups de publicité. Fort d’une animation très soignée et d’un sujet qui devait particulièrement toucher les français (la gastronomie française, cocorico !), la sortie du film constituait donc un événement majeur dans l’actualité cinématographique de l’année. Je pars donc découvrir Rémi, notre ami le rat de goût, très enthousiaste. Retour sur ce le film qui sera certainement le gros succès mérité de l’année.

.

« Toi tu sais faire la cuisine, et moi je sais faire l’homme »

 

Buena Vista International

Avec ce « Ratatouille », Pixar frappe un gros coup dans l’univers du dessin-animé en 3D. Tout d’abord grâce à un scénario très bien construit et très subtil. Je dois dire que ça faisait quelques années que je n’étais pas entré comme ça dans l’univers d’une production de ce genre, et que les dernières sorties ne m’avaient pas plus emballé que ça (en vrac, j’avais été déçu par les « Cars », « Madagascar », « The wild », « Happy feet », et à peine plus convaincu par les « Souris city » et autres « Chicken little »), mais là les scénaristes ont su construire un scénario aux petits oignons, soignant particulièrement la personnalité des personnages, beaucoup plus complexes et creusés qu’à l’accoutumée. Ceux-ci, avec leurs forces et leurs faiblesses, deviennent très vite attachants, et nous délivrent au passage un joli message d’espoir sur l’amitié, la famille, la tolérance, et le fait de croire en soi et en ses idées, sans jamais céder à la facilité ou à la sensiblerie bon marché. Ces savoureux personnages évoluent de plus dans un univers original, jusque là jamais réellement exploité par les dessins-animés : celui de la gastronomie et des cuisines des grands restaurants. Une idée originale, superbement exploitée puisque ce lieu est un parfait théâtre pour les aventures de nos deux héros malgré eux. On y découvre au passage un univers rude, où les ascensions et les chutes arrivent aussi vite, où la concurrence y est difficile et les succès soumis à la rivalité. Ceci étant doublé d’un second intérêt puisqu’on nous y livre de manière ludique les petits dessous de ce milieu qui sont toujours d’actualité, comme le poids des critiques, dont la partialité n’est pas toujours au rendez-vous, et les problèmes liés à la malbouffe (le chef qui se sert de l’image de son défunt et respecté prédécesseur pour vendre des merdes surgelées).

 

« Ratatouille, c’est un nom pas très appétissant pour un plat. Ça fait penser à un rat écrabouillé »

 

Buena Vista International

La deuxième force de ce film, c’est la qualité de ses graphismes et de ses animations. Dans un Paris qui n’a jamais paru aussi beau en dessin-animé (même si on évite encore pas certains stéréotypes comme le béret et la baguette sous le bras), les graphistes ont réussi la prouesse de rendre leur petit chef ultra réaliste. Non seulement son apparence est très réussie, mais ce sont ses mouvement, sa façon de bouger et de se déplacer qui bluffent le plus. Si les autres personnages ne sont pas en reste, on ne pourra également que saluer la qualité des graphismes de toute les plats qui sont produits sous nos yeux et qui pour le coup donneraient presque faim à chaque plan. L’ensemble est particulièrement fluide et léché. Une réussite visuelle totale, renforcée par un choix musical très cohérent.

 

« On peut faire changer les choses chacun à son niveau, et ça commence le jour où on le décide »

 

Buena Vista International

Avec ce « Ratatouille », Pixar réussit son film le plus abouti à ce jour et signe un film d’une très grande qualité. Avec la réussite de son animation, « Ratatouille » marque un tournant dans l’histoire du film d’animations. Mais si on accroche tant devant les aventures de ce petit chef, c’est avant tout pour son scénario malin, subtil, et généreux comme les bons plats qui sont concoctés sous nos yeux. Un très joli film, où les petits et les grands trouveront leur bonheur. A voir absolument, vous ressortirez de la salle avec un bon sourire !



Commenter cet article

Kleinhase 21/06/2009 20:44

Le premier film Pixar que j'ai vu (!), et sans aucun doute mon préféré. L'histoire est bien ficelée, l'animation éblouissante et l'humour des situations particulièrement savoureux. Et on finit par s'attacher à ce petit rat si malicieux :D

Bob Morane 12/08/2007 08:01

absolument ! sans conteste le meilleur film d'annimation à ce jour. Très dur sera de rivaliser. A voir et revoir, c'est trop génial.

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!