Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Jul

Slevin

Publié par platinoch  - Catégories :  #Films d'action

La bonne surprise cinématographique de ce début d'été, il en faut bien une, s'appelle "Slevin" et nous vient des USA. Pourtant, une fois n'est pas coutume, guidé par les critiques plus que mitigées de la presse spécialisée, je m'étais définitivement décidé de ne pas aller le voir. D'autant que la présence de Bruce Willis au générique, dont les derniers films ont autant marqué l'Histoire du cinéma que les derniers Terrence Hill/Bud Spencer, ne m'incitait pas du tout à y aller. Mais il y a des jours où on a vraiment envie de se faire une toile et où les horaires qui coincident avec vos obligations ne vous laissent pas beaucoup de choix...Je me glisse donc dans la petite et inconfortable salle 7 du Rex, et autant vous le dire, rendons à César ce qui lui appartient, j'ai failli rater un très bon moment de ciné!

"Charlie Chaplin qui participe à un concours de sosie à Monte-Carlo et qui finit troisième, ça c'est une histoire extraordinaire!"

Car ce "Slevin" a en lui quelque chose de racé et de profondément fort. Bien sûr il faut être objectif, ce film n'est pas un chef d'oeuvre et ne marquera pas l'Histoire du Cinéma. Bien sûr, cette énième histoire de vengeance et de maffia n'apporte pas grand chose au genre. Néanmoins, il a une qualité majeure qui est double, à savoir d'avoir un très bon scénario nourri d'excellents dialogues, et un recul suffisant pour mener jusqu'au bout ses spectateurs sans pour autant se prendre réellement au sérieux. Une vraie ambiance rock'n'roll en quelque sorte!

Le scénario est ainsi assez jouissif. Bien sûr qu'on devine assez rapidement la véritable identité et les motifs réels de l'énigmatique héros. Bien sûr que cette histoire de vengeance totalement alambiquée n'apporte rien de neuf sous la comète. Mais le style électrique et personnel, la manière dont l'intrigue est menée, et des répliques totalement improbables et décalées suffisent pour assurer un très bon spectacle au cours duquel on se prend totalement au jeu du réalisateur Paul McGuigan, précédemment réalisateur de "Rencontre à Wicker Park" honnete remake de l'excellent "l'Appartement". Ainsi, l'énigmatique et génial "Kansas City Shuffle" ou l'humour décalé et le recul avec lequel Josh Hartnett va chercher les coups des sbires des uns et des autres se révèlent parfaitement joussifs.

"- Tu me fais penser à James Bond  - C'est le plus beau compliment qu'on m'ait jamais fait!"

Outre le scénario complètement barge et son esprit rock'n'roll (un peu comme dans les Tarantino, sans pour autant se prendre trop au sérieux), le film jouit aussi d'une distribution assez hétéroclite mais aux petits oignons. Josh Hartnett brille parfaitement dans ce rôle de héros énigmatique et lunaire, passant en un rien de temps et dans une parfaite crédibilité du héros décalé et pince sans rire au vengeur ultra-violent, et Lucy Liu lui renvoie très bien la pareille, dans ce rôle de petite héroïne sexy, curieuse et insouciante. Bruce Willis (toujours dans le même rôle?!), dans un rôle central mais secondaire, semble avoir enfin trouvé suffisement d'autodérision pour être supportable. Même chose pour Morgan Freeman. Quand à Ben Kingsley, c'est un vériable plaisir de le voir à l'affiche de ce genre de film, d'autant qu'il demeure toujours aussi impeccable, quelque soit le rôle. Un casting des plus réussis, donc, et dont l'importance est capitale dans la réussite de ce film.

"Me tuer en état de légitime défense, c'est casher?"

Au sortir de la salle, il faut bien l'admettre, on a un sérieux sourire accroché aux lèvres, regrettant, comme toujours, d'avoir été sophiste parmi les sophistes, et d'avoir failli manqué ce bon film. Car la dose d'autodérision et son relatif aspect "rebelle" font que l'on passe un très agréable moment de cinéma. Certes, on assiste pas à une révolution ni à un film majeur, mais un divertissement original, drôle et rondement mené, ce qui est assez rare, sont autant de qualité suffisement rare au cinéma par les temps qui courent. Et n'est-ce pas aussi cela la marque des bons films? Un divertissement à recommander chaudement!!!



Commenter cet article

GOUTZO 13/04/2008 15:17

"Il fut un temps" la premiére replique du film imprime le ton sur lequel slevin va se derouler.
Une nonchalence permanente empreinte de dialogues piquants et decalés.
Avec un scenario certes previsible mais bien ficelé "Slevin" offre un bon divertissement a recommander chaudement.
Comme dirait Goodcat c'est le genre de film " dont on se souvient alors qu'on s'en souvient pas d'habitude"

une Fan 16/07/2006 23:57

très très beau film avec beaucoup d'action de suspence très bien aprécier et aussi bien rigoler. les acteur sont tous bon et beau ^^

bobmorane75 09/07/2006 07:02

Excellentissime !Critique à la hauteur d'un film au dialogue savoureux dont certaines resteront culte pour des générations. La magie de ce film transpire intelligement dans cette page.

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!