Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Sep

Stars 80

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films musicaux

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/92/89/27/20223475.jpg« On vient d’inventer la machine à remonter le temps ! »

Vincent et Antoine, deux fans des années 80, dirigent une petite société de spectacle qui fait tourner des sosies dans toute la France. Entre déboires sentimentaux et caprices de leurs pseudo vedettes, l’affaire finit par péricliter. A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours : Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné... tous les tubes des années 80 ! Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies Stars des années 80 ? Les deux producteurs partent alors en quête de ces vedettes oubliées, et montent une tournée de concerts qui débutera dans la galère avant de cartonner en province et triompher… au Stade de France !

« Si on nous avait dit qu’on finirait au Zénith ! »

49415_stars80_equipe.jpgDans la série films concepts, on avait déjà vu des stars has-been s’offrir une cure de réhabilitation (« JCVD » ou le très mauvais « Jean-Philippe »). On avait également vu des comédies musicales hommages, davantage propices à des séances géantes de karaoké qu’à être de véritables films artistiques (« Mamma mia ! »). Il ne nous manquait plus que le film consacré à la tournée RFM des chanteurs des années 80. Frederic Forestier et Thomas Langmann (qui avaient déjà co-réalisé « Astérix aux jeux olympiques ») se lancent donc à l’assaut d’un projet totalement improbable. Ou comment nous conter la genèse de cette tournée dont personne ne voulait mais qui cartonne depuis plusieurs années maintenant dans les Zénith de France et de Navarre. Porté par deux rescapés des années 80 (Richard Anconina – qui jouait les musiciens dans « Paroles et musique » de Chouraki – et Patrick Timsit – qui lui aussi tenta sa chance avec « Elle a des manies ma nana »), le film joue donc la carte de la nostalgie en partant à la (re)découverte des standards de l’âge d’or de la boite à rythme. Avec du bon (« Femme libérée », « Confidences pour confidences ») et du moins bon (tout le reste ou presque). Reste que même en étant bon public et bercé de culture populaire, qui a envie de voir un film dont les stars s’appellent Peter et Sloane (pas les plus mauvais au demeurant, loin de là !), Gilbert Montagné ou Début de soirée ? Pour ne rien arranger, le film ne fait illusion que le temps de sa scène d’introduction carcérale. Après, il tourne en roue libre, sans véritablement d’histoire ni de scénario, servant juste de prétexte pour faire un grand medley des hits des 80’s. Les scènes de car et d’euphorie collective s’enchainent sur le même mode que le récent « Radiostars », avec en prime la même vacuité. Certes, on sourit occasionnellement (mythique Jean-Luc Lahaye qui interpelle une (jeune) fan prête à entrer dans sa loge d’un grandiose « T’as quel âge ? Non je déconne ! »). Mais le cabotinage de ces vieilles gloires (pauvre Cookie Dingler !), visiblement pas très à l’aise devant la caméra, n’est jamais vraiment amusant. Loin de faire swinguer la salle, « Stars 80 » demeure avant tout une publicité géante pour un spectacle de province. Confidence pour confidence, pas sûr que ça vaille le détour.

Commenter cet article

Bob Morane 12/11/2012 17:00


L'ayant finalement vu, je confirme mes craintes, c'est une daube !

ffred 01/11/2012 17:51


une belle pub oui ! Mais devant laquelle j'ai bien rien tout de même...

Bob Morane 14/09/2012 08:09


Et d'ailleurs, confidence pour confidence, pas sûr que je me tape une daube de plus...

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!