Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Mar

Twilight – Chapitre 1 : Fascination

Publié par platinoch  - Catégories :  #Science-Fiction-Heroïc Fantasy

« Je ne me suis jamais demandé comment j’allais mourir, mais mourir à la place d’un être cher me semble être une fin enviable »

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsqu’Isabella comprend qu’Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

.

« J’ai un régime très strict »

Ancienne chef décoratrice (elle a travaillé notamment sur « Les rois du désert », « Antitrust » ou « Vanilla sky »), Catherine Hardwick était passé avec succès à la réalisation en 2003, signant le très remarqué « Thirteen ». Quelques films plus tard (dont « Les seigneurs de Dogtown »), elle accepte de réaliser un film de commande, l’adaptation sur grand écran du premier volet de la « Saga du désir interdit », saga littéraire romantico-fantastique pour adolescents signée de la plume de l’auteur Stephenie Meyer, qui s’est écoulée à plus de 42 millions d’exemplaire à travers le monde. A ce jour, la saga compte 4 tomes (« Fascination », « Tentation », « Hésitation », « Résignation »). Alors que le deuxième film de la saga, « Tentation », cette fois réalisé par Chris Weitz (« American Pie », « A la croisée des mondes : la boussole d’or »), sortira sur nos écrans fin 2009, le chapitre 3, « Hésitation », est d’ores et déjà en chantier, l’espagnol Juan Antonio Bayona (« L’orphelinat ») devant en assurer la réalisation pour une sortie américaine prévue à l’été 2010.

« Si tu savais depuis combien de temps je t’attends… et voilà que le lion s’est épris de l’agneau »

Décidément, la littérature adolescente a le vent en poupe à Hollywood. A croire que la niaiserie soit devenue un facteur de rentabilité. Et ce n’est par « Harry Potter » qui dira le contraire (même si les suites des sagas « Narnia » ou « A la croisée des mondes » ont été à ce jour mises entre parenthèses car jugés trop chers et pas assez rentables). Dernière adaptation du genre en date, ce « Twilight » nous était donc vendu comme « le nouveau Roméo et Juliette ». Shakespeare doit s’en retourner dans sa tombe ! Car s’il fallait chercher à tout prix des liens de parentés ou des influences, ce « Twilight » s’apparenterait davantage à un étrange croisement entre « La belle et la bête » et « Buffy contre les vampires » version épisode de deux heures. Scénario bêbête et insipide (Bella est amoureuse du vampire bellâtre de service : peut elle aimer quelqu’un de si différent et de potentiellement dangereux pour elle, et doit-elle renoncer aux siens et à ce qu’elle est pour cet amour ?), à des années lumières du drame classique ou shakespearien, le film brille surtout par son univers kitsch fait de lycéens aux brushings ridicules et de vampires au maquillage blafard particulièrement ratés, et par sa romance à l’eau de rose, parsemée d’humour ras des pâquerettes (avec toutes les blagues possibles et imaginables autour du « régime alimentaire » des vampires). Ni la réalisation, particulièrement cheap avec ses effets spéciaux on ne peut plus ringards (le coup de la grimpette sur les arbres ou la partie de baseball), ni les comédiens (à l’image de l’insipide Robert Pattinson) ne parviennent jamais à donner un minimum d’envergure et de souffle à l’ensemble. Si ce premier volet de la saga « Twilight » demeure regardable, il ne s’en avère pas moins extrêmement niais et dispensable. Encore une suite qu'on est pas pressé de voir…

  



Commenter cet article

Flashp 05/04/2009 15:58

Je commence mon sympathique commentaire par une correction : le dernier tome s'appelle "Révélation" et non pas "Résignation" (qui serait d'ailleurs complètement hors-sujet, mais tu n'as apparement pas lu les bouquins).
Je suis assez d'accord avec toi en ce qui concerne "Twilight", bien que je sois moins méchante. C'est LE film pour ado, plaisant mais qui frôle souvent la niaiserie. Les effets spéciaux sont complètement out et le scénario sans originalité.
Je tiens quand même à souligner que Kristen Stewart est une actrice particulièrement douée, qui a le vent en poupe. Je ne sais pas si tu as vu "Into The Wild", "Les Messagers" ou encore "Panic Room" mais elle est crédible dans chacun de ses rôles.
Bref, je ne vais pas m'attarder sur les acteurs.
Je trouve presque ridicule que le film ait pris une telle ampleur, jusqu'à être premier au Box Office.
Ne comptez pas retirer un quelconque message profond de ce film, il n'y en a pas.

Goodfeles 29/03/2009 12:21

Je suis de tout coeur avec toi face à cette affreuse face du "cinéma". Une pile de clichés filmé comme un téléfilm ou comme tu dis "Buffy" et qui manque cruellement d'originalité. Bonne continuation.

Bob Morane 28/03/2009 09:41

Moi, j'en reste sur mon idée qu'il s'agit d'un film sympathique, certes avec ses excès un peu midinette, dans un mélange des genres, entre autre de Buffy. Qu'il a le mérite d'apporter des thème d'amour et de premiers émois sexuels et une dose d'humour. Pas comme cette merde d'Underworld. J'attends le deuxième opus avec... impatience ? mais je peux comprendre ceux qui n'aiment pas, ils ne sont pas du côté obscure de la froce de Spyke !

Vincent 28/03/2009 01:34

Ma foi, j'avoue ne pas m'être suffisamment impliqué dans l'analyse de la tenue vestimaire d'Edward à cet instant, le brillant de sa peau m'éblouissait trop !

Ashtray-girl7 28/03/2009 01:14

Ne te dévalorise pas, le coup de l'eau précieuse c'était bien tenté, de même que le jean Diesel (tu crois que c'était un Diesel?)

Vincent 27/03/2009 23:08

Les dialogues, pas brillants ?! Attendez, cette scène dans les bois où Edward dévoile son secret-que-c'est-un-vampire-non-la-révélation-de-ouf brille par ses dialogues : "Je suis un prédateur, j'ai tout pour séduire, un physique de rêve, un regard magnifique, un jean Diesel wesh t'as vu ou bien mes pompes c'est des Prada" ... Oui, bon, en effet cette scène n'était pas tip-top dans le sens où le terrriiiiiiible corollaire de sa révélation était... qu'il brille à la lumière façon Eau-Précieuse-est-pour-toi-le-jeune. Damned, voilà qu'au lieu de faire la gamine énervée (le César de la meilleure actrice bloggueuse est attribué à... Ashtray !), j'effonce la seule scène que j'ai trouvé absurde dans le film. Anyway, Twilight est coolos, c'est un pur plaisir, pas besoin de caramel dans les veines, juste d'aimer les bonnes histoires, d'être là par envie, et de se laisser porter par ce teenage movie aussi ambitieux (saga & cie) que modeste (dans ses moyens - mais pas dans son style) Aux côtés d'Ashtray, je me fais le corps défendant du film, et ce jusqu'à ma mort (ou celle d'Ashtray).

Ashtray-girl7 27/03/2009 00:51

C'était une bonne idée d emettre un paillasson à l'entrée, faut croire, ça aide à se montrer d'emblée plus policé.
T'inquiètes pas pour le quotat de commentaires, il devrait grimper senseiblement d'ici quelques jours, le temps que les furies se passent le mot ou parviennent à épeler t-w-i-l-i-g-h-t dans le moteur de recherche... Au pire, tu les verras débarquer à la fin de l'année, quand le 2ème volet sera sorti et qu'elles seront toutes aux aboies (dixit la fille qui a mis 3 étoiles au film) :D

Platinoch 26/03/2009 23:36

Eh oui Al Graspone, j'ai un public particulièrement bien élevé!!!
lol
Mais il ne faut pas désespérer, mes articles sur harry potter ou A la croisée des mondes m'avaient valu quelques insultes;-)))
L'article n'étant en ligne que depuis deux jours, j'ai encore de l'espoir!!!
Sinon Vincent, j'ai très envie d'acquiescer à tes propos, mais en même temps je suis aussi très curieux de te voir te transformer en gamine énervée!!! D'ailleurs, la performance en la matière d'Ashtray Girl7 m'a fait bidonner!!!

Al Graspone 26/03/2009 18:52

Je dois dire que mon très second degré "gamine énervées" aura fait réagir des gens, de manière inattendue mais ceci dans le plus grand respect. Je n'aurais pas eu le même traitement sur mon blog ou quelques unes de ces "gamines énervées" se sont, pour le coup, véritablement énervés et en sont même arrivé aux insultes. heureusement, comme ici, la plupart des commentaires étaient quand même réfléchis et constructifs.
en ce qui concerne le film, j'ai tellement apprécier "Roméo + Juliette" que j'ai du mal a voir des ressemblances entre lui et "Twilight". Après, que des gens en trouve et l'apprécie est tout à fait normal et respectable. pour moi, il y a pas mal d'erreur dans ce film comme, par exemple, la scène du ventilo au ralenti, et avec les cheveux aux vents, et les regards qui se croisent, et la musique qui va avec, et le monde qui s'arrête de tourner. Moi, je ne peux pas parce que je trouve ça trop caricatural.

Ashtray-girl7 26/03/2009 14:40

Ah! Je savais qu'à défaut de gamines énervées, Vince serait dans le coin... Je te félicite, camarade, tu défends la cause avec bravoure!^^
En revanche, moi, j'ai plus le profil de la gamine hystérique. Attends, je passe en mode "on":
"mais euh, t'es relou chanmé à la fin, kestukoz de ske t'as pas compris d'abord dans ta tête de tétard? En + komen il est troooooo booooooo Rob! T'es un gros nul, t'as rien compris, c'est la plus belle histoire d'amouuuuur, c'est carrément mieux que Juliette et Roméo là, qu'on sait même pas c'est ki d'abord!" (mode off)
Plus sérieusement, j'étais persuadée que, si tu allais voir ce film - ce dont je doutais au plus haut point - tu détesterais. Faut comprendre, pour voir ce genre de truc, il faut avoir du caramel liquide dans les veines, et un chamallow à la place du coeur. Disons que voilà, c'est un film pour midinettes (te vexe pas, Vince) qui s'assument, et moi je m'assume.
Après, de façon plus impartiale, c'est clair que le tout manque d'envergure, mais j'en ai retenu la même chose que Vince: une évocation de l'émergence du désir et de la difficulté à la contrôler, avec tout ce que cela implique. Ceci dit, je confirme: les dialogues ne brillent pas par leur finesse...

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!