Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Oct

American hero

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques

Un grand merci à France Télévisions Distribution pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « American hero » de Nicl Love.

 

American_Hero« T’es si beau quand tu fais un effort. Je ne comprends pas pourquoi tu t’obstines à vivre comme un clochard »

 

Melvin est super-héros malgré lui. La trentaine bien entamée, il habite encore chez sa mère et ne vit que pour la fête, les femmes et la drogue. Jusqu’au jour où il réalise que la seule façon pour lui de revoir son fils, que la justice lui interdit d’approcher, c’est d’accepter son destin, et d'exploiter ses super pouvoirs pour lutter contre le crime. Mais dans un monde dans lequel personne ne comprend ni sa situation, ni d'où il tient ses incroyables pouvoirs, ces derniers pourraient bien causer sa perte...

 

« T’as jamais pensé à aider les autres plutôt que de gâcher ton talent ? »

 

American_hero_DorffD’abord scénariste (il travaille notamment avec Michel Blanc sur l’écriture du scénario de « Mauvaise passe » en 1999), Nick Love passe rapidement derrière la caméra. Il tourne ainsi ses premiers courts-métrages au début des années 2000. Mais c’est avec « The football factory » (2004), film sur le milieu des hooligans adapté d’un roman de John King, qu’il se fait véritablement remarquer. Toutefois, en dépit des bonnes critiques, le film n’a pas le droit à une sortie dans les salles françaises. Moins en vue, ses films suivants peineront à franchir les frontières du Royaume-Uni, même si « Outlaw » (2008, avec Sean Bean) et « The sweeney » (2012, avec Ray Winstone) finissent par sortir chez nous en direct-to-vidéo. Il faut finalement attendre 2015 et « American hero », son sixième long, pour voir enfin un film de Nick Love sortir dans les salles françaises.

 

« Un mec désespéré devient vite un mec dangereux »

 

heroL’Amérique raffole des super-héros. Ces justiciers masqués, souvent dotés de supers pouvoirs, dont les aventures envahissent nos écrans depuis quelques années. Mais les supers pouvoirs ne font pas nécessairement les super-héros. On se souvient ainsi de « Hancock » (Peter Berg, 2008), qui détournait allègrement les codes du genre en imaginant un être doué de supers pouvoirs à la fois alcoolique, maladroit, asocial et détesté de tous. Avec « American hero », Nick Love imagine à son tour l’histoire paradoxale d’un homme doué de pouvoirs extraordinaires (il peut en l’occurrence déplacer des objets par la pensée) et totalement incapable de se défaire de sa vie ordinaire et sans intérêt. Filmé à la manière d’un documentaire, le film suit donc le quotidien de Melvin, un de ces laissés-pour-compte du rêve américain, qui peuplent les ghettos défavorisés des grandes villes américaines comme ici La Nouvelle-Orléans. Un type cultivé et sensible mais totalement démissionnaire, qui noie depuis des années son spleen dans l’alcool et la drogue plutôt que de mettre à profit ses dons pour aider la communauté. Parfois amusante, cette chronique se fait surtout émouvante lorsqu’elle nous donne à voir ces quartiers misérables et ses habitants miséreux, grands oubliés de l’Amérique et des pouvoirs publics, qui n’ont jamais pu se remettre du passage de l’ouragan Katrina. « American hero » est aussi touchant lorsqu’il raconte le chemin vers la rédemption d’un homme qui tente de vaincre ses propres démons et de reprendre sa vie en main pour le bien des siens : obtenir un droit de visite pour voir son fils et lui éviter de glisser sur la mauvaise pente ou offrir un fauteuil roulant neuf à son ami paralysé. Le film rend alors hommage aux héros du quotidien et à leurs petites victoires sur l’ironie du sort. Il nous rappelle ainsi qu’il n’est nul besoin d’avoir des supers pouvoirs pour être un héros et, comme le chantait Bowie, que tout le monde peut-être un héros d’un jour. C’est là que le film trouve tout son sens et se fait le plus touchant.

 

American

 

**

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale américaine ainsi qu’en version française. Des sous-titres optionnels français sont également proposés. Aucun bonus ne vient compléter cette édition.

 

Edité par France Télévisions Distribution, « American hero » est disponible en DVD depuis le 12 octobre 2016.

 

Le site Internet de France Télévisions Distribution est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!