Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Mar

Le client

Publié par Platinoch  - Catégories :  #comedies dramatiques, #Drames

Un grand merci à Memento Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Le client » d’Ashgar Farhadi.

 

LeClient« Je joue le rôle d’une pute mais ça ne t’autorise pas à me manquer de respect »

 

Contraints de quitter leur appartement du centre de Téhéran en raison d’importants travaux menaçant l’immeuble, Emad et Rana emménagent dans un nouveau logement, par l’intermédiaire d’un ami.

 

Alors qu’ils répètent la pièce « Mort d’un commis voyageur » qu’ils doivent prochainement monter, un incident en rapport avec l’ancienne locataire va bouleverser la vie du jeune couple.

 

 

« Je ne veux pas avoir à raconter ça devant tout le monde »

 

Client_FarhadiPassionné de théâtre, l’iranien Ashgar Farhadi étudie d’abord la dramaturgie et la mise en scène. Mais la découverte du cinéma et la réalisation de ses premiers courts-métrages durant ses études viennent changer quelque peu la donne et l’incite à suivre un autre chemin. D’abord scénariste pour plusieurs réalisateurs locaux, il est embauché au milieu des années 90 par la télévision iranienne où il réalise d’abord des documentaires avant d’officier sur des séries. Fort de ces expériences, il fait ses débuts de réalisateur pour le cinéma en 2003 avec « Danse dans la poussière ». Si la critique le repère avec « Les enfants de Belle Ville », il faut néanmoins attendre 2009 et son film « A propos d’Elly » qui obtient l’Ours d’argent au Festival de Berlin pour qu’il soit plus largement découvert par le public occidental. Mais c’est grâce au succès de son film suivant, « Une séparation », qui obtient l’Ours d’or ainsi que l’Oscar du meilleur film étranger, que le réalisateur obtient véritablement la consécration internationale. Après une expérience française (« Le passé » en 2013), il revient avec « Le client », lauréat de deux prix au Festival de Cannes (Prix d’interprétation masculine et du scénario) ainsi que de l’Oscar du Meilleur film étranger.

 

« On voit que ce n’est pas vous qui avez trouvé votre dame l’autre soir. Sans quoi vous ne diriez pas qu’il ne s’est rien passé de grave »

 

Client_filmLe nouveau Ashgar Farhadi s’ouvre par une scène de tremblement de terre. Un instant de panique durant lequel un immeuble d’habitation se fissure, se lézarde et menace finalement de s’écrouler. Un moment durant lequel Emad et Rama font preuve d’un remarquable sang-froid, prenant même le temps d’aller aider un voisin handicapé à sortir. Un évènement fort, qui marque un nouveau départ dans la vie de ces protagonistes, obligés de déménager provisoirement. Avec beaucoup d’intelligence et de finesse, le réalisateur joue ici de la symbolique pour traduire la situation et les sentiments de ces personnages. Car la vie de Emad et Rama va elle aussi être frappée par une sorte de séisme émotionnel qui prendra la forme d’une agression sauvage et brutale. Celle-ci aura pour conséquence l’effondrement des certitudes des deux héros, moins habiles à garder le cap au milieu de la tempête. Il révèlera surtout leurs vrais visages, les mettant ainsi face à leurs propres contradictions. Farhadi s’interroge ainsi sur la notion de justice : a-t-on le droit de faire justice soi-même ? Jusqu’où peut-on aller pour se venger d’une agression ? A quel moment perd-on toute humanité et devient-on pire que son propre bourreau ? En filigrane de cette chronique sociale aux accents hitchcockiens dans laquelle on retrouve les thèmes qui lui sont chers (la déliquescence du couple notamment), le cinéaste dessine le saisissant portrait d’une middle class iranienne intellectuelle, urbaine et arty (ici des enseignants épris de théâtre qui montent « Mort d’un commis voyageur » de l’américain (!) Arthur Miller) pour le moins méconnue et surprenante. Une œuvre riche et passionnante.

 

Farhadi_le_client

 

***

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale perse ainsi qu’en version française (toutes deux 5.1). Des sous-titres optionnels français et français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un Making of (23 min.), d’une interview de Asghar Farhadi et d’une bande-annonce.

 

Edité par Memento Films, « Le client » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 9 mars 2017.

 

Le site Internet de Memento Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!