Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Jun

xXx: Reactivated

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films d'action

Un grand merci à Paramount Pictures ainsi qu’à l’Agence Cartel pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « xXx : Reactivated » de D.J. Caruso.

 

xxx_reactivated

« Le patriotisme est mort. Désormais, il n’y a plus que des rebelles et des tyrans »

 

Xander Cage, sportif de l’extrême devenu agent d’élite, sort de l’exil qu’il s’était imposé, pour affronter le redoutable guerrier alpha Xiang et son équipe. Il entre dans une course impitoyable afin de récupérer une arme de destruction massive connue sous le nom de Boîte de Pandore. Recrutant une toute nouvelle équipe d’experts accros à l’adrénaline, Xander se retrouve au cœur d’une conspiration menaçant les gouvernements les plus puissants du monde.

 

« La saison de la chasse aux connards est ouverte ! »

 

xxx_Diesel

Au début des années 2000, le très bodybuildé Vin Diesel apparait comme le nouveau « Monsieur muscles » d’Hollywood, incarnant une sorte de relève pour toute une génération de gros bras (Stallone, Schwarzenegger) alors vieillissante. Après un second rôle remarqué dans le « Il faut sauver le soldat Ryan » de Spielberg, il obtient le premier rôle d’une série de films qui donneront lieu à des sagas : « Pitch black » (2000), « Fast and furious » (2001) et donc « xXx » (2002). Toutefois, en dépit de son énorme succès commercial, la suite de « xXx » tarde à voir le jour et Diesel finit par mettre son rôle de Xander Cage de côté pour se consacrer à d’autres projets. Contre toute attente, c’est finalement Ice Cube qui se voit offrir le rôle principal du deuxième opus de la saga, « xXx2 : the next level » qui sort finalement en 2005. Mais le succès n’est pas au rendez-vous et la franchise est laissée en suspens. Il faut finalement attendre 2017, soit quinze ans après le premier film, pour qu’un troisième opus sorte enfin sur les écrans. Dirigé par le réalisateur D.J. Caruso, qu’on avait un peu perdu de vue depuis le succès de ses thrillers « Paranoïak » (2007) et « L’œil du mal » (2008), le film marque surtout le grand retour de Vin Diesel dans le rôle titre de la franchise.

 

« Ce tatouage... C’est le jour où j’ai décidé de changer le monde au lieu d’être en colère contre lui »

 

xxx_ruby_rose

« xXx » est une saga d’action centrée sur une agence de supers agents secrets. Des nettoyeurs que l’on appelle pour faire le ménage quand tous les moyens d’action conventionnels n’ont pas réussi à aboutir. Une improbable version américaine de « James Bond », moins classieuse et glamour mais beaucoup plus badass et testostéronée, qu’on aurait croisée avec l’esprit de « Fast and furious », d’un clip de rap et avec le cinéma explosif de Michael Bay. Une saga qui roule des mécaniques à grands coups de superlatifs : gros muscles, gros flingues, grosses bagnoles et surtout grosses bastons. Rien de très léger, donc, mais toujours mu par une ambition louable de divertir et d’en mettre plein la vue aux spectateurs. Qu’on se le dise, avec ce troisième opus, D.J. Caruso ne réinvente pas le genre mais remplit parfaitement le cahier des charges. Tirant ainsi le meilleur profit d’une intrigue ultra classique (un groupe de super-agents lâchés par leur hiérarchie décide malgré tout de se battre pour sauver le monde) et d’un scénario minimaliste, il parvient néanmoins à en tirer un film d’action plutôt réussi et spectaculaire. Il faut dire que le casting (Donnie Yen, Tony Jaa et consorts) envoie du lourd en matière de cascades et de baston. Mais tout cela ne serait sans doute rien sans la cool attitude de Vin Diesel (et dans une moindre mesure de Samuel L. Jackson, le temps d’une scène) qui plane sur le film. Qu’il assure une descente à ski puis en skate pour brancher une télé sur le match de foot ou qu’il affronte l’équipage d’un avion militaire pour le détourner, il instille au film une vraie dose de fun, un second degré salutaire qui lui permet de ne jamais se prendre au sérieux. Sans être le film de l’année et à défaut de casser totalement la baraque, ce « xXx : Reactivated » assure le show sans temps mort et s’impose comme un divertissement populaire aussi efficace que sympathique.

 

xxx_donnie_yen

 

**

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française et hindi (toutes 5.1). Des sous-titres optionnels français, néerlandais, danois, suédois, norvégiens, finlandais, hindi et anglais pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un bêtisier, de « Jamais deux sans trois » : le retour de Xander Cage et de « Je ne vis que pour ça ! » : Cascades.

 

Edité par Paramount Pictures, « xXx : Reactivated » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray, blu-ray 3D et ultra-blu-ray 4k depuis le 30 mai 2017.

 

Le site Internet de Paramount Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!